Bilans

Mars 2020

En mars, j’ai lu 10 livres :  4 romans, 1 discours, 1 bande-dessinée, 4 albums. Avec une semaine de vacances et le début du confinement, j’ai pu lire un peu plus que d’habitude. Après quelques emprunts à la bibliothèque, je pioche désormais dans ma PAL. J’ai aussi profité de ce temps supplémentaire pour ranger mes bibliothèques et mettre à jour mes comptes Goodreads et Livraddict.

LIVRES LUS :

Mariage contre nature de Yukiko Motoya [Roman]

Quelle lecture particulière ! o.o Je n’ai pas vraiment aimé puisque l’histoire est assez étrange et le vocabulaire utilisé m’a dérangée mais la réflexion proposée est intéressante. San est une femme au foyer, sans enfant, mariée depuis quatre ans à un homme qui une fois rentré du travail, ne veut plus penser à rien. Il s’affale sur le canapé et regarde des bêtises à la télévision ou passe son temps à jouer de façon obsessionnelle à un jeu vidéo. Un jour, San remarque que le visage de son mari et le sien sont similaires. Celui qu’elle appelle son mari, cette masse qui devient informe, a les traits de son visage qui bougent de façon indistincte. Elle va alors chercher à comprendre ce qu’il se passe en décortiquant son quotidien. A travers ce couple marié et d’autres dans l’entourage de San, l’auteure propose une satire du mariage. Il est difficile de rester soi-même dans une relation. La fin est fantastique et ouverte à interprétation, je ne sais d’ailleurs toujours pas comment la comprendre.

La meilleure des vies de J.K. Rowling [Discours]

Je continue avec des lectures plus ou moins en rapport avec Harry Potter. Après une interview le mois dernier, voici un discours que J.K. Rowling a prononcé en 2008 lors de la remise des diplômes aux étudiants de Harvard. Elle insiste notamment sur les bienfaits insoupçonnés de l’échec et l’importance de l’imagination. Le discours est touchant et motivant. L’objet livre est magnifique, avec une couverture rigide rouge illustrée par les traditionnelles toques des diplômés. Les graphismes intérieurs accompagnant les paroles rapportées sont eux aussi superbes et bien choisis.

Culottées [Tome 2] de Pénélope Bagieu [BD]

J’avais beaucoup apprécié le premier tome de cette bande-dessinée qui garde le même principe. Le livre regroupe quinze portraits de femmes qui n’ont pas laissé leur époque décider de leur avenir. Leur histoire est bien racontée et instructive malgré le format de 4 à 8 pages. J’apprécie aussi les illustrations, notamment les doubles-pages en fin de portrait.

Totto-chan : la petite fille à la fenêtre de Tetsuko Kuroyanagi [Roman]

Ce roman propose de suivre la vie d’une petite écolière japonaise dans une école différente du système scolaire classique. Je ne savais pas que c’était un récit auto-biographique avant d’arriver à la postface. Les chapitres sont courts et quelques phrases sont répétées, faisant penser à une publication en série. Et c’est exactement le cas puisque les chapitres ont été réunis dans un livre après avoir été sérialisés. Totto-chan est une petite fille dissipée qui perturbe sa classe. Renvoyée de son école, elle découvre alors l’établissement particulier qu’est Tomoe. Ici, les cours ont lieu dans des wagons, les classes sont constituées de petits groupes, les élèves étudient les matières dans l’ordre qu’ils le souhaitent selon un programme établi par l’enseignant. Les matinées sont ainsi consacrées à l’apprentissage sous forme de cours, de compositions et d’expériences tandis que l’après-midi est l’occasion d’aller se promener et d’apprendre aussi des choses d’une autre manière. Les enfants apprennent en s’amusant et adorent donc leur école. Le système pédagogique est ritualisé, avec par exemple les matinées commençant par un cours de rythmique et les repas débutés par un chant. Les occasions de découvrir de nouvelles choses ou de fêter certains événements ne manquent pas et permettent aux enfants de se réunir à l’école. Le directeur a beaucoup marqué l’autrice, c’est la raison principale pour laquelle elle a écrit ce récit. J’ai adoré découvrir son parcours scolaire, ce modèle d’éducation particulier ainsi que le Japon dans les années 1940.

