Bilans

Mai 2021

En mai, j’ai lu 8 livres : 5 albums, 1 beau-livre, 1 audio-book, 1 recueil de poèmes. J’ai essentiellement lu des formats courts puisqu’il m’est difficile de trouver du temps pour lire.

LIVRES LUS :

In the garden with Van Gogh & Dancing with Degas de Julie Merberg & Suzanne Bober [Albums]

Ces deux petits albums proposent de découvrir des peintures d’artistes célèbres selon un thème donné. Elles sont accompagnées d’une phrase comprenant des rimes. Plutôt destinés à un jeune public pour une première approche de l’art, ces albums raviront aussi les yeux des plus grands.

Li-loup de Layla Benabid [Album]

La collection d’albums Cartoons s’inspire du principe du film d’animation, ce mot désignant à l’origine chacune des planches composant ce type de film. Les histoires se racontent ainsi seulement avec des images. Si chaque page de l’album se regarde indépendamment, celui-ci peut être lu comme un flip book. Les illustrations sont en noir et blanc, elles jouent sur les contrastes. Elles sont très expressives. Dans Li-loup, une petite fille intrépide poursuit un loup. L’histoire est attendrissante et permet de voir le loup sous un autre jour. L’ensemble est ainsi très réussi ; j’ai été conquise par ce petit livre.

Spot se déguise de Eric Hill [Album]

Dans cette aventure, Spot se rend à un goûter costumé. Il découvre qui se cache derrière chaque déguisement avec l’aide du lecteur qui soulève les différents volets du livre. Un album à manipuler sympathique pour les tout-petits !

bimai21-pic5Yang Ermin : la réapparition de la couleur de Christophe Comentale, Marie Laureillard & Emmanuel Lincot [Beau-livre]

Ce beau-livre est le catalogue de l’exposition du musée d’Art et d’Histoire Louis-Senlecq de L’Isle-Adam du 19 septembre 2020 au 14 février 2021. Yang Ermin est un artiste chinois notamment connu pour le renouveau qu’il apporte à la peinture au lavis dans laquelle il introduit la couleur. J’ai apprécié de découvrir son œuvre qui se concentre sur les paysages et les natures mortes. Les techniques qu’il utilise sont variées et donnent des résultats très différents. J’ai été époustouflée par certaines peintures faisant penser au pointillisme. J’ai particulièrement été conquise par « Fleurs de pêcher des monts ».

bimai21-pic6Le fusil de chasse de Yasushi Inoué [Audio-book]

Je découvre avec ce titre les livres audio. J’ai longtemps été intriguée par cette façon de découvrir un livre mais le résultat est plutôt mitigé. En effet, j’ai trouvé difficile de rester attentive pendant toute la durée des pistes car j’ai l’envie de faire autre chose mais je ne veux pas manquer un seul mot. Je préfère le support écrit où mon attention est plus facilement fixée. Cependant, j’ai apprécié Le fusil de chasse. J’ai beaucoup aimé la voix de André Dussollier qui est posée et chaleureuse. De plus, la musique japonaise entre les différentes pistes était tout à fait appropriée. Dans ce roman épistolaire, le narrateur a écrit un poème sur un chasseur qu’il a dépeint de façon solitaire et mélancolique, bien loin des représentations habituelles. A la suite de cette publication, il reçoit une missive d’un homme qui se retrouve dans cette description. Elle est accompagnée de trois lettres que lui ont adressées sa femme, son amante et la fille de cette dernière. Ces écrits tissent une histoire d’amour mais explore aussi les tourments et les conséquences de l’adultère. Les sentiments de ces femmes sont mis à nus, elles exposent avec sincérité leurs pensées. L’écriture est très agréable.

Zoom de Istvan Banyai [Album]

Dans cet album sans texte, le lecteur est invité à observer diverses illustrations. Un jeu de zoom remet en question la réalité perçue. Cet album peut se lire dans les deux sens, avec un zoom arrière si on le commence du début et un zoom avant si on le commence de la fin. J’aime bien le style graphique des illustrations qui sont aussi très détaillées. Le concept est très intéressant. D’ailleurs, j’ai apprécié la notion de mouvement introduite vers la fin car avant les images étaient fixes et gardaient donc le même focus. Une très jolie découverte !

Poèmes chan de Jacques Pimpaneau [Recueil de poèmes]

J’ai aimé découvrir cette sélection de poèmes de moines du bouddhisme chan (ou zen en japonais) qui évoquent la vie de ces ascètes retirés du monde et proches de la nature. J’ai aussi beaucoup apprécié les diverses illustrations qui accompagnent ce recueil.

.

.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 29 / – 7

J’ai une nouvelle fois acheté beaucoup de livres d’occasion ou en promotion… J’ai beau lire essentiellement des livres de ma bibliothèque, je lis moins vite que je n’acquière de nouveaux livres !

PRÉVISIONS POUR JUIN :

Je suis en train de lire Carnets d’enquête d’un beau gosse nécromant et je pense ensuite continuer avec de la littérature asiatique et des albums.