Août 2018

En août, j’ai lu 13 livres et 73 chapitres de BD asiatiques : 4 albums, 7 romans, 1 manga, 1 beau-livre ainsi que 73 chapitres de webtoon. J’ai beaucoup avancé dans le challenge Fin de séries puisque j’ai terminé deux séries, j’ai avancé d’en une et je suis à jour dans une dernière.

LIVRES LUS :

  • Webtoons :

Des strips drôles à lire :

  • My giant nerd boyfriend de Fishball [12 chapitres]
  • The Beehive de Lollibeepop [4 chapitres]
  • Murrz de Murrz [13 chapitres]
  • Budgie’s Life de Muffin Girl [12 chapitres]
  • Just for kicks de Josie Fox [5 chapitres]

Des histoires très plaisantes à suivre :

  • Super Secret de eon [5 chapitres]
  • I love Yoo de Quimchee [5 chapitres]
  • Let’s Play de Mongie [4 chapitres]
  • Miss Abbott and the Doctor de Maripaz Villar [2 chapitres]
  • Girls have a blog de Sarah Bollinger et Tara Kurtzhals [8 chapitres]
  • Soara Academy de Muffin Girl [2 chapitres]
  • Either Way de Nichola Gwon [1 chapitre]

.

  • Albums :

Drôle d’oeuf de Emily Gravett [Album]

Tous les oiseaux ont pondu un oeuf sauf Canard. Cependant il en a trouvé un magnifique, gros et tacheté de points verts ; mais les autres oiseaux ne partagent pas son avis. Les œufs éclosent les uns après les autres, et l’album le montre astucieusement. Dans une grande double-page, la page de gauche présente tous les futurs parents tandis que celle de droite montre les œufs. Les pages de droite sont découpées de façon à ne montrer qu’un oeuf qui éclot à la fois. A chaque petite page tournée, l’oisillon rejoint son parent ce qui permet de changer à chaque fois la scène de gauche. L’oeuf de Canard met un peu plus de temps à éclore mais la surprise sera étonnante ! J’aime particulièrement la dernière page finale. Cet album est une jolie réussite, tant par l’histoire et le jeu des rabats que par les superbes illustrations.

Moi j’adore, la maîtresse déteste de Élisabeth Brami & Lionel Le Néouanic [Album]

C’est la rentrée scolaire alors j’ai emprunté quelques albums sur le sujet. Celui-ci permet de mettre en place les règles de vie avec humour tout en travaillant la production écrite. Les enseignants et les élèves pourront facilement reconnaître des situations vécues.

Dure rentrée pour Achille de Carrie Weston & Tim Warnes [Album]

C’est une jolie histoire, accompagnée d’illustrations adorables. Un nouvel élève arrive dans l’école et les enfants sont tout excités. Mais quand Achille se présente, grand, poilu, avec des griffes et des dents pointues, il n’apparaît qu’effrayant à la classe. Il aimerait pourtant bien se faire des amis. Heureusement, une péripétie va l’y aider. Cet album aborde la notion de différence tout comme l’accueil de nouveaux élèves. Il est par contre difficile d’avoir peur d’Achille tellement il est dessiné mignonnement.

Avec les orques de Emmanuelle Zicot [Album]

En un rien de temps, l’eau émeraude s’emplit de milliers de clics et de grincements. C’est ainsi que les orques communiquent entre elles.

J’ai trouvé cet album en brocante et comme il collait avec le thème du défi DEEDR des créatures marines (en plus d’avoir une jolie couverture), je l’ai acheté. Dans cet album au style documentaire, Emmanuelle Zicot présente le quotidien d’une famille d’orques. Les orques vivent en famille, jusqu’à une dizaine de créatures dans le groupe, avec à la tête de celui-ci une matriarche. Dans cette histoire, Scimitar est la plus âgée. Elle parcourt le détroit (au Canada) accompagnée de son fils et de sa fille, ainsi que des trois enfants de cette dernière. Ils chassent ensemble voire avec d’autres familles si leurs routes se croisent puis ils dorment et jouent le reste de la journée. Une postface rédigée par Christophe Guinet donne diverses informations sur cette espèce, notamment le mode de vie, l’accouplement et la chasse. Par exemple, certains groupes d’orques apprennent à s’échouer sur les plateaux d’un archipel pour récupérer de la nourriture et ensuite retourner dans l’eau grâce à leur nageoire caudale. Les plus jeunes sont accompagnés de leur mère ou d’une orque expérimentée pour apprendre cette technique, qui peut nécessiter plusieurs années. Il y a plein d’autres détails instructifs que j’ai beaucoup aimé découvrir. L’histoire est simple mais largement sublimée par les illustrations. Les orques sont bien représentées mais j’ai surtout apprécié les différentes couleurs utilisées au fil de la journée. Au lever du soleil, les couleurs sont violacées, avec un mélange de rose et d’orange. Les pages se situant dans l’eau sont d’un joli camaïeu de vert. Et lorsque la nuit tombe, le bleu nuit de l’eau reflète celui du ciel.

