Bilans

Octobre 2019

En octobre, j’ai lu 5 livres et 84 chapitres de BD asiatiques : 2 mangas, 1 album, 2 romans ainsi que 84 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

WEBTOONS

  • Age Matters de Enjelicious [4 chapitres]
  • My giant nerd boyfriend de Fishball [13 chapitres]
  • Just for kicks de Josie Fox [4 chapitres]
  • The Beehive de Lollibeepop [20 chapitres]
  • Let’s play de Mongie [5 chapitres]
  • A Budgie’s Life de Muffin Girl [8 chapitres]
  • Soara Academy de Muffin Girl [3 chapitres]
  • Murrz de Murrz [13 chapitres]
  • IT Guy & ART Girl de Bonnie Pang [1 chapitre]
  • I Love Yoo de Quimchee [4 chapitres]
  • Miss Abbott and the Doctor de Maripaz Villar [4 chapitres]
  • True Beauty de Yaongyi [5 chapitres]

LIVRES

Chihayafuru [Tome 29] de Yuki Suetsugu [Manga]

Taichi est de retour ! Pas dans le club, certes, mais rien que de le revoir est suffisant. Si Chihaya est de nouveau dans son équipe et compte bien se qualifier pour le tournoi national, Taichi, lui, joue avec Suo, et y prend du plaisir. Loin des autres, de la pression et de la compétition, il peut enfin jouer avec passion. Chihaya affronte Maigrichon, qui comme elle, a fait beaucoup d’efforts pour son club. S’il n’est toujours pas rang A, il reste un adversaire redoutable qui a le respect de son équipe très soudée. J’apprécie la fin du volume inaugurant une possible carrière professionnelle pour Shinobu : devenir la première professionnelle du karuta. Tout ce que cela implique m’intéresse fortement. Sans oublier que le dernier été de nos lycéens débute, cela promet plein de belles choses ! En bref, un tome que j’ai adoré !

Card Captor Sakura – Clear Card Arc [Tome 6] de CLAMP [Manga]

L’intrigue était bien tracée depuis le tome précédent et celui-ci dévoile tout. Les passés respectifs des deux nouveaux personnages sont enfin entièrement révélés tout comme ce que cachaient certains personnages autour de Sakura, leur donnant aussi un rôle un peu plus actif. L’affrontement final promet d’être très intéressant. Avec tout ce dynamisme, les auteures prennent quand même quelques pauses dans le récit pour nous livrer quelques scènes adorables.

Parole de loup de Geoffroy de Pennart [Album]

Dans ce nouveau détournement de contes, l’auteur met en opposition les paroles du loup et les images. Plusieurs contes célèbres sont explorés avec la galerie des personnages que l’on retrouve dans les albums de Geoffroy de Pennart. Cet album amusant est une réussite !

Rivages de Gauthier Guillemin [Roman]

La couverture magnifique de ce roman m’a conquise autant que le résumé m’a intriguée. Elle incite à voyager dans cet univers particulier. Le Voyageur est un homme qui quitte la Cité, une ville dont la mécanique résonne toute la journée. Faite de canalisations et de barbelés, elle n’est que bruit et pollution. Elle offre toutefois une protection contre le Dômaine, cette vaste forêt qui regagne peu à peu son terrain autrefois annihilé par les Hommes. Le Voyageur, pourtant, n’en peut plus de cette vie et il s’aventure alors dans le Dômaine, attiré par ce qu’il peut receler. Les premières semaines sont difficiles mais peu à peu il se sent accepté et il découvre un pouvoir, celui de se téléporter d’arbre en arbre. Il voyage ainsi à travers cette étendue spacieuse et découvre tout un autre univers avec des yeux émerveillés. Il finit par se poser dans une communauté descendante de la déesse Dana aux côtés d’une fabuleuse Ondine, Sylve. Il apprend leurs légendes et contes, tout comme celles de ce monde. En effet, divers peuples coexistent avec leurs propres règles de vie et coutumes. Le Voyageur gagne sa place dans cette communauté mais son goût du voyage n’a pas pour autant disparu. Il est curieux de découvrir les confins de ce monde. Existe-t-il autre chose hors du Dômaine ? La mer dont sont originaires les Ondins et tant entendue dans leurs merveilleux contes se trouve-t-elle à l’orée de cette forêt ou a-t-elle disparu lorsqu’ils se sont enfoncés toujours plus loin il y a des décennies de cela ? Ce roman imaginaire t’apportera les réponses tout en proposant une réflexion philosophique sur la nature et les liens qui régissent les êtres.

