Septembre 2017

En septembre, j’ai lu 10 livres et 50 chapitres de BD asiatiques : 4 romans, 6 albums ainsi que 50 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

  • Webtoons :

Roar Street Journal de Bonnie Pang [6 chapitres]

Ce webtoon est toujours aussi parfait !

My giant nerd boyfriend de Fishball [5 chapitres]

Peu de chapitres ce mois-ci mais ils sont toujours plaisants.

A Budgie’s Life de Muffin Girl [12 chapitres]

J’aime beaucoup suivre les aventures de ces petites perruches.

Super Secret de eon [4 chapitres]

La nouvelle relation entre Emma et Ryan est plaisante à lire.

Life in Art College/Heropie de Ophelia Chiu [4 chapitres]

De courtes illustrations sympathiques !

I love Yoo de Quimchee [5 chapitres]

J’aime beaucoup l’histoire qui se développe et le style graphique. Les expressions des personnages sont très révélatrices.

Miss Abbott and the Doctor de Maripaz Villar [5 chapitres]

Que j’adore ce couple et cette histoire ! ♥

Girls Have a Blog de Sarah Bollinger & Tara Kurtzhals [5 chapitres]

Des strips intéressants et plaisants à lire !

Average Adventures of an Average Girl de lallirrr [4 chapitres]

Toujours drôle !

  • Autres :

Le grand gentil loup de Marc Cantin et Hervé Le Goff [Roman]

Ange, une petite fille qui n’a rien d’un ange, et un loup, doux comme un agneau, sont les héros de cette courte histoire. Lorsqu’Ange est bien décidée à se venger du loup (cf. Le petit chaperon rouge), elle s’en donne les moyens. Pauvre loup… Mais qui sera le dernier surpris ? Une histoire amusante !

20 contes des pourquoi de Régis Delpeuch et Michel Piquernal [Roman]

20 contes répondent de façon amusante aux questions que tu te poses comment pourquoi le singe a-t-il les fesses rouges ou pourquoi la vache fait-elle meuh !

Le maître chat d’après Charles Perrault et Benjamin Lacombe [Roman]

J’ai beaucoup apprécié les illustrations accompagnant ce conte comme ce dernier.

Plouf ! de Philippe Corentin [Album] [Chronique]

Un album que j’aime beaucoup faire découvrir à mes élèves.

Mademoiselle Sauve-qui-peut de Philippe Corentin [Album]

Je travaille sur les contes avec ma classe et comme cet album revisite de manière originale celui du Petit Chaperon Rouge, je l’ai choisi pour une lecture.

Roméo & Juliette de Mario Ramos [Album]

Une autre relecture d’une jolie histoire d’amitié.

Leçons de grec de Han Kang [Roman] [Chronique]

Un roman sur la rencontre inattendue entre deux êtres perdus qui va leur permettre de se reconstruire.

Moulin Rouge de Rascal & Louis Joos [Album]

J’aime beaucoup Le voyage d’Oregon des mêmes auteurs et cet album reprend le thème du voyage avec cette fois-ci un routier et son neveu comme protagonistes. Les illustrations peuvent parfois paraître grossières, elles sont souvent très esquissées avec quelques détails précis notamment le camion rouge. L’histoire est simple, racontant le périple des héros, entre discussions et rencontres.

Félicien le jardinier de Bénédicte Quinet et Gaëtan Évrard [Album]

Un album pour les enfants plus petits avec divers animaux de la ferme et leurs petits. L’histoire ne présente pas vraiment de morale puisque Félicien donne des légumes qu’il cultive mais que la gentillesse ne lui est pas retournée lorsqu’il a faim. L’album est gentillet et les illustrations sont mignonnes.

Catalogue de parents de Claude Ponti [Album]

Certains jours, on aimerait bien pouvoir changer de parents. Cet album en propose tout un assortiment, du plus formidable au plus épouvantable. Chaque famille commence par son nom, une illustration puis une description (caractère, physique) et est précisé ce à quoi les enfants peuvent s’attendre : des câlins, des voyages, des gâteaux, de l’ennui… Il y en a pour tous les goûts ! Claude Ponti aborde différents types de familles (couple traditionnel, familles recomposées, couple mixte, la monoparentalité…) tout comme différentes éducations (bien que certaines familles très méchantes ne donnent pas envie !) à travers une multitude de personnages extraordinaires. Son imaginaire est ici à son paroxysme.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 38 / – 3

   

Je pense que je peux abandonner l’idée de faire baisser ma PAL cette année…

Publicités

« L’univers est une illusion ; vivre, c’est rêver. »

