Septembre 2016

En septembre, après cette rentrée scolaire, j’ai lu 2 livres et 64 chapitres de BD asiatiques : 2 romans, 56 chapitres de manhua ainsi que 8 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

Roar Street Journal de Bonnie Pang [Webtoon : 8 chapitres]

J’aime lire ce webtoon avec toujours autant de thèmes différents traités !

Jane Jones : Coeur à prendre de Joan Reeves [Roman]

Ce n’est pas souvent que je lis de la chick-lit mais avec la rentrée scolaire, j’avais envie d’une lecture rapide et sans prise de tête. Ce livre a totalement correspondu à mes attentes. Une histoire sympathique à lire mais sans surprise.

Même pas peur de Ingrid Astier [Roman]

Dans ce roman jeunesse, des adolescents sont confrontés à l’amour, avec les doutes qui viennent avec. Malgré leur courage à escalader des rochers ou plonger du haut de falaises, lorsqu’ils doivent avouer leurs sentiments, ce n’est pas aussi facile. Tout se passe très vite, en peu de temps, avec des émotions très fortes. La narration est comme cette histoire, très vivace, même un peu trop. Les personnages ne sont pas vraiment développés et l’intrigue reste superficielle.

Chang Ge Xing de Da Xia [56 chapitres de manhua]

Cela faisait un moment que je n’avais pas commencé de nouvelles séries dans les BD asiatiques et j’ai craqué pour cette histoire chinoise en lisant tout ce qui a été traduit. L’histoire utilise le thème récurrent mais que j’affectionne beaucoup du gender-bender avec une héroïne, princesse de son royaume, qui doit fuir lorsque sa famille est assassinée. Sa soif de vengeance lui fera rencontrer d’autres personnes qui lui feront envisager un autre avenir. A travers ses voyages et ses rencontres, elle va grandir. Elle va découvrir différentes cultures et bien que des guerres opposent ces différentes tribus, chaque personne est semblable. Le peuple souhaite simplement vivre en paix.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 7 / – 2

acsep16

Un peu tous les genres ce mois-ci suite à des trouvailles en brocante…

Août 2016

En ce dernier mois de vacances scolaires, j’ai lu 12 livres : 2 albums, 1 pièce de théâtre, 3 romans, 1 beau-livre, 5 mangas ainsi que 4 chapitres de manga et 9 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

Roar Street Journal de Bonnie Pang [Webtoon : 9 chapitres]

J’aime toujours autant ce webtoon !

La petite sorcière de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez [Album]

Depuis le temps que j’avais acheté ce livre, je pensais l’avoir lu mais non. Enfin, c’est chose faite et cet album est une très jolie découverte. L’histoire est plaisante tout comme les illustrations.

Harry Potter and the Cursed Child de J.K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany [Pièce de théâtre]

J’hésitais à attendre la version française mais avec plein de spoilers le livre à peine sorti, je n’ai pas pris de risque et je l’ai lu rapidement. Je ne considère pas vraiment cela comme une suite directe à la sage Harry Potter. Il y a trop de dissemblances pour que cela soit le cas. Outre les effets magiques contestables, ce sont surtout le manque de cohérence des personnages principaux. Je n’ai pas retrouvé ceux que j’ai connus. Notre fameux trio a bien trop changé. J’ai apprécié de retrouver certains personnages même s’ils évidents que c’est plus dans un but de faire plaisir que de logique. J’ai aimé le petit nouveau Scorpius mais Albus est légèrement pénible. L’intrigue est originale – même trop vu les incohérences rencontrées – mais il fallait bien trouver un moyen de revoir plusieurs personnages de la saga. En bref, une lecture mitigée.

Maid Sama [Tomes 14 à 18] de Hiro Fujiwara [Manga]

J’ai enfin terminé ce manga ! Comme depuis quelques tomes, le manga se penche sur l’histoire de Usui Takumi sans oublier Ayuzawa Misaki. Les personnages sont toujours aussi intéressants et amusants à suivre. Au final, c’est une belle histoire d’amour.