Véro en mai de Pascale Bouchié & Yvan Pommaux [Album]

Les faits de mai 1968 sont racontés par des yeux d’enfants, ici Véro, qui avait 9 ans à cette date. Sa famille est typique de la classe moyenne avec des parents ayant un emploi stable, un maman institutrice et un père météorologue, un grand frère et une petite soeur. Ils vivent dans un appartement joli et moderne, avec tout le confort nécessaire de l’époque. L’album situe le contexte social de l’époque avec brio, avec les événements importants évoqués en illustrations et en mots et expose les événements de mai 1968 de façon un peu éloignée. L’histoire est très intéressante à découvrir et permet d’aborder la vie quotidienne à cette époque-là cependant un jeune lecteur (10 ans) pourra être perdu pour une lecture seul. Les illustrations font aussi référence à cette époque et sont très réussies.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 4 / – 5

J’ai acquis la suite de mes séries mangas en cours et deux romans pour ce mois.

Bilans

Septembre 2019

En septembre, j’ai lu 2 livres et 58 chapitres de BD asiatiques : 1 roman, 1 album ainsi que 58 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

WEBTOONS

  • Age Matters de Enjelicious [13 chapitres]
  • My giant nerd boyfriend de Fishball [3 chapitres]
  • Just for kicks de Josie Fox [4 chapitres]
  • The Beehive de Lollibeepop [5 chapitres]
  • Let’s play de Mongie [4 chapitres]
  • A Budgie’s Life de Muffin Girl [3 chapitres]
  • Soara Academy de Muffin Girl [1 chapitre]
  • Murrz de Murrz [11 chapitres]
  • IT Guy & ART Girl de Bonnie Pang [3 chapitres]
  • I Love Yoo de Quimchee [4 chapitres]
  • Miss Abbott and the Doctor de Maripaz Villar [3 chapitres]
  • True Beauty de Yaongyi [4 chapitres]

LIVRES

Le clairvoyage [Tome 1] de Anne Fakhouri [Roman]

Clara, jeune fille de 12 ans, intelligente et curieuse, perd ses parents dans un accident de la route. Recueillie par son oncle, elle découvre alors un monde parallèle féérique et inquiétant, où elle joue un rôle central. Les membres de sa famille sont tous aussi un peu étranges et cachent bien des secrets… Ce roman jeunesse fantastique est réussi, proposant un univers avec ses propres règles qui se révèle peu à peu avec une héroïne sympathique à suivre. Je comptais lire la fin directement mais j’ai dû intercaler une lecture prioritaire entre les deux tomes.

Sophie et sa courge de Pat Zietlow Miller & Anne Wilsdorf [Album]

Lors d’une visite au marché, Sophie choisit une courge. Elle devait servir pour le dîner mais Sophie en fait son amie. Elle l’accompagne ainsi partout. Cependant il s’agit d’un être vivant qui finit par s’abîmer… Sophie la protège du mieux qu’elle peut avant de trouver une solution pour la soigner. La chute sur le renouvellement de la nature est joliment trouvée. Le trait graphique m’a moins plu que l’histoire mais les illustrations sont tout de même jolies. A noter le chat de la famille qui vit sa propre vie (et cherche à faire des bêtises !).

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 16 / – 2

Beaucoup de trouvailles en brocante ce mois-ci avec principalement des romans contemporains et des albums. J’ai profité que l’intégrale de Feist soit à 10€ (offre Bragelonne) pour compléter ma collection. Je finirai bien par tout avoir ! J’ai oublié de prendre le tome 29 de Chihayafuru en photo puisqu’il était sur ma table de chevet.

