Bilans

Novembre 2021

En novembre, j’ai lu 12 livres : 8 albums, 2 beaux-livres, 2 romans. J’ai recommencé à lire de manière un peu plus régulière ce mois-ci. Les albums sont à l’honneur avec l’ouverture d’un compte Instagram où je parle de lectures imagées. Cela s’est aussi ressenti dans mes achats…

LIVRES LUS :

Un p’tit bonhomme des bois de Pierre Delye & Martine Bourre [Album]

Un p’tit bonhomme des bois, un peu tête en l’air, marche sur le sentier de la forêt. L’un après l’autre, un blaireau, un renard, un loup et un ours lui emboîtent le pas avec gourmandise. L’histoire est amusante à suivre avec sa structure répétitive et rythmée. Ce qui fait cependant le charme de cet album est son agencement. Les illustrations sont réalisées avec un mixte de dessins et de papiers déchirés ce qui permet de créer différentes juxtapositions. Les pages apparaissent plutôt chargées, que ce soit niveau graphisme ou narration, mais les jeux de couleur ou de police permettent de se repérer facilement.

Les (vraies !) histoires de l’art & Toute la vérité sur l’histoire de l’art de Sylvain Coissard, Alexis Lemoine, Marie-Fred Dupré, Yannick Robert et Céline Guérin [Beaux-livres]

J’adore l’idée derrière ces livres. Les auteurs prennent des tableaux célèbres dont ils imaginent les instants qui précèdent sa réalisation. Les strips sont généralement réalisés en trois cases avec le tableau réel en case finale mais il peut arriver qu’il n’y ait que deux cases avec le vrai tableau en premier. Certains procédés sont répétitifs comme avec les tableaux d’Arcimboldo et certaines œuvres sont reproduites plusieurs fois mais l’humour fonctionne à chaque fois. Ces livres permettent d’aborder l’histoire de l’art de manière amusante. Un seul regret qui aurait été évitable : le second livre regroupe toutes les productions du premier… J’ai commencé par lire Les (vraies !) histoires de l’art, j’ai donc été déçue de constater à la lecture de Toute la vérité sur l’histoire de l’art qu’il contenait tous les tableaux du premier…

C’est moi le plus beau de Mario Ramos [Album]

Un loup vaniteux enfile son plus beau vêtement pour parcourir la forêt et permettre ainsi à tous ses habitants de l’admirer. Ceux-ci s’accordent tous sur le fait qu’il est le plus beau jusqu’à sa rencontre avec un dernier personnage qui n’a pas peur de lui… L’album utilise des personnages de nombreux contes populaires où la figure du loup a son importance. Le résultat est très drôle.

L’Afrique de Zigomar de Philippe Corentin [Album]

Lorsque Pipioli la souris voit son amie Ginette l’hirondelle préparer son départ pour l’Afrique pour y passer l’hiver, il aimerait lui aussi voyager. En compagnie de son ami le merle Zigomar et d’une grenouille, les voilà partis en direction de l’Afrique. Ils sont cependant surpris de ce qu’ils découvrent là-bas, ils n’imaginaient pas cela comme ça. L’Afrique de Zigomar est en effet particulière… Des méprises bien drôles !

La main gauche de la nuit de Ursula K. Le Guin [Roman] [Chronique]

La main gauche de la nuit est un roman de science-fiction passionnant. Le monde imaginé par Ursula K. Le Guin est très riche et l’aventure que vivent nos deux héros prenante. Les idées développées et le ton très humain du récit font de celui-ci un beau discours de tolérance.

.

Le grand bestiaire des animaux de Frédéric Kessler & Olivier Charpentier [Album]

Ce bel et grand album dresse le portrait de vingt animaux en leur consacrant chacun une double page. Les textes sont courts et humoristiques, ils imaginent la vie des animaux en prenant un ton décalé. Les illustrations, des monotypes et huile sur papier, présentent un style unique. Le bestiaire est très varié, allant du grand kangourou roux à l’escargot en passant par le chien-chien-à-sa-mémère.