Le guerrier et le sage de David Wisniewski [Album]

Une page écrite par l’auteur suit l’histoire pour expliquer la genèse de l’album et la technique employée pour les illustrations. J’ai été charmée par ces dernières, très originales. Une technique de papiers découpés puis collés est utilisée avec différentes couleurs pour faire ressortir les motifs et les paysages. Les personnages sont tout en noir et ressortent sur le fond. L’histoire met en scène un Japon féodal, où deux frères opposés, un guerrier et un sage, résolvent un même problème.

Graceling [Tome 1] de Kristin Cashore [Roman]

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu de fantasy et j’ai bien aimé ce livre. Cette trilogie propose un même univers dans lequel différents personnages évoluent. Dans ce premier tome, l’histoire se concentre sur Katsa, une jeune femme avec la capacité de tuer un homme à mains nues. Son oncle, le roi des Middluns, l’oblige à assassiner en son nom. Sa vie va changer lorsqu’elle va rencontrer un autre Graceling aux pouvoirs particuliers. Une intrigue intéressante avec un récit mettant en valeur des personnages féminins.

Diablesse de Claire Ubac [Roman]

Un roman sous forme de journal intime où la plus jeune fille d’une famille se sent différente et incomprise. Des sentiments bien retranscrits, une histoire courte parfaite pour les plus jeunes.

Harry Potter – La galerie des portraits de Jody Revenson [Beau-livre]

Un livre magnifique explorant les personnages des films avec moultes informations sur la réalisation des costumes et de très belles photographies, illustrations ou croquis.

Une vague d’amour sur un lac d’amitié de Marie Desplechin [Roman]

Une très jolie histoire sur les prémices amoureux mais qui met surtout en avant une belle amitié. Ce roman jeunesse ne tombe pas dans le discours enfantin malgré les interrogations de sa jeune héroïne.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 1 / – 6

Achat du livre Un deuil dangereux de Anne Perry dans une brocante. Je n’ai pas encore découvert l’inspecteur Monk mais j’avais bien aimé les aventures de Charlotte Ellison et Thomas Pitt.

 

Juillet 2016

Pour ce premier mois de vacances, j’ai lu 10 livres : 6 romans, 3 albums, 1 BD ainsi que 170 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

Roar Street Journal de Bonnie Pang [Webtoon : 9 chapitres]

Toujours un plaisir de lire ce webtoon ! J’espère qu’il continuera encore longtemps.

Les partisans de Aharon Appelfeld [Roman]

Seconde guerre mondiale. Des juifs maquisards se cachent et s’organisent en communauté. Ils se préparent au combat tout en menant de petites expéditions pour pouvoir se nourrir. Chaque homme, femme et enfant vit pour le collectif. Quelques portraits individuels sont dressés à travers les yeux du narrateur. Tous n’ont pas les mêmes idéologies ni les mêmes croyances et malgré quelques discordes, leur groupe reste soudé. Ils finiront pas se battre pour recueillir des rescapés des trains de la mort. La libération arrivera, mais comment vivre désormais ? Les pensées et réflexions des autres, la souffrance endurée, les êtres chers perdus…tout cela ne peut pas être oublié. Les chapitres sont courts, la plume est incisive mais assez froide. Il manque peut-être un peu plus d’attachement envers ces personnages pour rendre ce livre plus émouvant.

La petite géante de Philippe Dumas [Album]

Une histoire originale vue par les yeux de deux poupées. Évidemment, la petite fille qui joue avec eux leur apparaît comme une géante. Mais à minuit, elle rapetisse et tous les trois interagissent ensemble. Le style graphique est agréable même si les expressions des personnages sont parfois un peu étranges.

