« Tu es une espionne de l’école ? »

Tonari no Kaibutsu-kun de Robiko

Tonarinokaibutsukun-01-kodanshaTraduction du titre : Le garçon d’à côté
Série terminée – Shôjo
13 tomes parus au Japon
Editeur VO : Kôdansha
Prépublication : Dessert
Publié en France par Pika

Avis personnel :

Alors ce manga, c’est un de mes coups de cœur de 2012 ! [Oui, cette chronique date.] Découvert par hasard, j’ai tout de suite adoré. J’ai tout d’abord commencé de visionner l’anime qui est en cours de production avant de m’intéresser au manga. Les deux supports sont similaires bien que présentant quelques légères différences mais tous les deux sont très réussis. J’aime beaucoup les dessins qui jouent beaucoup sur le contraste blanc/noir. Les traits sont très précis et les expressions bien dessinées.

Shizuku Mizutani est une jeune fille qui ne se préoccupe que de ses études et qui ne s’intéresse pas aux autres. Son voisin de classe est Haru Yoshida mais elle n’a jamais pu le rencontrer puisqu’il s’est fait exclure pour violence dès le premier jour de classe. Un jour, elle est envoyée par son professeur pour lui donner des notes de cours et l’informer qu’il doit impérativement revenir sous peine d’être définitivement exclu. Haru la prend d’abord pour une espionne avant de décider qu’ils sont désormais amis. Voilà Shizuku entraînée malgré elle dans plein d’aventures !

Haru, ah Haru, quel personnage ! Se faisant sans cesse exclure de l’école, il n’a pour le moment quasiment jamais fréquenté une classe et donc des camarades. Se montrant violent, faisant peur avec une expression plutôt glaciale, il ne souhaite en réalité que devenir un adolescent comme les autres. Il est très innocent et il ne connaît pas grand chose à la vie à part ce qu’il a lu dans les livres ou à la TV. Il y a des scènes parfois un peu violentes puisque Haru est un personnage qui s’emporte facilement au début mais qui va apprendre à se contrôler. Shizuku va lui permettre de s’ouvrir aux autres et de se faire des amis. Très intelligent, ayant appris seul au lieu d’aller à l’école, il est largement en avance sur ses camarades ce qui a le donc d’exaspérer Shizuku qui se bat pour la première place. Cette dernière est concentrée uniquement sur ses études mais Haru va lui faire découvrir d’autres choses comme l’amusement, les amis et l’amour. Elle a un avis très tranchant et dit la vérité sans penser que cela peut offenser certaines personnes. Ce couple évolue à son rythme, chacun disant franchement ce qu’il pense mais avançant lentement. Ils sont parfaits l’un pour l’autre, ils découvrent qu’ils peuvent compter l’un sur l’autre et ils parviennent aussi à s’ouvrir aux autres. Leurs sentiments ne sont pas toujours très clairs (il s’agit plus de dépendance pour Haru) mais ils deviennent de plus en plus forts.

Haru & Shizuku

Haru & Shizuku

Il y a aussi beaucoup de personnages secondaires qui prennent plus d’importance au fur de l’avancée des tomes. Ils sont tous intéressants et apportent quelque chose de différent. Kenji Yamaguchi, dit Yamaken, est un ami d’enfance de Haru mais ils n’ont jamais été très proches. Yamaken profite plus d’Haru qu’il ne le considère comme son ami mais cela va changer lorsque Shizuku l’affrontera. Il a une très haute estime de lui-même, il est intelligent, beau et sa famille est riche. Il traîne avec une bande de garçons peu recommandables en apparence (mais pas trop non plus lorsqu’on les connaît aussi). Il s’éprend de Shizuku mais il ne se montre pas très adroit. Il l’aide souvent dans sa relation avec Haru bien malgré lui. Il a aussi un sens de la direction très mauvais ce qui le met souvent dans des situations comiques. C’est un personnage qui me plaît bien. Je ne citerai que deux autres personnages, camarades d’Haru et de Shizuku. Asako Natsume est une jolie jeune fille mais au caractère un peu excentrique. Populaire avec les garçons, elle a été tyrannisée par ses camarades de classe. Elle n’a pas ami excepté sur Internet et elle redoute les garçons. Du fait des caractères particuliers d’Haru et Shizuku, elle arrive à se rapprocher d’eux et les considère comme des amis vraiment très précieux. Elle soutient sans faille son amie Shizuku dans sa relation avec Haru. Sōhei Sasahara, dit Sasayan, joueur de softball, est un garçon très populaire. Il fréquente particulièrement les membres du club de softball mais se rapproche peu à peu de groupe formé par Haru, Shizuku et Asako. Il fait attention aux autres et possède une présence réconfortante. Il y en a encore bien d’autres mais ce sera à vous de les découvrir !

Tout ce petit monde évolue dans un contexte scolaire. Les scènes se passent souvent à l’école, des sorties après les cours ou au domicile d’Haru où son cousin possède une salle pour jouer au softball. Il y a aussi des sorties pour les vacances où Haru, Shizuku, Asako et Sasayan se retrouvent pour s’amuser. Il y a souvent d’autres personnes avec eux comme le bande de Yamaken. Le manga ne se concentre pas que sur le couple Haru et Shizuku bien que ce dernier en soit le centre. Les protagonistes sont souvent vus seuls ou avec d’autres personnages et il y a des histoires alternatives avec des personnages plus secondaires.

En résumé :

Un manga excellent ! Les personnages sont atypiques et intéressants, les histoires sont variées et les dessins sont agréables.

2 réflexions sur “« Tu es une espionne de l’école ? »

  1. Je ne connaissais pas du tout ! Je retiens pour tenter peut être l’animé ^^ en tout cas l’histoire a l’air vraiment sympa surtout le personnage d’Haru qui semble atypique et en même temps attachant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s