Bilans

Août 2019

En août, j’ai lu 13 livres et 56 chapitres de BD asiatiques : 1 manga , 2 albums, 3 beaux-livres, 5 romans, 1 recueil de récits, 1 BD ainsi que 56 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

WEBTOONS

  • Age Matters de Enjelicious [3 chapitres]
  • My giant nerd boyfriend de Fishball [10 chapitres]
  • Just for kicks de Josie Fox [5 chapitres]
  • The Beehive de Lollibeepop [6 chapitres]
  • Let’s play de Mongie [2 chapitres]
  • Soara Academy de Muffin Girl [3 chapitres]
  • Murrz de Murrz [14 chapitres]
  • IT Guy & ART Girl de Bonnie Pang [6 chapitres]
  • I Love Yoo de Quimchee [3 chapitres]
  • True Beauty de Yaongyi [4 chapitres]

LIVRES

Check Me up ! [Tome 2] de Maki Enjoji [Manga]

Dans ce deuxième tome, le rythme soutenu de l’histoire permet de ne pas s’ennuyer un seul instant. Chaque chapitre apporte un rapprochement entre Nanase et Kaïri et diverses péripéties. Le manga me plaît surtout pour son humour, entre situations drôles et remarques amusantes, il y a de quoi rire ! L’arrivée d’un rival est clichée mais permet d’accélérer la future mise en couple de nos protagonistes. Toutefois, ce personnage recèle un certain mystère et l’animosité qui lui voue notre héros est intrigante. Les mêmes problèmes que dans le premier tome demeurent avec un héros difficilement cernable, possédant des réactions immatures et agissant de manière tyrannique. Avoir un sourire charmeur n’est pas suffisant ! J’aime toujours autant les illustrations, avec les expressions des personnages bien réalisées. Il est à regretter qu’il n’y a pas autant de détails dans les décors.

C’est la nuit de Magali Bonniol [Album]

Petit Lapin aimerait être un lapin sauvage et se promener sous la lune car c’est ennuyant d’être un lapin en peluche. Sans peur, armé d’un crayon pointu s’il doit affronter un renard, il sort dans le jardin à la rencontre des lapins sauvages. Ceux-ci sont loin d’être accueillants mais il trouve un ami inattendu… Les illustrations sont très douces, tout comme l’histoire.

Wonder Woman : the art and making of the film de Sharon Gosling [Beau-livre]

Mon frère m’a offert ce beau-livre pour mon anniversaire. J’aime beaucoup Wonder Woman et je suis toujours curieuse de découvrir des informations sur la création d’un film, encore plus de découvrir les illustrations associées. J’adore les artbooks ! Ce beau-livre est très réussi et très informatif, montrant la création des décors, des lieux, des armes, des vêtements, etc. Les illustrations sont toutes plus splendides les unes que les autres, qu’elles soient réalisées par ordinateur ou filmées. J’ai apprécié des doubles-pages présentant une grande illustration avec une citation, un mot et sa définition en rapport avec Wonder Woman. Et encore plus la petite surprise de fin délivrée par l’entreprise Wayne. A peine le livre terminé, j’ai revu le film. ♥

La bibliothèque des cœurs cabossés de Katarina Bivald [Roman]

Après La petite librairie des cœurs brisés lue au mois de juillet, voici ma lecture légère de l’été. J’ai toutefois largement préféré ce roman-ci. Une suédoise de 28 ans, Sara, dévoreuse de livres et peu sociable, est invitée par sa correspondante de 65 ans, Amy, dans sa petite ville de l’Iowa. Quand elle arrive sur place, stupeur, Amy est décédée. Sara se retrouve alors seule dans ce nouvel environnement mais elle décide alors de monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Les divers personnages de la petite ville sont drôles et attachants et vont prendre sous leur aile Sara qui va enfin trouver un vrai foyer et peut-être même l’amour.

Spider-Man: New Generation – Tout l’art du film de Ramin Zahed [Beau-livre]

J’ai regardé ce film avec mon frère et j’ai profité du fait qu’il possédait cet artbook pour le découvrir. Il est tout aussi magnifique que le film, le visuel étant un élément primordial de celui-ci. Il délivre aussi plein d’informations intéressantes sur la création du film.

