Bilans

Bilan 2019

J’ai lu beaucoup moins de choses que l’année dernière, cela se ressent surtout sur les graphiques (albums, bandes dessinées et mangas) puisque mon nombre de romans lus reste à peu près similaire. Et surtout, j’étais à seulement deux lectures d’atteindre les 100 livres lus. Dommage ! En 2019, j’ai lu 98 livres et 982 chapitres de BD asiatique : 2 BD, 39 albums, 16 mangas, 2 manwhas, 26 romans, 10 beaux-livres, 3 recueils (contes, nouvelles et récits), 982 chapitres de webtoon.

Pour les statistiques détaillées :

  • Janvier : 19 livres et 75 chapitres de BD asiatiques : 14 albums, 1 manga, 1 manwha, 2 romans, 1 beau-livre, 75 chapitres de webtoon
  • Février : 8 livres et 96 chapitres de BD asiatiques : 3 albums, 2 romans, 2 mangas, 1 beau-livre, 96 chapitres de webtoon
  • Mars : 9 livres et 69 chapitres de BD asiatiques : 4 albums, 4 romans, 1 manga, 69 chapitres de webtoon
  • Avril : 5 livres et 65 chapitres de BD asiatiques : 3 albums, 2 romans, 65 chapitres de webtoon
  • Mai : 6 livres et 66 chapitres de BD asiatiques : 1 beau-livre, 1 roman, 1 manga, 1 manwha, 2 albums, 66 chapitres de webtoon
  • Juin : 6 livres et 61 chapitres de BD asiatiques : 2 albums, 1 manga, 1 livre de contes, 1 recueil de nouvelles, 1 beau-livre, 61 chapitres de webtoon
  • Juillet : 13 livres et 65 chapitres de BD asiatiques : 5 romans, 6 mangas , 1 beau-livre, 1 album, 65 chapitres de webtoon
  • Août : 13 livres et 56 chapitres de BD asiatiques : 1 manga , 2 albums, 3 beaux-livres, 5 romans, 1 recueil de récits, 1 BD, 56 chapitres de webtoon
  • Septembre : 2 livres et 58 chapitres de BD asiatiques : 1 roman, 1 album, 58 chapitres de webtoon
  • Octobre : 5 livres et 84 chapitres de BD asiatiques : 2 mangas, 1 album, 2 romans, 84 chapitres de webtoon
  • Novembre : 6 livres et 213 chapitres de BD asiatiques : 4 albums, 1 BD, 1 manga, 213 chapitres de webtoon
  • Décembre : 6 livres et 74 chapitres de BD asiatique : 2 beaux-livres, 2 albums, 2 romans, 74 chapitres de webtoon

Voici mes douze lectures favorites de l’année, avec beaucoup de coups de cœur sur des beaux-livres. Ils en mettent plein les yeux. *w*

  • Hortari : Récits d’explorateurs oubliés de Marie-Alice Harel [Avis bref]
  • Wonder Woman : the art and making of the film de Sharon Gosling [Avis bref]
  • Spider-Man: New Generation – Tout l’art du film de Ramin Zahed [Avis bref]
  • Baguettes chinoises de Xinran [Avis bref]
  • For all the stars across the sky de Karl Newson & Chiaki Okada [Avis bref]
  • Les animaux fantastiques – Les architectes de l’illusion – Art book de Dermot Power [Avis bref]
  • L’heure du bentô de Naomi et Satoru Abe [Chronique]
  • Les Marvels de Brian Selznick [Avis bref]
  • La grande traversée de Shion Miura [Chronique]
  • Les archives de la magie – Dans les coulisses du film Les crimes de Grindelwald de Signe Bersgtrom & MinaLina [Chronique]
  • La reine des fourmis a disparu de Fred Bernard & François Roca [Chronique]
  • Chers Maman et Papa de Emily Gravett [Avis bref]

En ce qui concerne ma PAL, il y a 88 entrées pour 77 sorties soit une augmentation de seulement 11 livres. Je suis contente de ce résultat même si j’aimerais que ce soit l’inverse en 2020. J’ai lu beaucoup de livres de ma bibliothèque et j’ai aussi acheté moins de choses en 2019.