Mon ami Kemushi de Nathalie Dargent & Mandana Sadat [Album]

Dans ce très bel album d’inspiration asiatique, une petite chenille grandit pendant l’hiver avant de se transformer en papillon dès les premiers signes du printemps. L’histoire se déroule dans un jardin rempli de cerisiers et de pruniers qui évolue pendant que le temps passe. Cet album aborde avec brio le cycle de la nature. L’histoire est joliment racontée. Cette ambiance poétique se retrouve aussi dans les illustrations qui sont très douces. Les couleurs utilisées sont très variées, faisant écho à l’histoire. La maison de la chenille est ainsi très chaleureuse avec des couleurs vives tandis que la nature extérieure est blanche et grise pour faire ressortir le froid de l’hiver. Lorsque le printemps s’installe, les arbres sont en fleurs et les pages sont toutes roses. Les illustrations sont réalisées avec plusieurs techniques, il est à noter l’utilisation d’ombres chinoises.

Deux pour moi, un pour toi de Jörg Mühle [Album]

Un ours cueille trois champignons pour le repas et la belette s’occupe de les préparer. L’ours partage ensuite le mets : « Un champignon pour toi et un champignon pour moi. » Et encore un pour moi. Comme ça c’est juste. ». La belette n’est pas d’accord et renverse la donne. Les deux amis se fâchent jusqu’à ce qu’ils soient interrompus par un renard qui engloutit le champignon de la discorde. Heureusement qu’il y a trois fraises pour le dessert… Un album intéressant pour aborder la notion de partage. La chute de la fin est amusante en installant une boucle infinie. Les illustrations sont jolies avec des mimiques naturelles.

La petite maison de bois de Christopher Corr [Album]

Au cœur de la forêt se trouvait une adorable maison de bois. La souris s’y installe, puis la grenouille, le lapin, le castor, le renard, le coq, le cerf, et ainsi de suite jusqu’à l’apparition de l’ours qui semble bien trop gros pour la maisonnette. L’histoire est inspirée d’un conte populaire russe. Il met en avant des valeurs d’amitié et d’entraide. Le récit est adorable et respire l’amour. Les illustrations sont réalisées dans des couleurs très vives et fourmillent de détails. J’ai apprécié cet aspect très fourni mais personnellement je ne suis pas trop fan des expressions des animaux.

Victor et la sorcière de Olga Lecaye [Album]

J’ai été attirée par la couverture de cet album que je trouvais très jolie et intrigante. Le lapin Victor vit une effroyable aventure en se retrouvant piégé par une sorcière. Le récit est en somme assez classique dans son déroulement mais fonctionne parfaitement. J’ai été légèrement déçue par les illustrations puisqu’elles sont loin d’être aussi douces que je pensais. En effet, les portraits des antagonistes sont très effrayants. Elles s’accordent cependant très bien au récit.

Les virtuoses de la cinquième avenue de Joy Callaway [Roman]

Lecture commune avec Busanblue. Elle avait ce livre dans sa PAL et l’histoire s’intéressant aux professions et amours d’une famille d’artistes à la fin du XIXème siècle me tentait bien. Quelle déception ! Les hésitations de l’héroïne m’ont lassée et ses doubles romances ne m’ont pas captivée. Le récit est aussi parti dans un thriller inattendu qui a totalement achevé de me désintéresser du sort des personnages.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 40 / – 11

En fin d’année, j’aime me rendre aux bourses aux jouets. En raison de la crise sanitaire, peu ont lieu mais j’ai tout de même fait quelques trouvailles. J’ai acheté beaucoup d’albums de l’école des loisirs. J’ai aussi fait d’autres trouvailles d’occasion dans les albums et les romans. Il y a aussi quelques achats neufs en promotion. Je suis ravie d’avoir trouvé certains titres que je cherchais depuis longtemps. Plus qu’à lire tout cela !

PRÉVISIONS POUR DÉCEMBRE :

Je souhaite lire La surprise de Noël acheté ce mois-ci mais je n’ai pas encore trouvé le temps… Je pense aussi lire d’autres albums.

2 réflexions au sujet de “Novembre 2021”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s