A comme Association ; Tome 2 : Les limites obscures de la magie de Pierre Bottero

A comme Association ; Tome 2 : Les limites obscures de la magie de Pierre Bottero

Editions Gallimard Jeunesse et Rageot Editeur
187 Pages

A comme Association : une série fantastique imaginée par Pierre Bottero et Erik L’Homme. Suivez les aventures explosives d’Ombe et Jasper, deux Agents stagiaires face aux créatures les plus inquiétantes.

Quatrième de couverture :

Prénom : Ombe
Âge : 18 ans
Description : cheveux blonds et courts en pétard, yeux bleus, allure sportive
Profession : Agent stagiaire à l’Association et étudiante (officiellement)
Signe particulier : incassable
Aime : sa moto, tabasser un bon gros monstre, qu’on lui fiche la paix
Mission : faire l’effet d’une bombe sur gobelins et trolls

Pierre Bottero :

Pierre Bottero est né en 1964. Vivant en Provence avec sa femme et ses deux filles, il a pendant longtemps exercé le métier d’instituteur. Grand amateur de littérature fantastique, convaincu du pouvoir de l’imagination et des mots, il a toujours rêvé d’univers différents, de dragons et de magie.

« Enfant, je rêvais d’étourdissantes aventures fourmillantes de dangers mais je n’arrivais pas à trouver la porte d’entrée vers un monde parallèle ! J’ai fini par me convaincre qu’elle n’existait pas. J’ai grandi, vieilli, et je me suis contenté d’un monde classique… jusqu’au jour où j’ai commencé à écrire des romans. Un parfum d’aventure s’est alors glissé dans ma vie. De drôles de couleurs, d’étonnantes créatures, des villes étranges… J’avais trouvé la porte. »

C’est en 2008 qu’Erik L’Homme et lui ont imaginé une série fantastique dont ils signeraient alternativement les livres. A comme Association était né. Disparu un soir de novembre 2009, il a laissé à ses lecteurs les clés de ses portes et de ses mondes, ainsi que deux manuscrits achevés de la série.

Avis personnel :

Comme dans le premier tome, Erik L’Homme commence par un touchant témoignage en l’honneur de Pierre Bottero, en racontant leur rencontre et la naissance de ce projet qu’il a décidé de continuer. Ce roman a été rédigé par Pierre Bottero et même si Erik L’Homme l’a remanié, le style de Bottero se fait ressentir.

Ce deuxième tome peut se lire indépendamment du premier même si je conseille de d’abord lire celui d’Erik L’Homme (chronique ici) avant celui-ci. En effet, il présente les mêmes informations sur l’Association mais d’une manière plus explicite. Ce deuxième tome permet de les reprendre et de les approfondir. De plus, je pense qu’il est aussi préférable d’avoir fait la connaissance de Jasper avant de faire celle d’Ombe.

Ombe, l’héroïne de ce roman-ci est une jeune fille de 18 ans, qui est officiellement étudiante. J’ai quelques doutes sur son assiduité aux cours. Secrètement, elle se consacre pleinement à sa profession d’agent stagiaire à l’Association qui est chargée de gérer la cohabitation entre les Anormaux (trolls, gobelins, goules, vampires, etc) et les Normaux (les humains qui doivent vivre sans se douter de rien). Pour l’aider, l’Association fait appel à des humains dotés d’aptitudes particulières appelés Paranormaux. Ombe possède une caractéristique très spéciale : elle est incassable. Je vous laisserai découvrir par vous-mêmes son pouvoir en lisant le livre. Outre cette résistance physique, elle est aussi très forte et sait parler de nombreuses langues. Elle n’a peur du danger et n’hésite pas à foncer tête baissée. Très impulsive, dans ses actions et dans ses choix immédiats, elle sait aussi faire preuve de réflexion. Une qualité qui l’aidera beaucoup dans sa future mission. En effet, si elle doit d’abord se charger de ramener à la raison les gobelins, elle devra affronter par la suite des créatures beaucoup plus dangereuses. On ne s’ennuie donc pas une seule seconde à ses côtés ! Elle nous embarque immédiatement sans souffler jusqu’à ce que le roman se termine. C’est un personnage que j’appréciais peu au début du roman mais que j’ai fini par aimer peu à peu. Je préfère tout de même le personnage de Jasper qui est vraiment excellent. On peut d’ailleurs avoir un petit aperçu lorsque Ombe a besoin de lui ou quand elle est très en colère contre lui. En effet, malgré sa maturité et son désir d’indépendance, elle semble avoir quelque fois avoir besoin d’aide et c’est généralement Jasper qui joue ce rôle.

Outre les moments avec Jasper, généralement comiques, on peut aussi rencontrer d’autres membres de l’Association que l’on avait déjà aperçus dans le premier tome. Mademoiselle Rose, la secrétaire, fait aussi peur à Ombe qu’à Jasper ! Pourtant, elle est aussi là pour les réconforter et saura se montrer conciliante. Walter est fidèle à lui-même, toujours aussi drôle ! Le Sphinx est aussi toujours aussi sarcastique et son armurerie semble être une véritable mine d’or.

Finalement, je vais vous parler brièvement du style de l’auteur. La narration à la première personne permet de vivre pleinement les aventures d’Ombe où l’action ne manque pas ! Les situations cocasses sont aussi très présentes, en même temps que des moments d’angoisse. Certes, il n’y a pas de jeux de mots collant à la personnalité de Jasper mais l’humour est néanmoins toujours présent en filigrane. C’est un véritable plaisir de suivre Ombe.

En résumé :

Un roman aussi agréable que le premier ! La suite promet d’être très intéressante.

Commander ce livre ?

Lien : Etes-vous prêts à rejoindre l’Association ?

Challenge : Participation au challenge Magie et Sorcellerie Littéraires.

Publicités

10 réflexions sur “A comme Association ; Tome 2 : Les limites obscures de la magie de Pierre Bottero

  1. J’ai beaucoup aimé le tome 2 aussi (qui était mon premier Bottero).
    Mais sans conteste, c’est le tome JASPER qui a été un coup de coeur pour moi 🙂
    Les tomes 3 et 4 sont dans ma PAL mais je ne veux pas les lire trop vite ^^

    • Oh, j’espère que ça te donne envie de découvrir d’autres livres de cet auteur. ^_^
      De même, j’ai préféré le personnage de Jasper à Ombe.
      Les tomes 3 et 4 sont déjà lus pour ma part et les chroniques publiées prochainement. J’ai hâte que le tome 5 paraisse ! ^^

  2. Il faut vraiment que je les lise, plus j’en entends parler et plus j’en ai envie –‘
    Merci d’être passé, bonne journée !

  3. Tiens, je suis comme toi, je préfère Jasper 🙂 Mais c’est assez marrant, car il a une sorte d’humour qui peut vite devenir lourd au bout d’un moment, mais je n’ai pas du tout ressenti ça. Au contraire, il me fait vraiment rire ^^

    Mais j’ai malgré tout apprécié Ombe aussi, elle est plus mature, et n’a pas eu une vie facile, d’où son coté un peu plus sombre peut être.

    • Les jeux de mots de Jasper sont parfois vraiment très simples mais ils me font quand même toujours sourire.
      Pour Ombe, en effet, je pense que son expérience de la vie l’a conduite à être comme ça mais je n’arrive pas à trop m’y attacher. ;x

  4. J’ai également préféré Jasper, et de loin! Comme tu les soulignes, Ombe est un personnage que l’on apprend à apprécier au fil des pages.
    Il me tarde de pouvoir lire la suite!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s