J’ai aussi avancé dans les challenges séries. En ce qui concerne les romans, j’ai ajouté 3 nouvelles séries cette année mais j’ai progressé dans celles terminées (+3) et celles à jour (+1). Le nombre à commencer n’a pas bougé mais j’ai réduit celle à continuer (-3). Ce sont de petits scores mais je suis ravie de voir des séries enfin finies. J’ai enfin terminé A comme Association (en ayant oublié beaucoup de choses) et lu Le clairvoyage. J’ai lu du policier en avançant dans Adamsberg et je suis à jour sur Cormoran Strike. En 2020, je veux avancer sur les romans de Feist et terminer Terremer. Pour les bandes dessinées, j’ai ajouté 7 nouvelles séries, j’en ai terminé 2 et je suis à jour dans mes 3 habituelles.

Pour 2020, je vise comme chaque année de diminuer ma PAL. 😀 J’avais prévu d’atteindre le 0 pour les albums mais je suis seulement parvenue à réduire d’un peu plus de moitié. En restant 19, ce sera réalisable. Je veux aussi vraiment lire plus de mangas et continuer à terminer tes séries. J’ai énormément de tomes à disposition dans ma bibliothèque. Je n’ai pas réduit autant que je voulais les séries en cours (cela a même augmenté pour les mangas…) mais je vais continuer à avancer doucement.

Je profite de ce billet pour vous souhaiter une très bonne année 2020 ! 🙂

Bilans

Décembre 2019

En décembre, j’ai lu 6 livres et 74 chapitres de BD asiatiques : 2 beaux-livres, 2 albums, 2 romans ainsi que 74 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

WEBTOONS

  • Age Matters de Enjelicious [3 chapitres]
  • My giant nerd boyfriend de Fishball [13 chapitres]
  • The Beehive de Lollibeepop [11 chapitres]
  • Let’s play de Mongie [5 chapitres]
  • A Budgie’s Life de Muffin Girl [10 chapitres]
  • Soara Academy de Muffin Girl [2 chapitres]
  • Murrz de Murrz [13 chapitres]
  • IT Guy & ART Girl de Bonnie Pang [5 chapitres]
  • I Love Yoo de Quimchee [3 chapitres]
  • Socializing101 de Relseiy [2 chapitres]
  • Miss Abbott and the Doctor de Maripaz Villar [3 chapitres]
  • True Beauty de Yaongyi [4 chapitres]

LIVRES

L’art de Mon voisin Totoro [Beau-livre]

Ayant revu le film d’animation ce mois-ci, j’en ai profité pour découvrir ce beau-livre sur sa création. Les premières pages présentent les croquis préparatoires créés par Hayao Miyazaki pour son projet d’origine. Certaines choses ont changé mais l’esprit de départ est bien resté. La partie suivante suit la chronologie du film en proposant des croquis, des storyboards, des esquisses, des cellulos, des images du film, etc. des décors, des personnages ou de diverses scènes du film. Les différentes illustrations sont accompagnées d’une légende voire d’un commentaire. Même si les commentaires sont toujours trop brefs, ils sont très instructifs ou délivrent des anecdotes. Quelques pages plus techniques suivent avec des détails passionnants mais vraiment trop succincts (la création des effets spéciaux, l’utilisation du carbone marron…). Enfin, le livre se termine sur une série d’interviews et d’anecdotes de l’équipe technique. La qualité du livre est excellente et j’ai adoré lire toutes les pages, admirer les illustrations et apprendre quelques informations.

Les 8 bonheurs du chat de Kwong Kuen Shan [Beau-livre]

Cela fait un moment que je regarde les livres de Kwong Kuen Shan en magasin, attirée par les jolies couvertures. Les belles illustrations et les messages simples de l’intérieur me plaisaient aussi sans que je ne franchisse le pas. J’ai finalement eu l’occasion de découvrir cette autrice hongkongaise avec ce livre qui est différent des autres puisque celui-ci présente plusieurs récits autobiographiques. Le livre est composé de 29 récits mettant le chat au centre tout en parlant aussi de la vie personnelle de l’autrice. En effet, à travers ses récits, elle nous livre des anecdotes sur sa vie avec son mari, ses proches, et surtout ses chats. Elle nous raconte ses souvenirs, de jolies rencontres avec des chats sauvages ou domestiques, des amitiés fortes, tout en nous faisant part de ses leçons de vie. Ses textes sont accompagnés d’aquarelle réalisées spécialement pour ce livre. Elles peuvent prendre un petit morceau de la page comme une page pleine. Elles présentent des rendus différents mais elles sont toutes très jolies. J’ai une préférence pour l’image de couverture et les quatre aquarelles consécutives représentant les quatre saisons. Diverses citations de poèmes ou de proverbes chinois parsèment aussi ce livre, le lecteur sent son amour pour la littérature classique chinoise. Kwong Kuen Shan possède une très jolie plume pour nous conter quelques instants de sa vie et son amour pour les chats dans ce très beau livre. Je découvrirai ses autres écrits/peintures avec plaisir.