Les derniers géants de François Place [Album]

Quel beau récit ! Après avoir acquis une dent de géant où une carte est gravée, Archibald Léopold Ruthmore décide de partir en expédition pour les trouver. L’histoire se déroule à la fin du XIXème siècle, au moment de nombreuses découvertes scientifiques. Le narrateur prend des notes durant tout son voyage, découvrant faune et flore encore inconnues. Après maintes péripéties, il découvre le pays des géants. Il passera plusieurs mois en leur compagnie avant de songer au chemin du retour. Les géants sont des êtres particuliers. Leur corps est recouvert de tatouages réalisés par le temps qui passe. Ils illustrent ce qu’ils vivent et ce qu’ils voient. La fin invite à réfléchir sur les actes des hommes envers l’inconnu et le merveilleux. Cette histoire poétique est accompagnée de belles illustrations. Un album touchant qui plaira aux adultes et aux plus grands (vers 10 ans) vu la complexité du vocabulaire utilisé.

A Bittersweet Life de Donggun Lee [Webtoon : 161 chapitres]

Plusieurs histoires courtes (parfois suivies) sur différents personnages. J’aime beaucoup le graphisme et les récits sont sympathiques.

Contes à l’envers de Philippe Dumas & Boris Moissard [Roman]

Des contes originaux détournés dans un ton moderne. Un style très amusant avec de belles illustrations.

Personne ne bouge de Olivier Adam [Roman]

Le héros peut arrêter le temps. Il ne sait pas comment mais cela arrive de temps en temps. La surprise des premières fois laisse place à l’ennui. Être seul, dans un monde immobile, ce n’est pas si réjouissant que ça. Mais peut-être peut-il se retrouver avec quelqu’un ? Un thème original, bien traité mais étant un roman destiné à la jeunesse, un peu trop court pour combler toutes mes attentes.

Momo (Intégrale) de Nadja [Roman]

Ce livre recoupe trois aventures de Momo. Un petit texte accompagne parfois les illustrations qui sont assez parlantes ou alors où des paroles figurent déjà. Les histoires sont amusantes.

Dalla-Dalla de Satomi Ichikawa [Album]

Un chouette album pour découvrir un petit bout d’une autre culture. C’est aussi une histoire universelle avec un petit garçon très proche de sa famille qui se questionne sur son futur.

Harry Potter and the Goblet of Fire [Tome 4] de J.K. Rowling [Roman]

Je continue dans la lecture des Harry Potter en VO après une pause de quelques mois déjà. Les adolescents grandissent, les premiers amours surgissent mais c’est surtout la noirceur qui s’accentue avec la réapparition de Voldemort.

Harry Potter and the Order of the Phoenix [Tome 5] de J.K. Rowling [Roman]

Des secrets sont révélés et la guerre se prépare. C’est toujours aussi passionnant !

En attendant que le vent tourne de Blaise et Robin Guinin [BD]

Le narrateur revient sur un souvenir d’enfance où il n’avait pas encore la réflexion d’un adulte. La peur, la bêtise et la vengeance n’amènent pas des choix raisonnables. Cette histoire en apparence enfantine exprime la force de destruction qui se trouve en chacun de nous et que les enfants ne maîtrisent pas encore. Quelques ellipses dans l’histoire et une fin assez abrupte peuvent déranger mais cela reste une BD originale et sympathique.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 11 / – 15

acjui16

Ajout de plusieurs tomes de mangas dans ma bibliothèque dont la série Card Captor Sakura que j’ai enfin complète mais qui était déjà entièrement lue. Quelques lectures et un peu de tri dans mes étagères ont aussi fait descendre ma PAL. J’ai aussi enlevé plusieurs livres lus mais cela ne se voit pas dans les chiffres.

Juin 2016

Ce mois-ci, j’ai lu 4 livres : 2 romans, 2 mangas ainsi que 9 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

Roar Street Journal de Bonnie Pang [Webtoon : 9 chapitres]

J’adore toujours autant lire ce webtoon dès sa sortie !