Leçons de grec de Han Kang

Si la neige est un silence qui descend du ciel, la pluie est peut-être de phrases interminables qui en tombent.
Des mots tombent sur les trottoirs, sur les terrasses des immeubles en béton, sur les flaques d’eau noires. Ils giclent.
Les mots de la langue maternelle enveloppés dans des gouttes de pluie noires.
Les traits tantôt ronds, tantôt droits, les points qui sont restés un bref moment.
Les virgules et les point d’interrogations qui se courbent.

leçonsdegrecEditions Le serpent à plumes
185 pages – 18€ – Août 2017
Traduction de Jeong Eun Jin et Jacques Batilliot

Quatrième de couverture :

Leçons de grec est le roman de la grâce retrouvée. Au cœur du livre, une femme et un homme. Elle a perdu sa voix, lui perd peu à peu la vue. Les blessures de ces personnages s’enracinent dans leur jeunesse et les ont coupés du monde.
À la faveur d’un incident, ils se rapprochent et, lentement, retrouvent le goût d’aller vers l’autre, le goût de communiquer. Plus loin que la résilience, une ode magnifique à la reconstruction des êtres par la plus célèbre des romancières coréennes, Han Kang.

Avis personnel :

J’étais curieuse de découvrir ce nouveau roman après avoir lu et apprécié La végétarienne il y a deux ans. Tout comme ce dernier, la couverture est très attirante : des fleurs de lotus sont représentées sur un fond rouge, et celle-ci s’explique lors de la lecture tout comme le titre.

Deux personnages sont au cœur du roman et les chapitres alternent les points de vue. Une femme a perdu l’usage de la parole. Elle a vécu plusieurs événements traumatisants mais elle a toujours eu un rapport particulier avec le langage. Si elle prend des leçons de grec, c’est pour s’intéresser à la construction même du langage, à travers son alphabet inconnu et sa grammaire difficile, et peut-être retrouver le courage de parler. Tout comme elle a en premier découvert le hangeul (l’alphabet coréen).

Aimant beaucoup la linguistique et les langues étrangères notamment le coréen, j’ai beaucoup apprécié les questionnements et remarques de l’héroïne sur le hangeul et le langage en général. Quelques mots coréens parsèment le roman pour expliquer la pensée et le goût de l’héroïne mais ils sont traduits tout comme les phrases en grec (mes études de grec sont tellement lointaines que je ne reconnaissais que l’alphabet !).

À l’époque où elle pouvait parler, sa voix était basse.
Ce n’était pas un problème de cordes vocales, ni de capacité pulmonaire. Elle n’aimait pas s’approprier l’espace. Chacun peut occuper l’espace physique qui correspond exactement au volume de son corps, mais la voix, elle, se déploie beaucoup plus. Elle n’avait pas envie de déployer sa présence.

Un homme perd lentement la vue. Il pensait ne rien voir depuis longtemps mais contre toute attente les années sont passées sans qu’il la perde entièrement. Ce n’est tout de même qu’une question de temps. Il souhaite se débrouiller tout seul et il retourne en Corée du Sud alors que sa famille est restée en Allemagne. Il est passionné de grec et subvient à ses besoins en donnant des cours à quelques groupes d’élèves.

Ces deux personnages sont sans cesse plongés dans leur passé. La femme aimerait retrouver son enfant dont elle a perdu la garde tandis que l’homme pense à son amour perdu. Ils semblent toutefois résignés sur leur sort. Dans la plus grande partie du roman, ils se côtoient sans réellement se parler. La femme assiste aux cours et l’homme enseigne. Ce n’est qu’à la faveur d’un accident qu’ils vont se retrouver seuls ensemble et être amenés à partager leurs peines pour pouvoir se reconstruire.

Son enfant avait sept ans.
Un dimanche matin où, pour une fois, elle avait tout son temps, elle a discuté avec lui et a fini par lui proposer d’inventer des noms à l’indienne. Enchanté, il a pris pour lui le nom de « Forêt brillante » et l’a gratifiée d’un autre. D’un ton sans réplique, comme s’il s’agissait là d’une évidence :
« Tristesse de la neige qui tombe en abondance.
– Hein ?
– C’est ton nom, maman. »
Elle n’a pas su répondre, se contentant de fixer les yeux clairs du gosse.

Les chapitres sont généralement assez courts ; s’ils sont plus longs, ils sont séparés par différentes temporalités. L’écriture est très épurée et poétique, le langage et la littérature y ont une grande place. Le rythme est plutôt lent puisque la véritable rencontre entre les deux personnages intervient dans les derniers chapitres, au dernier tiers du livre. La dernière partie est un peu plus confuse, faisant écho au ressenti des personnages.