La montagne radieuse de Sôkyû Genyû [Recueil de récits]

Ce recueil regroupe six récits écrits après la catastrophe du 11 mars 2011 alors que l’auteur partageait le quotidien des habitants touchés par le séisme, le tsunami et l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima. Chaque nouvelle est d’une longueur variable, avec en moyenne une trentaine de pages. Certaines nouvelles se passent quelques semaines après la catastrophe et abordent la survie des personnages et de la nature. En effet, les personnages sont endeuillés mais la vie continue. Ils doivent reconstruire, que ce soit les alentours ou eux-mêmes. D’autres nouvelles se déroulent quelques années après, mettant surtout en avant la menace nucléaire et les radiations. La dernière nouvelle, qui donne son titre au recueil, se passe des années après la catastrophe. Les touristes visitent les décharges nucléaires pour se gorger de radiations jugées bénéfiques. Dans chaque récit, les personnages tentent de retrouver une vie normale alors que leur quotidien a été bouleversé. Les récits sont touchants et cachent une critique du gouvernement.

Manga : Soixante ans de bande dessinée japonaise de Paul Gravett [Beau-livre]

Ce livre très intéressant sur l’histoire du manga offre un vaste panorama de titres importants donc certains inédits en France. L’auteur commence par présenter le système de publication japonais ainsi que son poids économique et la profession de mangaka. Il montre l’évolution de ce média durant plusieurs années, avec à sa naissance Osamu Tezuka. Il aborde ensuite les différents genres et publics avec des chapitres dédiés au shonen et au shojo tout en explorant des thèmes spécifiques. Ce beau-livre très riche et informatif m’aura permis de découvrir plein de choses ainsi que différents titres. Je regrette juste que certains que je juge assez notables ne soient toutefois pas mentionnés.

Will & Will de John Green et David Levithan [Roman]

Will Grayson est un adolescent qui se méfie des sentiments et qui préfère rester discret. Tout l’opposé de son meilleur ami, Tiny Cooper, très corpulent et ouvertement homosexuel. A l’autre bout de la ville se trouve un adolescent du même nom, déprimé et assumant mal son homosexualité. La rencontre de ces deux Will est fortuite (et totalement improbable) mais amène leurs deux mondes à se confronter. Will premier va peut-être enfin accepter ses sentiments et Will second s’accepter tel qu’il est. Les états d’âme adolescents sont bien narrés et les sentiments exacerbés de l’adolescence bien retranscrits. La narration de chaque chapitre alterne entre les deux Will, permettant de s’intéresser à ce qu’ils ressentent. La lecture est addictive et je me sentais concernée quant aux devenirs de ces personnages.

Le prince et la couturière de Jen Wang [BD]

Le prince Sébastien cache son identité secrète : Lady Crystallia qui enflamme Paris avec ses tenues merveilleuses. Sa couturière Francès est une des seules à connaître son secret. Elle lui crée des robes sublimes qui dictent la mode de la capitale. Toutefois, rester au service du Prince lui impose une vie passée dans l’ombre. Cette bande dessinée est une très belle histoire d’amour/amitié et d’acceptation. Les illustrations sont simples et soignées.

Baguettes chinoises de Xinran [Roman]

Le terme « baguettes » fait références aux femmes chinoises qui sont comme elles, utilitaires et jetables, par opposition aux hommes, qui sont les « poutres », soutenant le toit d’une maison. Dans ce roman, trois soeurs, Trois, Cinq et Six, nommées ainsi selon leur ordre de naissance, quittent leur foyer rural pour chercher du travail dans une ville. Elles découvrent un monde nouveau et travaillent avec efficacité, faisant preuve de leur talent et de leur détermination. Elles ramènent ainsi de l’argent à leur famille et leur père est bien obligé de réviser son jugement. J’ai adoré découvrir le parcours de ces trois soeurs qui ont des caractères très différents et exercent des métiers aussi variés ainsi que le portrait de cette Chine des années 90. Xinran livre un témoignage édifiant bien que romancé sur des sujets graves : la condition des femmes, le choc des cultures entre ville et campagne, les conditions de vie des migrants, etc., tout en nous contant de belles histoires.

Mon amie de Brigitte Smadja & Alan Mets [Album]

Adonis est forcé de prendre l’air par sa maman. Il aimerait bien jouer au football avec les autres enfants un peu plus grands mais ceux-ci ne sont pas très gentils avec lui. Heureusement une petite fille prénommée Olympe veut bien devenir son amie. Une jolie histoire accompagnées d’illustrations touchantes.

Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll et Rébecca Dautremer [Roman illustré]

Je voulais lire la suite pour le challenge Fin de Séries, j’en ai profité pour relire ce premier tome accompagné des illustrations de Rébecca Dautremer. La traduction est simplifiée mais le texte reste plaisant à lire. Je vous réfère à ma chronique datant d’il y a quelques années, mon avis n’a pas changé. Le trait graphique de Rébecca Dautremer est facilement reconnaissable et j’ai apprécié les images accompagnant cette version.

Alice de l’autre côté du miroir de Lewis Carroll [Roman]

Le film d’animation de Walt Disney mélangeant des scènes des deux récits, j’ai enfin pu les découvrir en mots. Dans cette nouvelle aventure, Alice découvre de nouveaux personnages dans un monde tout aussi absurde que le précédent. La lecture est aussi plaisante.

.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 1 / – 8

J’ai gagné le manga Le bateau de Thésée à un concours mais je n’ai malheureusement rien trouvé en brocante au mois d’août. Enfin, cela m’a permis de faire baisser ma PAL !

Bilans

Juillet 2019


En juillet, j’ai lu 13 livres et 65 chapitres de BD asiatiques : 5 romans, 6 mangas , 1 beau-livre, 1 album ainsi que 65 chapitres de webtoon. J’ai pu avancer dans le challenge Fin de séries avec la lecture de quelques romans et mangas.

LIVRES LUS :

WEBTOONS

  • Age Matters de Enjelicious [5 chapitres]
  • My giant nerd boyfriend de Fishball [13 chapitres]
  • Just for kicks de Josie Fox [4 chapitres]
  • The Beehive de Lollibeepop [7 chapitres]
  • Budgie’s Life de Muffin Girl [8 chapitres]
  • Soara Academy de Muffin Girl [2 chapitres]
  • Murrz de Murrz [13 chapitres]
  • IT Guy & ART Girl de Bonnie Pang [8 chapitres]
  • True Beauty de Yaongyi [5 chapitres]

LIVRES

La carrière du mal [Tome 3] et Blanc mortel [Tome 4] de Robert Galbraith [Roman]

J’avais demandé à ma bibliothèque d’acheter ces deux tomes et j’ai profité de mes vacances pour les lire. Je suis donc à jour dans cette saga pour le challenge Fin de série ! J’ai apprécié de suivre chaque enquête et de voir les protagonistes évoluer. Enchaîner les deux romans m’a permise de bien rester imprégnée de l’ambiance britannique propre à Strike. Je n’ai plus qu’à voir les adaptations audiovisuelles.

La petite librairie des cœurs brisés de Annie Darling [Roman]

L’été est la période où j’aime lire des romans plus légers avec une romance comme sujet. Celle-ci se passe dans une librairie alors impossible de ne pas craquer ! Un après-midi ensoleillé, à l’ombre d’un arbre, sur une chaise longue, et le livre était terminé. J’ai mis un peu de temps à apprécier le récit puisqu’il est assez long à se mettre en place mais l’intrigue autour de la survie de la librairie m’a intéressée. Toutefois, j’ai eu plus de mal avec les personnages. Le récit est narré du point de vue de l’héroïne et son opinion des autres personnages est donc partagé. Le protagoniste masculin est dépeint de telle manière qu’il est insupportable et il est donc difficile de l’apprécier même si elle possède déjà des sentiments pour lui qu’elle ne réalisera que bien plus tard. Le livre se lit rapidement et si la romance n’était pas idéale, elle a su me divertir. Deux tomes supplémentaires existent, s’intéressant à d’autres employées de la librairie et racontant leurs histoires d’amour. Je les lirai peut-être un jour, tout dépendra de qui est au centre de l’histoire.

Check Me up ! [Tome 1] de Maki Enjoji [Manga] [Chronique]

J’aime beaucoup les illustrations qui sont expressives et très agréables à regarder. Le scénario est basique, voire cliché, mais la romance bourgeonnante promet d’être sympathique à suivre.

.

