« Everything is possible. The impossible just takes longer. »

Digital Fortress de Dan Brown

Titre français : Forteresse digitale
Editions Corgi Books – 510 Pages
Publication originale en 1998

Quatrième de couverture :

When the National Security Agency’s invincible code-breaking machine encounters a mysterious code it cannot break, the agency calls in its head cryptographer, Susan Fletcher, a brilliant, beautiful mathematician. What she uncovers sends shock waves through the corridors of power. The NSA is being held hostage – not by guns or bombs, but by a code so complex that if released would cripple U.S. intelligence.
Caught in an accelerating tempest of secrecy and lies, Fletcher battles to save the agency she believes in. Betrayed on all sides, she finds herself fighting not only for her country but for her life, and in the end, for the life of the man she loves…

Avis personnel :

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu de livre en anglais alors je me suis laissée tenter par celui-ci. Dan Brown est un auteur que j’aime beaucoup et j’ai quasiment lu tous ses autres livres. Digital Fortress est son premier roman, différent des autres, mais déjà très intéressant. J’ai toutefois regretté qu’il n’y ait pas plus d’énigme. De la même manière, l’informatique, la cryptologie et les mathématiques bien qu’omniprésents n’offrent qu’un ou deux codes à percer.

Le TRANSLTR est le plus puissant ordinateur au monde, il peut décoder toutes les données qui transitent par les réseaux en seulement quelques minutes. Possession des Etats-Unis et plus particulièrement de la NSA, le secret est jalousement gardé. Plus rien n’est privé, la sécurité nationale prime sur le respect des droits des citoyens. Mais tout le monde n’est pas de cet avis… Ensei Tankado, ancien membre du NSA, invente le programme Forteresse Digitale : cet algorithme peut tout crypter sans que cela ne puisse être décodé. Un ultimatum est donné : révéler au monde entier l’existence de TRANSLTR ou bien Tankado livrera cet algorithme à tous… Le compte à rebours est lancé…

La devise d’Ensei Tankado provenant de Satires of Juvenal :

Quis custodiet ipsos custodes ? = Who will guard the guards ?

Autrement dit par Hale, collègue de Susan :

If we’re the guards of society, then who will watch us and make sure that we’re not dangerous ?

Tout est extrêmement bien construit, rien n’est laissé au hasard. De nombreuses péripéties ponctuent le roman et il y a du suspens tout au long de la lecture. Les courts chapitres – généralement de trois pages – permettent de lire facilement et rapidement ce roman. Les cent dernières pages se lisent d’une seule traite tellement tout se précipite. Les points de vue alternent selon les chapitres : on suit d’un côté Susan puis d’un autre David dans des lieux différents avec parfois d’autres intervenants. Il s’agit de deux parts d’une même intrigue qui finissent par se recouper. Tout se rejoint à la fin dans une véritable course contre le temps.

Honor. Country. Love. David Becker was about to die for all three.

Au niveau de l’énigme, j’ai quasiment tout deviné depuis le début (le méchant, le plan…) mais sans avoir toutes les motivations donc j’ai eu tout de même quelques révélations. En ce qui concerne le niveau d’anglais, il n’est pas d’un niveau très élevé mais il faut tout de même avoir un certain niveau car de nombreux termes ne sont pas très courants. Les mots scientifiques ne m’ont pas dérangée mais ceux qui n’y connaissent rien en informatique (que ce soit de la lecture anglaise ou française) peuvent se retrouver parfois un peu perdus.

Les personnages sont peu développés. Ils présentent un trait de caractère essentiel et ils sont caractérisés par celui-ci mais cela n’empêche pas de bien se les représenter. Il y a des rôles types : le tueur à gage, le collègue arrogant mais qui en pince pour l’héroïne, le commandant protecteur, le technicien qui a le sens du devoir… Les deux héros de cette histoire sont Susan Fletcher, cryptologue, et David Becket, professeur de langues à l’université. Ils sont tous les deux très intelligents et courageux mais font aussi preuve de faiblesse. Un amour très fort les relie. Ce sont deux protagonistes très attachants.

En résumé :

Un thriller avec de nombreuses surprises et un rythme soutenu. Il est toutefois à regretter qu’il n’y ait pas plus d’énigme pour que le lecteur participe davantage.

Commander ce livre ?

Challenge : Une lecture dans le cadre du challenge Je vide ma bibliothèque.

Lecture commune : LC lancée sur Livraddict par lamiss59283 et Zazou8888, voici les avis de mes co-lecteurs : lamiss59283, coconut, didikari, Zazou8888.

Publicités