En résumé :

Une rencontre inattendue entre deux êtres perdus racontée d’une jolie plume.

Commander ce livre ?

Août 2017

En août, j’ai lu 7 livres et 60 chapitres de BD asiatiques : 1 beau-livre, 4 romans, 2 mangas ainsi que 60 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

  • Webtoons :

Roar Street Journal de Bonnie Pang [Webtoon : 9 chapitres]

J’aime toujours autant ce webtoon et ces différents formats ; je préfère néanmoins les histoires complètes.

My giant nerd boyfriend de Fishball [Webtoon : 13 chapitres]

C’est toujours drôle !

A Budgie’s Life de Muffin Girl [Webtoon : 13 chapitres]

Ces petites perruches sont toujours aussi adorables.

Super Secret de eon [Webtoon : 5 chapitres]

Emma semblait enfin découvrir la réelle identité de Ryan mais c’était sans compter sur son extrême naïveté. Mais ils sont toujours adorables tous les deux.  ♥

Life in Art College/Heropie de Ophelia Chiu [Webtoon : 4 chapitres]

Sympathique !

I love Yoo de Quimchee [Webtoon : 4 chapitres]

Ce webtoon a plein de choses à raconter et promet d’être long mais en attendant j’aime beaucoup ce début et les personnages rencontrés.

Miss Abbott and the Doctor de Maripaz Villar [Webtoon : 4 chapitres]

Ils sont vraiment parfaits l’un pour l’autre. ♥

Girls Have a Blog de Sarah Bollinger & Tara Kurtzhals [Webtoon : 4 chapitres]

J’aime bien ces sketchs.

Average Adventures of an Average Girl de lallirrr [4 chapitres]

C’est toujours aussi amusant.

 

  • Autres :

La calligraphie chinoise : son esprit et sa pratique de Chen Dehong [Beau-livre]

Dans ce livre, l’autre cherche à transmettre le savoir-faire de la calligraphie chinoise tout autant que son esprit. Il présente son histoire et les différents styles avant de montrer les outils nécessaires pour calligraphier. Le livre est très instructif et j’ai beaucoup apprécié les nombreuses illustrations.

Café Lowendal & autres nouvelles de Tatiana de Rosnay [Roman]

Ce livre regroupe dix nouvelles de longueur variée ayant comme thème commun l’amour. Entre aventure, obsession, amour passé, désenchantement, les héros sont aussi tous différents, par leur sexe, leur âge ou leur origine. J’ai retrouvé la narration plaisante de Tatiana de Rosnay bien que toutes les nouvelles ne m’ont pas plu.

Central Park de Guillaume Musso [Roman]

Ce qui démarre comme un thriller prend une tournure étonnante vers la fin. J’ai été prise dans l’histoire même si elle paraît au final un peu saugrenue. Le personnage de Gabriel n’est pas toujours très consistant mais Alice est une héroïne pleine de tempérament plaisante à suivre.

La trilogie de l’Empire [Tome 3] : Maîtresse de l’Empire de Raymond E. Feist et Janny Wurts [Roman]

J’ai fini le dernier tome de cette trilogie. *tristesse* L’histoire commence fort avec une perte douloureuse et inattendue pour Mara et il y en aura bien d’autres encore tout au long de son aventure pour sauver sa vie, celle de ses proches et surtout l’Empire lui-même. Si elle est appréciée par le peuple pour ses idées avant-gardistes et possède le soutien de l’empereur et de grandes maisons, elle n’en reste pas moins menacée par de nombreux nobles, par vengeance personnelle ou parce qu’ils aimeraient bien garder leurs privilèges et revenir à un gouvernement plus traditionaliste. S’ajoute à ces tensions la menace de la puissance de l’Assemblée des magiciens qui ne souhaite pas voir tant de changements et qui compte bien garder ses secrets bien cachés. Mara et les membres de sa maison vont vivre de multiples péripéties et ne réchapperont pas à toutes, entre complots et batailles. Mara doit sacrifier beaucoup de choses pour accomplir ce qu’elle envisage pour l’Empire. Les personnages sont complexes et attachants depuis le temps que le lecteur les suit – en années et en pages – et j’ai été triste de les quitter (et des trop nombreuses pertes). Je note un seul bémol dans la narration avec des répétitions ou des ajouts un peu inutiles puisque le lecteur connaît les personnages depuis longtemps.