  • Romans :

La passe-miroir [Tome 2] : Les disparus du Clairdelune et [Tome 3] : La mémoire de Babel de Christelle Dabos [Roman]

A la suite du premier tome, j’ai rapidement lu les deux suivants que j’ai tout autant aimé. J’apprécie particulièrement l’univers mis en place et j’avoue que j’aimerais bien visiter toutes les arches. Les personnages sont toujours aussi chouettes.

La vengeance du chat assassin et L’anniversaire du chat assassin de Anne Fine [Roman]

Deux nouveaux tomes des aventures de Fluffy !

.

.

Quatre filles et un jean pour toujours de Ann Brashares [Roman]

Je voulais une lecture légère pour l’été et la saga Quatre fille et un jean me semblait parfaite pour cela (et en plus je finissais une série !). Sauf que ce n’est pas du tout comme je me l’imaginais vu le drame qui frappe les héroïnes. J’ai tout de même apprécié ce dernier tome et de retrouver une dernière fois Tibby, Carmen, Bridget et Lena.

.

La première fois qu’on m’a embrassée, je suis morte de Colleen Oakley [Roman]

J’ai donc cherché un livre plus axé romance pour avoir ma lecture sans prise de tête de l’été. Jubilee est allergique au contact humain et vit cloîtrée chez elle. Cependant, elle va devoir affronter le monde extérieur lorsqu’elle n’a plus les moyens de subvenir à ses besoins. Elle rencontre Eric, un homme divorcé dont sa fille ne lui adresse plus la parole, et qui vient d’arriver dans sa ville avec Aja, son fils adoptif qui a perdu ses parents. En bref, un roman feel good sans prise de tête.

Chroniques des rivages de l’Ouest [Tome 3] : Pouvoirs de Ursula K. Le Guin [Roman]

Des années après la lecture des précédents tomes (tome 1tome 2), je finis enfin cette trilogie. Heureusement que les tomes sont indépendants ; les récits se déroulent juste dans le même univers même si l’on peut croiser quelques personnages aperçus auparavant. L’histoire suit Gavir, jeune esclave instruit au service d’une grande famille. Il possède une mémoire phénoménale et surtout, il reçoit parfois des visions de l’avenir. Le roman suit plusieurs étapes de sa vie jusqu’à ce qu’il trouve ce qu’il cherchait depuis toujours sans vraiment le savoir. J’aime toujours autant l’écriture de Ursula K. Le Guin et j’ai aussi beaucoup apprécié cette histoire et ses personnages.

  • Autres :

Le chien gardien d’étoiles de Takashi Murakami [Manga]

La première partie du récit est vue à travers les yeux d’un chien. Il est adopté par une famille japonaise typique : le père travailleur, la mère au foyer et la petite fille. Le temps passe, les choses changent et le père finit par partir sur les routes avec le chien qui restera fidèlement à ses côtés jusqu’au bout. La seconde partie est narré par un assistant social cherchant l’identité d’un corps inconnu retrouvé dans une voiture. L’histoire est racontée avec simplicité mais cela ne l’empêche pas d’être très touchante. Les illustrations sont très justes et émeuvent tout autant que le récit. La partie racontée par le chien qui est assez naïf permet de s’attacher très facilement à la relation entre lui et son maître et de vivre intensément – de pleurer – ce qui leur arrive. La seconde permet d’en faire une jolie réflexion d’humanité.

Harry Potter : À la découverte de l’histoire de la magie [Beau-livre]

J’ai terminé ce livre en juillet me semble-t-il mais j’ai oublié de l’inclure dans le précédent bilan. J’avais hésité à acquérir ce beau-livre puisque j’en possède déjà beaucoup qui sont très complets. Cependant, même si les informations sont assez sommaires, j’ai appris de nouvelles choses. Les illustrations sont superbes et les documents très intéressants. Par contre, il est un peu inutile que les illustrations soient décrites et c’est dommage que les scripts en anglais ne soient pas traduits même si ce n’était pas un problème pour moi.

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 8 / – 2

Des achats très variés qui augmentent encore ma PAL…mais j’ai enfin la série Death Note complète !

Publicités

2 réflexions sur “Août 2018

  1. J’arrive avec beaucoup de retard sur ton mois d’août 🙂 Oh tu me donnes envie avec l’album « Avec les orques » ! J’ai passé moi aussi un très bon moment avec la série de Christelle Dabos… il me tarde de découvrir l’ultime tome.

    • Ce n’est qu’à peine octobre !
      Le mélange documentaire/album est très réussi. 🙂
      J’ai lu la série de Dabos d’une traite alors j’ai très hâte de lire le dernier aussi. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s