Bilans

Novembre 2019

En novembre, j’ai lu 6 livres et 213 chapitres de BD asiatiques : 4 albums, 1 BD, 1 manga ainsi que 213 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

WEBTOONS

  • Age Matters de Enjelicious [3 chapitres]
  • My giant nerd boyfriend de Fishball [11 chapitres]
  • The Beehive de Lollibeepop [11 chapitres]
  • Let’s play de Mongie [4 chapitres]
  • A Budgie’s Life de Muffin Girl [7 chapitres]
  • Soara Academy de Muffin Girl [2 chapitres]
  • Murrz de Murrz [13 chapitres]
  • I Love Yoo de Quimchee [4 chapitres]
  • Socializing101 de Relseiy [136 chapitres]
  • Miss Abbott and the Doctor de Maripaz Villar [5 chapitres]
  • True Beauty de Yaongyi [4 chapitres]

LIVRES

Bonjour? les vaches ! de Yuichi Kasano [Album]

J’aime beaucoup les albums de Yuichi Kasano, qui sont souvent drôles et mignons, fonctionnant sur divers principes comme celui de l’accumulation. Celui-ci est plus banal puisqu’il raconte simplement le quotidien des vaches. J’avoue avoir été un peu déçue mais si je n’avais rien attendu en le commençant, je l’aurais certainement plus apprécié. L’album présente donc la journée de six vaches et d’un veau, entre broutage, repos et curiosité. Les illustrations sont très jolies et réalistes.

Astérix : la fille de Vercingétorix [Tome 38] de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad [BD]

Comme toujours, je lis le dernier tome des aventures d’Astérix et Obélix. Cette fois-ci, ils sont un peu moins visibles pour laisser la place à de nouveaux personnages plus jeunes. Les jeux de mot sont toujours présents, avec plus de réussites que les derniers albums. Une lecture agréable !

Check me up ! [Tome 3] de Maki Enjoji [Manga]

J’ai pris plaisir à lire ce nouveau tome jusqu’à la fin du volume qui me fait vraiment hésiter à continuer. Les mêmes choses me plaisent : l’humour, les moments tendres entre Nanase et Kaïri, les illustrations. Et les mêmes éléments me déplaisent : les caractères des protagonistes principaux. Nanase ne se laisse pas toujours faire mais elle craque facilement face à Kaïri. Si le héros pouvait se montrer détestable (et il l’est encore en l’ignorant au travail), il n’avait pas encore tenté d’agresser l’héroïne pendant son sommeil. Ils sont dans une relation de couple et ont des désirs tous les deux, je ne vois pas du tout l’intérêt de cette dernière scène. Parce que le fait qu’il arrête et la prenne dans ses bras n’excuse pas son geste.

Hortari : Récits d’explorateurs oubliés de Marie-Alice Harel [Album]

Ce livre illustré est tout simplement magnifique ! Marie-Alice Harel est une illustratrice qui écrit aussi des livres. (Il faut que je me procurer Omoiyari : d’où viennent les contes maintenant !) Dans Hortari, elle raconte en quinze nouvelles le récit d’explorateurs et chercheurs oubliés et les accompagne d’une illustration. Les personnages prennent la forme d’un animal anthropomorphique. Le rendu est sublime même si les expressions sont parfois un peu étranges. Les images sont douces, dans des couleurs variées même si les tons rose sont très présents. Le décor – s’il est présent – est lui aussi soigné. Chaque double page présente à gauche une bulle dessinée en rapport avec le sujet de l’histoire, le titre du personnage et son récit ; et à droite, l’illustration. Les pages de gauche sont aussi numérotées, avec une petite plante dessous. Les premières et dernières double-pages présentent une carte des lieux explorés. L’objet livre est vraiment magnifique et j’ai beaucoup apprécié de découvrir les différents explorateurs. Mes récits favoris sont ceux de Marvollo Caravelli et Cornelius Van Goord. Quant à mes illustrations favorites, il est difficile de choisir. J’aime particulièrement celles illustrant les récits de Cornelius Van Goord, Charles Hawkler (la couverture), Isha Nim, Tishina Rasskazchick et Kululeko Sibindi.

Dans l’herbe de Komako Sakaï et Yukiko Kato [Album]

J’adore les illustrations de Komako Sakaï qui sont toujours très poétiques. C’est encore le cas ici, elle arrive à donner différentes émotions avec l’utilisation des couleurs et la gestuelle de ses personnages. Les détails sont précis alors que l’utilisation et la superposition des pastels rendent le tout assez dense et désordonné. L’histoire m’a aussi bien plu, avec une petite fille partant une journée profiter de la nature avec sa famille. Elle explore les environs en pourchassant un papillon qui l’éloigne de la sécurité de sa famille. Heureusement, sa mère veille sur elle.

Elmer de David McKee [Album]

Je découvre enfin ce classique de la littérature de jeunesse ! Elmer est un petit éléphant farceur mais malheureux car il est multicolore et il aimerait bien être gris comme les autres. Il part alors à l’aventure pour découvrir que c’est sa différence qui fait de lui quelqu’un d’unique. C’est une belle histoire sur l’acception de soi et des différences.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 2 / – 4

J’ai acquis le tome 3 de Check me up ! et Hortari ce mois-ci, et ils sont déjà lus !