Les nuits d’Aksehir [Tome 3] de Raku Ichikawa [Manga]

Ce tome conclut la série. Les personnages prennent des décisions pour leur avenir, toujours à travers leur relation à la culture turque. Cette fois-ci, la gastronomie est moins présente, elle est surtout utilisée pour les relations d’Hodja avec sa fille. Zakuro décide de son avenir de danseuse tandis que Ayako fait le point sur sa vie. Elle s’est beauté épanouie au contact de cette culture mais il lui reste encore tant à découvrir. Cela lui a permis de mettre un terme aux douleurs de son passé et si elle reste assez timide, elle sait désormais ce qu’elle souhaite. Une jolie conclusion.

Chihayafuru [Tome 21] de Yuki Suetsugu [Manga]

Dans ce tome-ci, Chihaya est plus en retrait au profit de Taichi et Arata. L’un et l’autre affrontent des adversaires de haut niveau dans les sélections pour devenir le challenger du Maître. J’ai beaucoup apprécié de les voir évoluer depuis le début et s’ils ont encore beaucoup à apprendre, ils ont découvert des choses sur eux et sur ce qu’ils souhaitent devenir. Un tome encore une fois parfait ! ♥

Le ver à soie [Tome 2] de Robert Galbraith [Roman]

J’ai lu le premier tome que j’avais beaucoup aimé il y a un peu plus de deux ans et j’ai été contente de retrouver le détective Cormoran Strike et son assistante Robin. J’ai trouvé cette dernière parfois un peu trop effacée mais j’ai espoir que cela soit remédié dans les tomes suivants avec son implication plus importante dans le travail d’investigation. Cette fois-ci, l’intrigue se situe dans le monde de l’édition avec un écrivain assassiné de façon atroce. La police pense que sa femme est la coupable mais Strike est certain du contraire et va enquêter pour le prouver. Les suspects sont nombreux et je n’avais pas spécialement d’idée sur l’identité de l’assassin. L’enquête est bien menée, avec son lot de surprises et de déboires, jusqu’à la révélation finale menant à l’arrestation du meurtrier. J’ai apprécié le développement de la relation entre Strike et Robin, tout en apprenant encore plus sur eux. Je les retrouverai avec plaisir dans le tome 3 !

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 5 / – 6

J’ai lu presque tous mes achats ce mois-ci ! En septembre, je pense commencer une nouvelle série de fantasy et lire des comics.

Juillet 2017

En juillet, j’ai lu 11 livres et 80 chapitres de BD asiatiques : 4 romans, 2 mangas, 2 beaux-livres, 2 comics, 1 album ainsi que 80 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

  • Webtoons :

Roar Street Journal de Bonnie Pang [Webtoon : 9 chapitres]

Sans surprise, cela me plaît toujours autant !

My giant nerd boyfriend de Fishball [Webtoon : 11 chapitres]

Toujours sympathique !

A Budgie’s Life de Muffin Girl [Webtoon : 14 chapitres]

J’ai l’impression de connaître ces petites perruches adorables.

Super Secret de eon [Webtoon : 4 chapitres]

J’adore cette histoire, ses personnages et le dessin. ♥

Life in Art College/Heropie de Ophelia Chiu [Webtoon : 5 chapitres]

De très courts strips sympathiques.

I love Yoo de Quimchee [Webtoon : 4 chapitres]

J’accroche de plus en plus à cette histoire !

Miss Abbott and the Doctor de Maripaz Villar [Webtoon : 5 chapitres]

J’aime beaucoup le nouveau personnage introduit et notre couple est toujours adorable.

Assassin Roommate de Monica Gallagher [Webtoon : 10 chapitres]

J’ai tenté un nouveau webtoon mais l’histoire ne me passionne pas trop et je ne suis pas vraiment fan du style de dessin.

Girls Have a Blog de Sarah Bollinger & Tara Kurtzhals [Webtoon : 11 chapitres]

Ce webtoon présente la création de celui-ci par des sketchs racontant la vie de dessinateur des deux auteures. J’aime bien le style.

Average Adventures of an Average Girl de lallirrr [5 chapitres]

Toujours drôle !

  • Autres :

L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet de Reif Larsen [Roman]

J’ai adoré ce livre ! L’histoire est passionnante et la narration est très originale. T.S. Spivet est un enfant de douze ans, passionné par la cartographie et les illustrations scientifiques. Lorsqu’il reçoit un prix du célèbre musée Smithsonian, il décide de traverser les États-Unis dans un train de marchandises pour rejoindre Washington DC. Son voyage va être bien mouvementé… Le livre regorge de petits détails – illustrations ou annotations – qui éclairent un peu le récit ou font une petite digression. Ce livre est un peu comme un carnet de voyage racontant l’aventure de notre jeune héros.