Chihayafuru [Tome 28] de Yuki Suetsugu [Manga]

Après s’être éloignée du karuta pendant quelques temps, Chihaya est de retour plus déterminée que jamais. Toutefois son absence a eu des conséquences notamment sur l’équipe du lycée Mizusawa. Les joueurs ont dû se débrouiller sans les deux responsables du club et ils sont parvenus à avancer, annonçant ainsi une perspective d’avenir réussie pour le club même sans les terminales. C’est grâce à Chihaya et Taichi qu’il a été créé mais c’est en raison de la présence de tous ses membres qu’il est devenu ce qu’il est.
Dans ce tome, les lycées de Tokyo combattent pour être sélectionnés pour le tournoi national. Les règles ont changé tellement de clubs participent (Je me demande si le karuta a pris de l’essor au Japon depuis la publication de la série…) et elles déstabilisent les plus expérimentés. Cependant Chihaya n’a pas perdu grand chose de son niveau pendant sa pause.
L’absence de Taichi se fait ressentir et j’espère le retrouve dans le tome suivant.

La cuisine japonaise illustrée de Laure Kié et Haruna Kishi [Beau-livre]

Ce livre illustré sur la cuisine japonaise est séparé en six parties : la cuisine japonaise, autour du riz, autour des nouilles, autres plats phares, cuisine par thème et pâtisseries et boissons. Le premier chapitre présente succinctement les spécificités de la cuisine japonaise : le repas type, les spécialités régionales, les contenants et ustensiles, les ingrédients typiques, etc. Les deux chapitres suivants présentent les plats emblématiques du Japon à base de riz ou de nouilles. Les autres plats commentés ensuite sont à base de viande, poisson ou soja. La nourriture de rue, certains restaurants particuliers, la nourriture consommée par saison est ensuite citée. Pour terminer, les pâtisseries et boissons phares japonaises sont présentées telles que les mochis, les dorayakis, le thé, le saké…
Chaque chapitre donne ainsi divers informations sur la cuisine japonaise et présente les plats les plus connus. Diverses recettes à réaliser soi-même sont aussi partagées. Chaque plat ou ingrédient cité est dessiné accompagné de son nom japonais. Les illustrations sont très réalistes. J’ai aimé reconnaître beaucoup de choses mais aussi en découvrir plein de nouvelles.

Certaines n’avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka [Roman]

La narration plurielle, ce « nous » regroupant toutes ces femmes japonaises qui ont quitté leur pays dans l’espoir d’un avenir plus heureux aux côtés d’un mari qu’elles n’ont pas choisi, rend poignante la lecture tout en mettant une certaine distance avec les faits. Je ne connaissais pas vraiment cet événement historique et l’autrice a su en parler de manière puissante.

For all the stars across the sky de Karl Newson & Chiaki Okada [Album]

For all the stars across the sky,
Big and little and bright,
Here’s a wish from me to you,
Before we say good night.

Merci Mila ♥ pour ce magnifique livre qui m’a absolument conquise. Les illustrations sont sublimes, très douces et poétiques. Que ce soit les adorables peluches, les paysages à couper le souffle ou les multiples détails à observer, tout est superbe ! L’histoire est elle-aussi très jolie, incitant aux rêves pour accompagner les enfants vers le sommeil.

Dans les bois éternels de Fred Vargas [Roman]

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu une aventure du commissaire Adamsberg. J’ai un peu peiné à vraiment m’immerger dans l’histoire, les personnages m’étaient un peu trop lointains et je venais d’enchaîner deux romans policiers en début de mois. J’ai apprécié l’intrigue du roman qui est bien menée et de découvrir un pan du passé d’Adamsberg.

Jumping [Tomes 1 à 4] de Asahi Tsutsui [Manga]


J’ai beaucoup apprécié cette histoire de réintégration sociale, entre romance et équitation. Le titre est porteur d’espoir avec des personnages attachants qui m’ont beaucoup touchée. Les illustrations sont aussi très jolies.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 9 / – 11

Mon anniversaire étant au mois de juillet, j’ai été gâtée avec plein de beaux livres. J’hésitais depuis longtemps à acquérir l’intégrale de Terremer vu que je possédais le premier tome dans une jolie édition mais celle-ci regroupe aussi des écrits inédits.