« Je suis heureux que tu sois ici avec moi. Ici, à la fin de toutes choses, Sam. »

Le seigneur des anneaux ; Tome 3 : Le retour du roi de J.R.R. Tolkien

leretourduroiTitre original : The Lord of the Rings
Editions Gallimard –  652 Pages – 2003
Illustrations de Philippe Munch
Traduction de F. Ledoux

Quatrième de couverture :

Le royaume de Gondor s’arme contre Sauron, le seigneur des ténèbres, qui veut asservir tous les peuples libres, hommes et elfes, nains et hobbits. Mais la vaillance des soldats de Minas Tirith ne peut rien désormais contre la puissance maléfique de Mordor. Un fragile espoir, toutefois, demeure : le Porteur de l’Anneau, jour après jour, s’approche de la montagne où brûle le feu du destin, seul capable de détruire l’Anneau Unique et de provoquer la chute de Sauron…

Avis personnel :

J’ai terminé ce livre il y a plusieurs mois déjà mais je ne prends le temps de rédiger ma chronique que maintenant…comme j’ai oublié des éléments, cela sera surtout mon ressenti global sur ce livre et cette trilogie. Après la lecture du premier tome et du deuxième tome, ce dernier tome clôt magnifiquement la saga !

Comme le tome précédent, ce livre est découpé en deux parties. Dans le livre V, le lecteur assiste à de grandes batailles. Le ton est plus sombre. Aragorn, toujours aux côtés de Legolas et Gimli, est en quête de son titre de roi. Sa valeur, bien qu’il l’ait déjà de nombreuses fois prouvée, sera de nouveau exposée. Mais pour ce qui est du courage, les autres personnages ne sont pas en reste. Je regrette que Legolas et Gimli ne soient guère présents mais les hobbits Pippin et Merry révèlent tout leur potentiel. Ils se retrouvent séparés mais chacun vit de grandes aventures. Pippin se retrouve avec Gandalf tandis que Merry entre au service du Rohan, sous les ordres du roi Théoden. Tous les deux font preuve d’un grand courage surpassant celui de bien des hommes. Les batailles épiques se succèdent, toutes sont parfaitement décrites. La bataille à Minas Tirith est une des plus importantes livrées contre les forces de Sauron. Chaque individu a un rôle à y jouer.

Dans le livre VI, le lecteur retrouve Frodon et Sam, accompagnés de Gollum, qui tentent d’atteindre la montagne du Destin. Ce récit n’occupe que la première partie du livre puisqu’après la destruction de l’Anneau, le devenir de chacun des personnages est explicité. J’ai particulièrement aimé cet aspect que les films éclipsent. Les personnages se retrouvent et tentent de pacifier les terres du Milieu. En effet, ce n’est pas parce que Sauron est vaincu que toute la menace a disparu. La Comté, comme tant d’autres régions, a aussi été touchée et les Hobbits auront fort à faire pour y ramener la paix.

J’ai déjà longuement décrit les personnages principaux dans mes précédentes chroniques dont je n’en parlerai pas plus. Juste quelques mots sur Sam qui est un personnage d’une grande valeur, il prouvera plus d’une fois son affection pour Frodon. Son importance est réelle, d’ailleurs c’est sur lui que se conclut la trilogie. Frodon me plaît moins, pourtant il se sacrifie pour les autres. Mes personnages favoris sont certainement les hobbits Merry et Pippin. J’aime aussi beaucoup Aragorn et Faramir ainsi qu’Eowyn, rare personnage féminin. Elle incarne une femme volontaire et qui a sa place aux côtés des hommes. Au contraire, Arwen, n’a vraiment aucune utilité. Sa romance avec Aragorn est à peine évoquée mais heureusement des annexes reviennent sur leur histoire. On peut aussi y trouver des informations sur le devenir et la descendance des personnages ainsi qu’un calendrier. Tout ce qui était dates  ne m’a guère intéressé mais montre bien la complexité de l’univers inventé par Tolkien. Par contre, toutes les histoires sur les personnages sont captivantes. Ceux-ci sont vraiment développés ; leur histoire personnelle est détaillée sans artifice. Impossible de ne pas s’attacher à eux.

En résumé :

Une belle œuvre, riche et complexe mais captivante. Les personnages semblent réels tellement ils sont bien développés. L’intrigue n’est pas ce qui m’a le plus plu mais j’ai adoré suivre les aventures de tous les personnages et les batailles livrées sont grandioses.

Commander ce livre ?

Challenge : Je vide ma bibliothèqueFin de série

Citation :

– Que craignez-vous, madame ? demanda-t-il ? [Aragorn]
– Une cage, répondit-elle. [Eowyn] Rester derrière les barreaux, jusqu’à ce que l’habitude de la vieillesse les accepte et que tout espoir d’accomplir de hauts faits soit passé sans possibilité de rappel ni de désir.

Publicités

17 réflexions sur “« Je suis heureux que tu sois ici avec moi. Ici, à la fin de toutes choses, Sam. »

  1. Tu me motives à m’y remettre je l’ai lu plus jeune mais j’ai prévu de relire dans les prochains mois j’adore tellement Tolkien !
    As tu lu le Silmarillion ?!

    • Tu l’as déjà lu en entier ? 🙂
      Non, je n’ai lu que cette trilogie de Tolkien. Je voulais lire Le Hobbit avant la sortie du film mais je n’ai pas eu le temps (et je n’ai pas vu le film non plus).

      • Non pas en entier j’avais commencé le 1 et j’étais arrivé à la moitié du 2 (oui plus compliqué tu meurs =D ) mais j’avais beaucoup aimé l’écriture de Tolkien ! Perso j’ai lu le hobbit mais j’ai pas vu le film non plus, il faudrait. La sortie dvd va faciliter les choses ! Et j’adorais lire le simarillion ^^
        Vas tu en lire d’autres de lui ?!
        Bonne semaine à toi Luthien !

        • D’accord. Il faut que tu reprennes effectivement alors. ^^
          Yep, je compte lire Le Hobbit et Lettres du père Noël au moins !
          Bonne semaine à toi aussi. 🙂

  2. Roooh, tu me fais penser que je n’ai toujours pas pris le temps de finir la saga, alors que j’avais adoré le T.1. Ton enthousiasme est communicatif et il faut vraiment que je m’y remette. Merci pour ce rappel.

  3. Fiou, comment fais tu pour écrire une chronique sur le SdA alors que tu l’as lu il y a plusieurs mois ^^ J’aurai vraiment galéré moi 😛

    Bref, tu résumes bien ce que j’avais aussi pensé de cette oeuvre majeure ! Une chouette lecture, avec des personnages vraiment captivants !

  4. Mais c’est bien aussi un ressenti global sur le livre et sur la trilogie 🙂 J’aime bien aussi les aventures menées par chacun des hobbits Pippin et Merry.
    Moi aussi j’aime moins Frodon, je crois que c’est d’ailleurs le personnage qui me plait le moins. C’est bien dommage que les femmes n’aient pas plus d’importance dans l’œuvre de Tolkien, je trouve :/
    Héhé moi aussi j’aime découvrir leur histoire grâce aux annexes (ouf !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s