Octobre 2017

En octobre, j’ai lu 16 livres et 114 chapitres de BD asiatiques : 8 albums, 2 beaux-livres, 4 romans, 1  BD, 1 comic ainsi que 114 chapitres de webtoon.

LIVRES LUS :

  • Webtoons :

Roar Street Journal de Bonnie Pang [8 chapitres]

J’aime toujours autant !

My giant nerd boyfriend de Fishball [12 chapitres]

C’est toujours aussi drôle !

A Budgie’s Life de Muffin Girl [15 chapitres]

Ces petites perruches sont mignonnes et le graphisme superbe !

Super Secret de eon [4 chapitres]

Ryan et Emma sont toujours aussi adorables !

Life in Art College/Heropie de Ophelia Chiu [5 chapitres]

De courtes illustrations toujours sympathiques !

I love Yoo de Quimchee [4 chapitres]

J’aime de plus en plus !

Miss Abbott and the Doctor de Maripaz Villar [1 chapitre]

Un seul petit chapitre mais il était excellent !

Girls Have a Blog de Sarah Bollinger & Tara Kurtzhals [4 chapitres]

Des strips toujours sympathiques !

Average Adventures of an Average Girl de lallirrr [5 chapitres]

Toujours drôle !

My Boo de Jeongseo [12 chapitres]

J’ai craqué pour une nouvelle histoire qui s’annonce bien sympathique ! J’aime bien le style graphique.

The Sound of Your Heart de Cho Seok [16 chapitres]

C’est un webtoon très connu et qui a été adapté en drama, j’étais donc curieuse de le découvrir. J’ai un peu de mal à me faire au style pour le moment.

1001 Reasons To Live de *Dean [28 chapitres]

Un artiste ayant tenté de se suicider montre différentes raisons de vivre à travers un court texte et des dessins.

  • Autres :

C’est moi le plus beau de Mario Ramos [Album]

Je ne me lasse jamais des albums de Mario Ramos et celui-ci est très drôle. Il utilise un loup vaniteux pour faire rire en faisant référence à de multiples contes jusqu’à l’apparition d’un dernier personnage qui n’a pas peur de lui.

Papa ! de Philippe Corentin [Album]

Un nouvel album de Philippe Corentin très chouette ! C’est l’heure de dormir. Un petit garçon se réveille soudainement et pousse un cri de terreur comme un être étrange à côté de lui ! Tous les deux crient au monstre et sont à tout de rôle réconfortés par leurs parents. Cet album me rappelle N’oublie pas de te laver les dents ! qui présente cette double lecture. L’histoire est drôle (testé et approuvé par des enfants !) tout en pouvant faire réfléchir sur la différence avec ce parallèle entre les deux histoires.

Plouk de Christel Desmoinaux [Album]

Un pingouin a peur de l’eau, ce qui n’est pas très pratique pour chercher à manger. Heureusement, il trouve un trou avec plein de poissons pêchés. Mais celui-ci n’est pas apparu tout seul comme la petite esquimaude le lui apprend… Les illustrations sont jolies et l’histoire est mignonne bien que simple. Elle plaira à des enfants pas trop grands.

Pop mange de toutes les couleurs de Christel Desmoinaux [Album]

Un chouette album mettant en avant le lexique des couleurs et des fruits.

Corée de Jade de Jean-Claude et Roland Michaud [Beau-livre]

Photographe professionnel, Jean-Claude Michaud a parcouru de nombreux pays avec sa femme Sabrina. Dans ce livre sur la Corée, c’est avec son frère médecin qu’il a fait ce voyage. C’est la Corée rurale et montagnarde des années 1970-1980 qui est montrée à travers diverses photographies de paysages ou de portraits d’artistes, de paysans ou de moines. Une introduction écrite par le photographe raconte quelques événements de leur voyage et les lieux merveilleux qu’ils ont découvert.

Une histoire et un câlin ! de Jean-Luc Englebert [Album]

Michel ne parvient pas à s’endormir. Il souhaite encore une histoire et un câlin mais ses parents ne sont pas d’accord. Fâché, Michel décide de ne pas se coucher et d’attendre. Heureusement, d’autres personnages viennent lui tenir compagnie (un loup, un hibou, une souris) et ils s’amusent ensemble en se contant des histoires. Une jolie lecture de coucher !

Qui a peur de Madame Lacriz ? de Marie-Aude Murail [Roman]

Solène a beaucoup trop de devoirs à faire ; elle n’a plus le temps de jouer et perd même le sommeil avec sa peur de redoubler. Le récit est plutôt réaliste – bien que l’enseignante soit caricaturée – et permet de comprendre le point de vue d’un enfant sur la question des devoirs.