Le machin de Stéphane Servant & Cécile Bonbon [Album]

Bobo l’éléphant ramasse un drôle de machin près du grand lac. Après l’avoir retourné dans tous les sens, il décrète qu’il s’agit d’un chapeau. Mais les autres animaux ne sont pas de cet avis. Kiki l’alligator se moque de lui et s’imagine que c’est une cape. Zaza la brebis rit de lui à son tour et pense que c’est plutôt une jupe. Et ainsi de suite pour les divers animaux qui se présentent après : Juju le canard et Lili la fourmi. La chute est inattendue. L’histoire est drôle et bien écrite. Le texte est présenté de différentes façons, avec un jeu sur la taille des lettres et la forme de celles-ci. Les illustrations sont originales, constituées à base de bouts de tissu transformés en décors et animaux. En somme, un très chouette album !

Pablo de Rascal [Album]

Pablo doit sortir de son œuf car il est trop grand désormais. Il a un petit peu peur alors il brise sa coquille par petits bouts. De petits trous lui permettent de voir, puis d’entendre, puis de sentir, etc. Le monde qu’il découvre lui plaît beaucoup et il a alors hâte de pouvoir l’explorer. Les illustrations toutes en noir et blanc sont simples mais dégagent l’essentiel. C’est un joli récit.

Sauveur & Fils [Saison 5] de Marie-Aude Murail [Roman]

Le tome 4 était censé être le dernier mais l’auteure a finalement poursuivi l’aventure (qui pourra aussi continuer…). J’ai retrouvé avec plaisir tous les protagonistes de cette saga, que ce soit la famille de Sauveur ou ses patients. Comme d’habitude, j’ai dévoré ce roman.

.

La fille du samouraï de Fred Bernard & François Roca [Album]

Cette nouvelle collaboration entre Fred Bernard et François Roca donne évidemment un magnifique résultat. Sur scène, un conteur accompagné de sa compagne musicienne raconte une histoire. La leur. Celle d’un samouraï qui apprend à Tome tout son art, la Voie des samouraïs. La fille du samouraï, Tomo, est splendide et il s’éprend d’elle. Les deux jeunes gens sont heureux et vivent paisiblement sur leur petite île jusqu’au jour où les Guerriers-Démons se manifestent… Cet album est un régal tant pour les yeux que pour l’imagination ! Les illustrations sont superbes, mélangeant le côté théâtre avec la présence des conteurs sur scène et la réalité (ou l’histoire ?). L’histoire est parfaitement narrée et invite à rêver.

La vieille dame qui avait vécu dans les nuages de Maggie Leffler [Roman]

Ce roman est une narration à deux voix. Celle d’une vieille dame de 87 ans, autrefois pilote pendant la Seconde Guerre Mondiale. Et celle d’une jeune fille de 15 ans, qui se rêve écrivain et médecin. Elles se rencontrent lors d’un atelier d’écriture. La première sent que le temps est venu de raconter son histoire et les secrets qu’elle cache. Pour réaliser ses rêves, elle a renié jusqu’à sa famille. La seconde vit une vie plus typique, celle d’une adolescente, mais elle est tout aussi intense. Ensemble, elles vont trouver une famille. L’histoire se passe à deux époques, celle du passé de Miriam Lichtenstein, ancienne aviatrice, et celle du présent, de Mary Browning, qui a fui son passé, et de Elyse, qui va l’aider à s’en souvenir. Les deux femmes sont très attachantes et j’ai adoré découvrir l’histoire de chacune. Celle de Mary m’a évidemment plus marquée, son parcours est passionnant. Le roman est basé sur des faits historiques réels et j’ai apprécié de découvrir l’histoire des WASP, ces femmes pilotes pendant la Seconde Guerre Mondiale, ainsi que leur époque.

L’amoureux de Rebecca Dautremer [Album]

A l’école, Ernest aime beaucoup embêter Salomé. Elle se plaint à sa maman qui lui explique qu’il veut peut-être simplement jouer avec elle. Ou alors qu’il est amoureux d’elle… Mais qu’est-ce que veut dire être amoureux ? Salomé interroge tous ses camarades qui ont des réponses bien différentes… C’est un joli album sur la découverte du sentiment amoureux, raconté de façon enfantine. Les illustrations sont superbes et forment de jolies images en accord avec le texte.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 0 / – 5

Je n’ai rien acquis ce mois-ci et j’ai réussi à baisser ma PAL dans plusieurs types de livres (romans/albums).

PRÉVISIONS POUR AVRIL :

J’ai plusieurs lectures en cours, surtout des beaux livres, ainsi que le document Les figures de l’ombre. Je prévois de terminer ce dernier, d’avancer dans mes beaux-livres, de continuer à lire des albums, quelques romans et j’espère quelques mangas.