Hana Yori Dango

Hana Yori Dango, c’est tout d’abord un manga en 37 volumes de Yōkō Kamio publié dans Margaret entre 1992 et 2003. Ce shôjo est incontournable et il le mérite. Il dépeint la vie d’une lycéenne et les violences scolaires sur fond d’une histoire d’amour. Il a été adapté en anime, celle-ci est composée de 51 épisodes. Vu son succès, il a été adapté en film live et en dramas dans différents pays : Meteor Garden (Taïwan), Hana Yori Dango (Japon), Boys over flowers (Corée) et Meteor Shower (Chine). Les séries japonaises et coréennes sembles être les plus populaires. Je n’ai regardé que celle japonaise (pour le moment) dont je souhaite vous parler.

hanayoridango
Hana Yori Dango est un drama composé de 2 saisons. La première comporte 9 épisodes et la seconde 11. Les épisodes durent 46 minutes. Le drama respecte généralement le manga avec quelques scènes et personnages coupés ou modifiés. Un film live de 2H11 intitulé Hana Yori Dango Final conclut le drama. Celui-ci offre un récit inédit.

Les acteurs principaux sont : Inoue Mao (Makino Tsukushi), Matsumoto Jun (Dômyôji Tsukasa), Oguri Shun (Hanazawa Rui), Matsuda Shota (Nishikado Sôjirô) et Abe Tsuyoshi (Mimasaka Akira). Ce sont de très bons acteurs, la plupart ayant une carrière très prolixe (le drama date de 2005).

Les musiques qui composent les génériques ou qui se retrouvent à l’intérieur des épisodes sont très belles. Le groupe Arashi (dont fait partie Jun Matsumoto) a composé les deux génériques avec les chansons WISH et Love so sweet. Dans la saison 1, la chanson Planetarium de Ai Otsuka est souvent présente. Je vous encourage à l’écouter, elle est superbe ! ❤

Tsukushi Makino est une lycéenne de 16 ans qui provient d’un milieu modeste mais qui étudie au lycée Eitoku où se retrouve les jeunes les plus riches du pays. Dans ce lycée, le F4 – abréviation de Flower Four – fait la loi. Le groupe est dirigé par le redoutable Tsukasa Dômyôji, très enclin à la violence. Après un accident, Makino va devenir la cible du F4 et être persécutée par tous les élèves. Mais volontaire, elle leur tient tête et leur déclare la guerre. Dômyôji semble alors changer de sentiments envers elle…

Dans la saison 1, Makino et Dômyôji apprennent à s’aimer. Dans la saison 2, ils se retrouvent séparés. Est-ce que leur amour va survivre ? Le film offre finalement une très belle conclusion. La série se concentre sur la relation entre Makino et Dômyôji ainsi que sur leurs personnages. Makino reste l’héroïne et les autres personnages la soutiennent ou l’affrontent – si l’on simplifie. Ce drama est vraiment génial ! Les personnages sont très attachants surtout le couple principal. Les scènes alternent entre gaies et graves mais donnent leur lot d’émotions. Les situations comiques sont aussi nombreuses. Le casting est aussi plutôt sympa ! =p

Mimasaka, Makino, Dômyôji, Hanazawa et Nishikado

Mimasaka, Makino, Dômyôji, Hanazawa et Nishikado

En ce qui concerne les personnages principaux :

  • Makino est une jeune fille naturelle, avec beaucoup de caractère. Elle aspire à une vie tranquille mais son tempérament la pousse à réagir quand une situation lui semble injuste.
  • Dômyôji est violent, égoïste et immature. Il tombera rapidement amoureux de Makino mais il se montrera très maladroit dans ses déclarations et dans ses actes. Il possède en réalité un coeur très pur. Jaloux mais très protecteur envers Makino, il apprendra grâce à elle à calmer son tempérament turbulent. Sans conteste mon personnage favori !
  • Hanazawa est un jeune homme rêveur, discret, plutôt taciturne et peu bavard. Il est toujours avec un livre à la main et il s’isole souvent. Il va devenir plus sociable au contact de Makino.
  • Nishikado est un grand séducteur mais il cache au fond de lui une certaine sensibilité. Maître dans l’art du thé, il est toujours là pour ses amis.
  • Mimasaka est tout aussi séducteur mais il aime les femmes plus âgées. Plutôt calme, il tente souvent d’apaiser les tensons entre Dômyôji et Nishikado.