Mille secrets de poussins de Claude Ponti [Album]

J’ai été ravie de trouver ce livre que je cherchais depuis longtemps, je suis fan de ces petits poussins ! Dans cet album tout aussi excellent que les autres créations de Ponti, le lecteur apprend plein de choses sur les poussins : d’où ils viennent, comment ils naissent, comment ils mangent, comment ils s’occupent, etc, et surtout qui est Blaise ! Il retrouve aussi avec plaisir d’autres personnages de l’univers de Ponti. Les illustrations sont comme à l’accoutumée pleine de détails et de références et le texte est savoureux.

Alphab’art : les lettres cachées dans l’art de Anne Guéry et Olivier Dussutour [Album]

Ce livre permet de découvrir 26 peintures et 26 artistes différents, de toutes les époques et de toutes les nationalités. Le lecteur pourra s’amuser à repérer les lettres dans chaque tableau. Si certaines sont évidentes, d’autres peuvent être ardues à visualiser. A la fin du livre, les réponses sont données ainsi que quelques brèves explications sur l’œuvre choisie.

ABC des monstres de Erich Ballinger [Roman]

Je découvre cet écrivain australien qui a écrit plusieurs livres pour la jeunesse mais dont peu semblent avoir été traduits en France. Dommage, j’aurais bien lu ABC des détectives qui est du même type que ce livre-ci. ABC des monstres fonctionne comme un dictionnaire, avec plusieurs entrées ayant un rapport avec les monstres. Le livre peut se lire comme un livre classique ou alors le lecteur peut choisir de lire seulement les articles qui l’intéressent. Pour cela, à la fin du livre, se trouve un index renvoyant aux articles concernés. A titre d’exemple, le monstrophile pourra apprendre plein de choses sur les monstres traditionnels tels que le vampire ou le loup-garou mais il découvrira aussi les monstres d’œuvres littéraires ou cinématographiques comme E.T. ou Chewbvacca et des monstres antiques tels le sphinx ou la chimère. Le roman possède aussi des entrées concernant des artistes (des interprètes notamment) ainsi que des astuces pour inventer des monstres. Le livre est donc plutôt complet et intéressera tout monstrophile ! Les articles sont écrits de manière intéressante (le public ne doit pas être trop jeune puisque le vocabulaire peut être assez ardu) et aussi avec humour sous couvert d’un certain sérieux scientifique.

Astérix et la Transitalique de Ferri et Conrad [BD]

Dans cette nouvelle histoire, Astérix et Obélix participent à une course visant à prouver la qualité des routes de l’empire romain. Évidemment, c’est un romain qui doit gagner ce qui entraîne tricheries et bagarres tout au long des étapes. L’histoire est plutôt stéréotypée et les surprises sont attendues mais j’avoue que cela ne m’a pas vraiment dérangé pour ce type de BD. L’humour est très présent, peut-être même trop, puisqu’il n’est pas toujours efficace. Bien que l’histoire soit simple, l’album reste plaisant à lire et les dessins sont très réussis.

Le roi est en danger de Claire Devarrieux [Roman]

Le jeune prince ne parvient pas à trouver d’épouse. Il aimerait bien trouver quelqu’un avec qui pouvoir discuter plutôt que quelqu’un qui sait cuisiner et coudre. Ses parents décident alors d’organiser un concours pour trouver sa moitié. Cependant, avant que celui-ci ne soit lancé, la guerre est déclarée. Une fillette se réfugie alors au château et elle va aider le prince à remporter la victoire. Les deux protagonistes sont sympathiques et vont utiliser leurs talents et la ruse pour gagner. Une petite lecture agréable !

Superman Red Son de Millar, Johnson et Plunkett [Comic]

Un peuple prêt a sacrifier un peu de liberté pour plus de sécurité finit par perdre les deux. – Benjamin Franklin

Que se passerait-il si Superman était arrivé sur Terre non pas en Amérique mais en Union Soviétique ? Voici le postulat de départ de cette histoire où Superman a les meilleures intentions possibles (aider l’humanité, protéger des crimes…) mais où ses opposants sont implacablement éliminés. Le manichéisme si évident est évité avec justesse et beaucoup de personnages de l’univers sont représentés avec une certaine similarité. Le scénario est maîtrisé et propose une réflexion sur l’opposition capitalisme et communisme. J’ai particulièrement apprécié les pages finales avec un dénouement surprenant… J’ai bien aimé le style graphique : les dessins possèdent des traits marqués et les couleurs peuvent être très prononcées dans des moments-clefs. Petit plus appréciable, l’édition d’Urban Comics présente en fin de volume des croquis de recherche sur les personnages, les couvertures et certaines scènes.