L’agenda du Père Noël du chat de Sylvie Chausse & Philippe-Henri Turin [Album]

Il me fallait bien une petite lecture de Noël pour clore cette année. Dans cet album, l’agenda annuel du Père Noël est présenté. Les premiers mois, il s’agit de se reposer après la tournée éprouvante du 24/25 décembre tout en fêtant les événements mensuels (mardi gras, Pâques…). Il faut toutefois aussi songer à l’avenir, entre repeindre le traîneau, préparer les cadeaux et entraînement à livrer, il y a de quoi faire ! Heureusement, le Père Noël peut compter sur ses nombreux gnomes et rennes (dont un petit nouveau) pour l’aider. Ce livre est drôle et sympathique à lire.

Le clairvoyage [Tome 2] La brume des jours de Anne Fakhouri [Roman]

J’avais commencé ce dernier tome quelques semaines après la lecture du premier mais je n’avais pas eu le temps de bien avancer. Comme c’était un emprunt à la médiathèque, j’ai dû le rendre avant de pouvoir le réemprunter. J’ai enfin eu le fin mot de cette histoire ! J’ai beaucoup apprécié l’univers construit ainsi que les divers personnages. L’aventure que Clara vit est certes féérique mais tout est loin d’être rose. Elle traverse beaucoup d’épreuves avant de grandir réellement.

Cours, Youki ! de Rodolphe Duprey & Thomas Bretonneau [Album]

Youki est un chien qui aime courir, encore plus après quelque chose. Cependant, l’inverse n’est pas vrai. Quand sa voisin Carmen le course, il est contrarié. Ils continuent de courir ensemble, jusqu’où iront-ils ? L’histoire est simple mais agréable à découvrir. L’album présente des pages coupées à l’intérieur de chaque double-page ce qui permet de changer le paysage et de repérer les petites modifications (des personnages renversés, d’autres qui se cachent, etc.).

Attachement de Rainbow Rowell [Roman]

J’avais envie d’une lecture légère pour cette fin d’année alors lorsque j’ai vu ce roman à prix cassé, je n’ai pas hésité à le prendre car j’avais bien aimé Eleanor & Park de la même auteure. L’histoire n’est pas vraiment originale et plusieurs choses se devinent facilement mais j’étais curieuse du devenir des personnages. J’ai pris plaisir à les connaître car ils sont attachants.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 9 / – 5

J’ai été gâtée pour Noël avec de beaux livres. J’ai trouvé d’occasion le début de la série Kids on the slope que je veux lire depuis longtemps.

Bilans

Novembre 2019

En novembre, j’ai lu 6 livres et 213 chapitres de BD asiatiques : 4 albums, 1 BD, 1 manga ainsi que 213 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

WEBTOONS

  • Age Matters de Enjelicious [3 chapitres]
  • My giant nerd boyfriend de Fishball [11 chapitres]
  • The Beehive de Lollibeepop [11 chapitres]
  • Let’s play de Mongie [4 chapitres]
  • A Budgie’s Life de Muffin Girl [7 chapitres]
  • Soara Academy de Muffin Girl [2 chapitres]
  • Murrz de Murrz [13 chapitres]
  • I Love Yoo de Quimchee [4 chapitres]
  • Socializing101 de Relseiy [136 chapitres]
  • Miss Abbott and the Doctor de Maripaz Villar [5 chapitres]
  • True Beauty de Yaongyi [4 chapitres]

LIVRES

Bonjour? les vaches ! de Yuichi Kasano [Album]

J’aime beaucoup les albums de Yuichi Kasano, qui sont souvent drôles et mignons, fonctionnant sur divers principes comme celui de l’accumulation. Celui-ci est plus banal puisqu’il raconte simplement le quotidien des vaches. J’avoue avoir été un peu déçue mais si je n’avais rien attendu en le commençant, je l’aurais certainement plus apprécié. L’album présente donc la journée de six vaches et d’un veau, entre broutage, repos et curiosité. Les illustrations sont très jolies et réalistes.

Astérix : la fille de Vercingétorix [Tome 38] de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad [BD]

Comme toujours, je lis le dernier tome des aventures d’Astérix et Obélix. Cette fois-ci, ils sont un peu moins visibles pour laisser la place à de nouveaux personnages plus jeunes. Les jeux de mot sont toujours présents, avec plus de réussites que les derniers albums. Une lecture agréable !