Une figue de rêve de Chris Van Allsburg [Album]

J’aime beaucoup le style Chris Van Allsburg et cet album ne m’a pas déçue. Le style graphique est similaire à ses précédentes oeuvres. L’histoire est originale et non dénuée d’humour.

Vol de nuit de Antoine de Saint-Exupéry [Roman]

J’ai eu beaucoup de mal à m’immerger dans ce roman. Les chapitres sont très brefs et la narration ne permet pas de suite de bien connaître les personnages. Lorsque j’ai enfin pu les comprendre, il était un peu trop tard pour que j’apprécie pleinement ce récit. Le livre retranscrit la vie quotidienne des pilotes risquant leur vie pour transmettre un courrier. Aucune erreur n’est pardonnée par les responsables, ceux-ci semblent même se montrer trop durs. Mais ils doivent l’être car trop de compassion pourrait être fatal pour les pilotes.

Au temps de l’amour de Yamaji Ebine [Manga]

Ce oneshot raconte l’histoire de Shiori et Kageyama. Ces deux étudiants ont vécu une tragédie et vont se rapprocher pour soigner leurs blessures. Les personnages restent assez mystérieux mais le lecteur ressent leurs souffrances. L’histoire est plutôt sombre mais la violence est contrebalancée par le style graphique plutôt doux. Le récit a un ton plutôt réaliste si on oublie quelques révélations un peu étranges. Le manga est intéressant mais j’ai trouvé le récit quand même un peu trop oppressant.

Merveilles de la Chine (Sélection du Reader’s Digest) [Beau-livre]

J’ai lu quelques pages de ce livre pendant plusieurs mois. Les photographies sont magnifiques et j’ai adoré découvrir ces lieux très différents.

Batman : The Dark Knight returns de Frank Miller, Klaus Jason et Lynn Varley [Comic]

J’ai regardé récemment les films Man of Steel et Batman v Superman ainsi que la trilogie Batman de Nolan et j’avais envie d’en savoir un peu plus sur eux. Je me suis donc plongée dans ce comic sur Batman. Le Chevalier Noir a vieilli, il est de retour après une retraite forcée, plus prêt que jamais à défendre Gotham ! La violence est toujours présente, elle revient toujours d’une manière ou d’une autre. L’œuvre est très forte. J’ai beaucoup apprécié le travail de découpage des cases avec une narration particulière. Je suis moins friande du style graphique mais il correspond bien à l’ambiance du récit.

Justice League of America – Tome 1 : Le nouvel ordre mondial [Comic]

J’ai ensuite poursuivi ma découverte des super-héros avec la ligue de justice. Plusieurs histoires mettent en avant les différents héros, j’ai particulièrement apprécié la première où ils sont en train de rêver. Le monde a de plus en plus de super-héros parmi les gens normaux tandis qu’eux ne sont que des êtres humains normaux. Le graphisme est sympathique avec des personnages aux traits bien marqués.

Harry Potter and the Half-Blood Prince de J.K. Rowling [Roman]

Je continue ma lecture en VO et j’ai dévoré ce volume comme les précédents.

Harry Potter and the Deathly Hallows de J.K. Rowling [Roman]

J’ai enfin fini les Harry Potter en VO ! J’avais oublié quelques détails et je n’ai plus qu’une envie : revoir les films !

Harry Potter – La magie des films de Brian Sibley [Beau-livre]

J’approche de la fin de mes beaux-livres Harry Potter ! J’ai trouvé celui-ci un peu moins instructif que les autres mais il reste très intéressant. Les photographies et illustrations sont bien choisies et j’ai apprécié tous les ajouts tels que des petits carnets, la carte du Maraudeur, des affiches…

Les nuits d’Aksehir [Tome 2] deRaku Ichikawa [Manga]

Après ma jolie découverte du tome 1, je n’ai pas mis longtemps à lire la suite. En commençant à travailler dans ce petit restaurant turc, Ayako a retrouvé son enthousiasme. Elle est toujours aussi curieuse en ce qui concerne la culture turque. L’auteure continue de mettre en avant la gastronomie en présentant de nouveaux plats. Les personnages du restaurant sont un peu plus approfondis. Le passé amoureux de Hodja est exploré tandis que Zakuro est concernée par son futur de danseuse. Ayako ne sait pas toujours très bien comment réagir face à certaines situations notamment dans son université et leurs conseils va l’aider. Elle découvre aussi plus en profondeur la spiritualité en décidant d’entrer dans une mosquée. Le passage est très bien raconté. J’ai hâte de lire le dernier volume !

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 4 / – 8

Quelques livres pour mon anniversaire.