Mai 2016

Ce mois-ci, j’ai lu 19 livres : 3 romans, 1 album, 15 mangas ainsi que 8 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

Roar Street Journal de Bonnie Pang [Webtoon : 8 chapitres]

Les différentes planches proposées sont toujours aussi plaisantes à lire.

Academy Street de Mary Costello [Roman]

Ce livre dresse le portrait d’une femme, de sa jeunesse jusqu’à sa vieillesse. Sa vie donne un sentiment de solitude. Tess est une enfant qui perd sa mère à 7 ans. Elle se réfugie dans le silence. Son adolescence est rapidement parcourue. Jeune adulte, de sa terre natale d’Irlande, elle déménage en Amérique. Tout est nouveau et plus précipité. Comme toujours, elle semble ne pas s’accorder au rythme des autres. Le récit, bien que raconté à la troisième personne, est très introspectif. La narration est très juste et très belle. Une jolie découverte !

Blaise et le château d’Anne Hiversère de Claude Ponti [Album]

Cet album est extraordinaire. Les pages de dessins sont remplies de multiples détails qu’on retrouve d’une page sur l’autre. Comme ces deux poussins qui répètent sans arrêt la même devinette. On peut passer des heures à chercher le moindre détail – ou alors compter tous les poussins. Le texte est tout aussi génial, truffé de jeux de mots, mais tout en racontant une histoire.

Gokusen [Tomes 1 à 15] de Kozueko Morimoto [Manga]

Je souhaitais commencer cette série depuis un petit moment mais j’avais un peu peur d’être rebutée par le style des dessins. Si ceux-ci sont en effets simples, je m’y suis très rapidement habituée. Les personnages sont intéressants et l’héroïne a du caractère ! Descendante de yakuza et ayant grandi avec eux depuis toute petite, elle sait se faire respecter. Professeur par vocation, elle aide ses élèves démunis malgré leur violence. Une série sympathique !

Ciel d’acier de Michel Moutot [Roman] [Chronique]

Un roman passionnant sur les Mohwaks ironworkers.

Métamorphoses de François Vallejo [Roman]

Métamorphoses. Celle d’Alban Joseph, devenu Abdelkrim Yousef. Mais aussi celle de sa demi-soeur, Alix. C’est à travers son regard que l’histoire est racontée. Bouleversée par la conversion d’Alban, elle cherche à comprendre comment cela est arrivé et ce qu’elle peut faire pour qu’il ne soit plus radicalisé. Choix ? Manipulation ? Alix ne peut que supposer et partager ses états d’âme avec le lecteur. J’ai eu beaucoup de difficultés à accrocher à ce livre, cela est du à la narration où tout se confond. Les dialogues sont mélangés aux pensées comme au récit. Le « je » et le « tu » se côtoient sans distinction. Le sujet est intéressant, brûlant au niveau de l’actualité bien que le livre est été écrit avant, mais raconté d’une manière qui ne m’a pas captivée.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 3 / – 4

acmai16

LECTURE EN COURS :

La route de Beit Zera de Hubert Mingarelli.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s