Check me up ! [Tome 3] de Maki Enjoji [Manga]

J’ai pris plaisir à lire ce nouveau tome jusqu’à la fin du volume qui me fait vraiment hésiter à continuer. Les mêmes choses me plaisent : l’humour, les moments tendres entre Nanase et Kaïri, les illustrations. Et les mêmes éléments me déplaisent : les caractères des protagonistes principaux. Nanase ne se laisse pas toujours faire mais elle craque facilement face à Kaïri. Si le héros pouvait se montrer détestable (et il l’est encore en l’ignorant au travail), il n’avait pas encore tenté d’agresser l’héroïne pendant son sommeil. Ils sont dans une relation de couple et ont des désirs tous les deux, je ne vois pas du tout l’intérêt de cette dernière scène. Parce que le fait qu’il arrête et la prenne dans ses bras n’excuse pas son geste.

Hortari : Récits d’explorateurs oubliés de Marie-Alice Harel [Album]

Ce livre illustré est tout simplement magnifique ! Marie-Alice Harel est une illustratrice qui écrit aussi des livres. (Il faut que je me procurer Omoiyari : d’où viennent les contes maintenant !) Dans Hortari, elle raconte en quinze nouvelles le récit d’explorateurs et chercheurs oubliés et les accompagne d’une illustration. Les personnages prennent la forme d’un animal anthropomorphique. Le rendu est sublime même si les expressions sont parfois un peu étranges. Les images sont douces, dans des couleurs variées même si les tons rose sont très présents. Le décor – s’il est présent – est lui aussi soigné. Chaque double page présente à gauche une bulle dessinée en rapport avec le sujet de l’histoire, le titre du personnage et son récit ; et à droite, l’illustration. Les pages de gauche sont aussi numérotées, avec une petite plante dessous. Les premières et dernières double-pages présentent une carte des lieux explorés. L’objet livre est vraiment magnifique et j’ai beaucoup apprécié de découvrir les différents explorateurs. Mes récits favoris sont ceux de Marvollo Caravelli et Cornelius Van Goord. Quant à mes illustrations favorites, il est difficile de choisir. J’aime particulièrement celles illustrant les récits de Cornelius Van Goord, Charles Hawkler (la couverture), Isha Nim, Tishina Rasskazchick et Kululeko Sibindi.

Dans l’herbe de Komako Sakaï et Yukiko Kato [Album]

J’adore les illustrations de Komako Sakaï qui sont toujours très poétiques. C’est encore le cas ici, elle arrive à donner différentes émotions avec l’utilisation des couleurs et la gestuelle de ses personnages. Les détails sont précis alors que l’utilisation et la superposition des pastels rendent le tout assez dense et désordonné. L’histoire m’a aussi bien plu, avec une petite fille partant une journée profiter de la nature avec sa famille. Elle explore les environs en pourchassant un papillon qui l’éloigne de la sécurité de sa famille. Heureusement, sa mère veille sur elle.

Elmer de David McKee [Album]

Je découvre enfin ce classique de la littérature de jeunesse ! Elmer est un petit éléphant farceur mais malheureux car il est multicolore et il aimerait bien être gris comme les autres. Il part alors à l’aventure pour découvrir que c’est sa différence qui fait de lui quelqu’un d’unique. C’est une belle histoire sur l’acception de soi et des différences.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 2 / – 4

J’ai acquis le tome 3 de Check me up ! et Hortari ce mois-ci, et ils sont déjà lus !

Bilans

Octobre 2019

En octobre, j’ai lu 5 livres et 84 chapitres de BD asiatiques : 2 mangas, 1 album, 2 romans ainsi que 84 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

WEBTOONS

  • Age Matters de Enjelicious [4 chapitres]
  • My giant nerd boyfriend de Fishball [13 chapitres]
  • Just for kicks de Josie Fox [4 chapitres]
  • The Beehive de Lollibeepop [20 chapitres]
  • Let’s play de Mongie [5 chapitres]
  • A Budgie’s Life de Muffin Girl [8 chapitres]
  • Soara Academy de Muffin Girl [3 chapitres]
  • Murrz de Murrz [13 chapitres]
  • IT Guy & ART Girl de Bonnie Pang [1 chapitre]
  • I Love Yoo de Quimchee [4 chapitres]
  • Miss Abbott and the Doctor de Maripaz Villar [4 chapitres]
  • True Beauty de Yaongyi [5 chapitres]