La route de Beit Zera de Hubert Mingarelli [Roman]

Après L’homme qui avait soif, je retrouve Hubert Mingarelli avec La Route de Beit Zera. Dans ces deux romans, le même style d’écriture est utilisé. Les chapitres sont courts, souvent de deux pages. Le récit est prédominant bien que quelques dialogues parsèment la narration. Cela représente bien la solitude de Stépan. Il vit seul, avec sa chienne, dans une cabane au milieu de la forêt. La seule visite qu’il reçoit est celle de son ami Samuelson. Ils passent leur soirée à boire en se remémorant leur passé. Cette époque où il contrôlait les Palestiniens à la frontière. Le conflit israélo-palestinien n’est qu’effleuré. Le sens du roman réside dans le personnage de Stépan. Sa solitude et ses rêveries depuis que son fils Yankel a fui le pays après avoir tué un homme. Mais cet isolement est bouleversé lorsqu’un jour, un garçon surgit du feuillage. Peu à peu, ce jeune garçon prénommé Amghar se fait une place dans la vie de Stépan. Bien que peu de mots soient échangés entre eux, cela devient une habitude de voir Amghar s’amuser avec sa chienne. Le roman raconte l’essentiel, dans un style concis, permettant d’explorer le passé de Stépan avec de multiples retours en arrière.

Le cœur du pélican de Cécile Coulon [Roman]

La vie, ça n’arrive pas qu’aux autres.

Le roman est divisé en trois parties dressant toutes le portrait d’Anthime. Dans la première partie, le lecteur découvre Anthime adolescent. Solitaire, il ne vit que pour sa sœur Helena et la sensation de victoire qu’il a quand il court. Prodige du 800 mètres, il ne court que pour gagner. Mais le génie qu’il était dans son univers lycéen n’est pas le même confronté au vrai monde. Lorsqu’il se blesse avant d’être reconnu, sa vie se dégrade. La deuxième partie décrit ce qu’il est devenu. Âgé d’une quarantaine d’années, avec des kilos en trop et les poumons abîmés par le tabac, il ne s’épanouit pas dans cette existence avec une femme qu’il n’aime pas. Confronté aux remarques des autres, il décide de reprendre l’entraînement et de faire le tour de France en course à pieds. La troisième partie explore cette incroyable aventure qui est aussi une fuite. Anthime est un personnage qui en veut au monde entier depuis sa jeunesse, dont la colère latente ne peut qu’exploser à un moment donné. L’alternance de points de vue aide à dresser le portrait d’Anthime. Celui-ci est resté coincé dans cette gloire éphémère et ne peut supporter son destin brisé. Il est difficile de connaître réellement les sentiments des autres, tout converge vers Anthime. Mais la haine et l’amour se ressentent. Le roman déstabilise par sa cruauté et ses personnages sans empathie. Toutefois, il est original et évite les chemins faciles notamment pour la dernière partie. Malgré tout, je l’ai trouvé assez malsain.

Chihayafuru [Tomes 15 et 16] de Yuki Suetsugu [Manga]

Avec un tome de retard dans la lecture, j’ai pu ce mois-ci (enfin en quelques heures) dévoré deux volumes ! Chihaya et ses amis continuent de s’amuser et progresser au karuta. Parviendront-ils à remporter le tournoi et le titre de meilleure équipe du pays ? Et est-ce que chacun pourra gagner un titre dans sa catégorie ? Les matchs sont palpitants et nos héros nous font vivre le karuta comme si nous étions avec eux.

acjuin16ACQUISITIONS ET PAL :

+ 3 / – 4

Un album qui sera rapidement lu et les deux derniers tomes de Chihayafuru.

LECTURE EN COURS :

Les partisans de Aharon Appelfeld. J’avance doucement. Le livre semble assez intéressant mais il ne me captive guère pour le moment.