D’autres personnages secondaires ont aussi un rôle important à jouer. J’ai particulièrement aimé Matsuoka Yuki, la meilleure amie de Makino. Elle se rapproche aussi de Nishikado et leur relation est vraiment très drôle.

Publicités

13 réflexions sur “Hana Yori Dango

  1. Je n’ai vu que la première saison mais … J’étais vraiment morte de rire x). C’est kitsch, mais c’est vraiment amusant ! Je n’ai pas lu le manga, j’ai du mal avec les dessins. Mais Makino et Dômyôji sont parfaits ensemble.

    • C’est un drama j’ai envie de dire. =p Il y a vraiment des moments drôles oui. ^^ Il faut que tu vois la suite !
      Les dessins sont particuliers, c’est vrai. Ca change des shôjos. Mais je les ai bien aimé pour ma part.

  2. Jamais regardé le J-drama ! J’avais essayé, mais je lui préférais le K-drama Boys over Flowers dont je me suis enfilé les 30 épisodes en trois jours (si ma mémoire est correcte) quand j’avais 17 ans. C’est toujours difficile de passer d’une adaptation à une autre, on a les personnages en mémoire, leurs voix, les tics des acteurs.. dur dur ! Mais tous les gens qui ont vu le J-drama m’ont dit qu’il était excellent, une référence, etc, donc je finirai par le voir un jour. D’un autre côté Boys over Flowers est une énormé référence aussi, ultra drôle, touchant, bien ficelé, et puis une bande-son géniale. Sans parler de l’actrice et des acteurs, que j’adore :p . Attends un peu peut-être avant de regarder le K-drama quand même, sinon ça va te faire un effet de dépaysement trop fort et tu ne vas pas pouvoir t’empêcher de comparer, d’autant plus que dans le K-drama, forcément ils ont des noms coréens, et ça change tout… ça ne m’avait pas trop dérangée d’ailleurs, moi qui avais avant tout lu le manga, avec les noms japonais donc. On s’y fait vite ! =)
    Bref bref, il faut que je regarde le J-drama, et il faut que tu regardes le K-drama 🙂

    PS : chronique très structurée, agréable à lire.
    Bises !

    • Hana Yori Dango est mon premier drama et je l’ai vraiment adoré. J’ai commencé le k-drama qui est très chouette aussi mais ce n’est pas la même chose. Je trouve que la relation Jan Di et Jun Pyo pas assez développée contrairement à celle Jan Di et Ji Hu. J’apprécie aussi beaucoup le fait que les personnages soient différents de la version japonaise (surtout Ji Hu). Et la relation entre Yi Jeong et Ga Eul aussi.
      Je n’ai pas de soucis avec les noms coréens, ayant déjà vu pas mal de k-dramas. =p C’est trop bien. x)
      (Oh et mon article est publié juste maintenant mais j’ai regardé ce j-drama fin 2012).

  3. Mon tout premier drama… Ta critique me donne envie de le revoir et le commentaire de Alacris me donne envie de regarder le k-drama (d’autant plus qu’il y a Lee Min-Ho au casting). :-p

    • C’est aussi mon premier. :p Il est génial, j’ai aussi souvent envie de le revoir. xD
      J’ai commencé le k-drama et il est très chouette aussi. Mais ce n’est pas le même style.

  4. Pingback: La revue de presse du 8 au 14 avril | Club Shojo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s