LIVRES

Chihayafuru [Tome 29] de Yuki Suetsugu [Manga]

Taichi est de retour ! Pas dans le club, certes, mais rien que de le revoir est suffisant. Si Chihaya est de nouveau dans son équipe et compte bien se qualifier pour le tournoi national, Taichi, lui, joue avec Suo, et y prend du plaisir. Loin des autres, de la pression et de la compétition, il peut enfin jouer avec passion. Chihaya affronte Maigrichon, qui comme elle, a fait beaucoup d’efforts pour son club. S’il n’est toujours pas rang A, il reste un adversaire redoutable qui a le respect de son équipe très soudée. J’apprécie la fin du volume inaugurant une possible carrière professionnelle pour Shinobu : devenir la première professionnelle du karuta. Tout ce que cela implique m’intéresse fortement. Sans oublier que le dernier été de nos lycéens débute, cela promet plein de belles choses ! En bref, un tome que j’ai adoré !

Card Captor Sakura – Clear Card Arc [Tome 6] de CLAMP [Manga]

L’intrigue était bien tracée depuis le tome précédent et celui-ci dévoile tout. Les passés respectifs des deux nouveaux personnages sont enfin entièrement révélés tout comme ce que cachaient certains personnages autour de Sakura, leur donnant aussi un rôle un peu plus actif. L’affrontement final promet d’être très intéressant. Avec tout ce dynamisme, les auteures prennent quand même quelques pauses dans le récit pour nous livrer quelques scènes adorables.

Parole de loup de Geoffroy de Pennart [Album]

Dans ce nouveau détournement de contes, l’auteur met en opposition les paroles du loup et les images. Plusieurs contes célèbres sont explorés avec la galerie des personnages que l’on retrouve dans les albums de Geoffroy de Pennart. Cet album amusant est une réussite !

Rivages de Gauthier Guillemin [Roman]

La couverture magnifique de ce roman m’a conquise autant que le résumé m’a intriguée. Elle incite à voyager dans cet univers particulier. Le Voyageur est un homme qui quitte la Cité, une ville dont la mécanique résonne toute la journée. Faite de canalisations et de barbelés, elle n’est que bruit et pollution. Elle offre toutefois une protection contre le Dômaine, cette vaste forêt qui regagne peu à peu son terrain autrefois annihilé par les Hommes. Le Voyageur, pourtant, n’en peut plus de cette vie et il s’aventure alors dans le Dômaine, attiré par ce qu’il peut receler. Les premières semaines sont difficiles mais peu à peu il se sent accepté et il découvre un pouvoir, celui de se téléporter d’arbre en arbre. Il voyage ainsi à travers cette étendue spacieuse et découvre tout un autre univers avec des yeux émerveillés. Il finit par se poser dans une communauté descendante de la déesse Dana aux côtés d’une fabuleuse Ondine, Sylve. Il apprend leurs légendes et contes, tout comme celles de ce monde. En effet, divers peuples coexistent avec leurs propres règles de vie et coutumes. Le Voyageur gagne sa place dans cette communauté mais son goût du voyage n’a pas pour autant disparu. Il est curieux de découvrir les confins de ce monde. Existe-t-il autre chose hors du Dômaine ? La mer dont sont originaires les Ondins et tant entendue dans leurs merveilleux contes se trouve-t-elle à l’orée de cette forêt ou a-t-elle disparu lorsqu’ils se sont enfoncés toujours plus loin il y a des décennies de cela ? Ce roman imaginaire t’apportera les réponses tout en proposant une réflexion philosophique sur la nature et les liens qui régissent les êtres.

Véro en mai de Pascale Bouchié & Yvan Pommaux [Album]

Les faits de mai 1968 sont racontés par des yeux d’enfants, ici Véro, qui avait 9 ans à cette date. Sa famille est typique de la classe moyenne avec des parents ayant un emploi stable, un maman institutrice et un père météorologue, un grand frère et une petite soeur. Ils vivent dans un appartement joli et moderne, avec tout le confort nécessaire de l’époque. L’album situe le contexte social de l’époque avec brio, avec les événements importants évoqués en illustrations et en mots et expose les événements de mai 1968 de façon un peu éloignée. L’histoire est très intéressante à découvrir et permet d’aborder la vie quotidienne à cette époque-là cependant un jeune lecteur (10 ans) pourra être perdu pour une lecture seul. Les illustrations font aussi référence à cette époque et sont très réussies.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 4 / – 5

J’ai acquis la suite de mes séries mangas en cours et deux romans pour ce mois.