Natsarkékia et autres contes géorgiens de Kéthévane Davrichewy [Roman]

Je participe au défi « Réécriture de contes » chez DEEDR et ce livre-ci était pile dans le thème ! La Géorgie est un petit pays sur la côte de la mer Noire dans le Caucase, situé à la fois en Europe de l’Est et en Asie. Les histoires de ce recueil sont inspirées des contes géorgiens les plus populaires. On retrouve des rois, des princesses, des danseurs, des paysans…comme dans nos contes populaires mais aussi d’autres figures comme les dévis qui sont des géants (s’apparentant à nos ogres). Certaines histoires rappellent les nôtres (Le Petit Poucet par exemple) mais la plupart sont des découvertes. On retrouve la forme classique d’un conte ainsi que ses caractéristiques. Petite particularité du conte géorgien qui commence toujours par cette phrase : « Il était une fois mais qui peut le savoir ? ». J’ai apprécié de découvrir tous ces contes et j’ai particulièrement aimé Ilangoura qui raconte l’histoire d’un homme, gardé dans une chambre par son père qui veut le préserver du malheur mais qui le coupe ainsi du bonheur, qui tombe amoureux de la lune et décide de la conquérir. J’ai aussi aimé la structure répétitive de La puce et la fourmi.

Souris, jolie souris, s’il-te-plaît, ne retourne pas dans la grange, elle me donnera du millet que j’apporterai à la poule qui me donnera un poulet que je donnerai au corbeau qui laissera tranquille le chêne qui me donnera des glands que je donnerai au cochon qui me donnera de la soie avec laquelle je tisserai une corde pour sauver mon amie la fourmi.

Les chasseurs de Paul Geraghty [Album]

Les illustrations de cet album sont magnifiques et très réalistes. J’adore le trait de l’auteur et l’utilisation des couleurs. Les dessins sont sur une page ou sur la double-page ce qui permet de montrer de sublimes paysages. L’histoire est simple et bien racontée. Une petite fille cherche du miel avec son grand-père mais elle s’égare en jouant aux chasseurs. Perdue, elle trouve un petit éléphant donc la mère a été tuée par des braconniers. Elle va alors l’aider à retrouver son troupeau.

Silence premier Roi de brouhaha de Christian Merveille, Dominique Maes et Bernard L’Hoir [Album]

À la mort du vieux roi, qui était aimé, tout le monde se demanda qui, à sa place, régnerait. Le « livre des lois » imposait d’élire le candidat qui ferait un bruit si grand qu’on l’entendrait dans tout le pays… L’album est accompagné d’un CD où l’histoire est racontée avec aussi quelques passages musicaux. Si l’histoire est destinée à tous, elle a été spécialement mise en scène en pensant aux malvoyants. Le texte est écrit en grands caractères avec quelques jeux sur l’écriture lorsqu’il y en a besoin (des mots accentués pour les coups de canon, des mots en italique pour les chansons, etc), les dessins sont simples et colorés. Un album sympathique !

ACQUISITIONS ET PAL :

+ 11 / – 9

Publicités

4 réflexions sur “Octobre 2017

  1. Tu as eu un mois de lecture bien plus fourni que le mien ! Et avec plein de jolies découvertes en plus j’ai l’impression !
    Je note ces contes géorgiens, tu m’as donné envie de les découvrir. Je n’en avais jamais entendu parler, alors que j’adore les contes… scandale ! Je vais devoir remédier à ce manque ! 😀 Encore merci pour ta participation 🙂

    • J’ai profité de vacances pour pouvoir lire et il y a beaucoup de jeunesse qui se lit vite. ^^
      Je n’en avais jamais entendu parler avant de le trouver non plus. Il est assez vieux, c’est peut-être pour ça aussi. 🙂

  2. Sacré bilan avec beaucoup de belles lectures dis donc ! Les contes géorgiens ont l’air vraiment intéressants, je ne connais pas vraiment les contes des autres pays, ça m’intéresserait vraiment de m’y pencher un peu plus et de comparer un peu avec les notres 🙂

    • Le mois de novembre est bien moins parti…ahah
      C’est toujours intéressant de découvrir d’autres cultures et les contes populaires sont un biais bien sympathique. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s