Septembre 2013

Enfin le bilan de Septembre ! \o/ Non, absolument pas de retard ! En septembre, j’ai beaucoup lu de livres brefs : 27 livres soit 9 albums, 2 romans, 1 recueil de nouvelles, 2 recueils de poésie, 1 pièce de théâtre, 4 contes, 5 mangas, 2 nouvelles mangas et 1 recueil de contes.

LIVRES LUS :

  • ROMANS :

Sur le bout des doigts de Hanno

Un roman tout simple, beau et poétique. Tom, son père et Lézieu, son chien, bravent les dangers d’une rivière et de ses gorges. Quand ils rentrent chez eux, la mère est à la maternité. Tom sera bientôt grand frère. Dans un récit à la première personne, Tom raconte sa propre vision de la vie. Je ne peux pas dire grand chose de plus au risque de spoiler mais c’est vraiment une très belle lecture.

Réseau(x) de Vincent Villeminot [Chronique]

Malgré une idée originale, ce roman ne m’a pas plu. Il y a trop de personnages et d’intrigues parallèles. La situation est longue à se mettre en place.

  • ALBUMS :

C’est à moi, ça ! de Michel Van Zeveren

Une grenouille trouve un œuf et déclare qu’il lui appartient. Mais peu à peu, d’autres animaux viennent revendiquer cet objet jusqu’à ce qu’un accident survienne. Un album drôle ! Les dessins sont sympathiques mais pas notables.

La culotte de Rosalinde Bonnet

Un loup ne possédait qu’une culotte qu’il adorait et qu’il emmenait partout avec lui. Mais un jour elle se déchire. Que faire ? Une histoire tout simple, plutôt amusante. En ce qui concerne les dessins, les traits sont très simples mais j’adore les touches de couleur.

Zoom de Istvan Banyai

Tout part du gros plan sur un coq. Puis on arrive à un magazine. Celui-ci fait en réalité partie d’une affiche. Et ainsi de suite. Avec des jeux de zoom arrière, Istvan Banyai montre que tout change selon les points de vue.

La course au gâteau de Thé Tjong-Khing

Le gâteau de monsieur et madame Chien est volé par deux rats. S’engage alors une course-poursuite effrénée tout au long des pages. Mais cette histoire en cache aussi bien d’autres… Cet album sans texte offre quantité de personnages et de petites histoires se passant entre eux. Le lecteur peut passer quelques minutes sur chaque page à analyser le moindre détail pour trouver ce qui s’est passé. Il y a du rythme, de l’humour et des surprises. Les dessins sont plutôt simples mais agréables. J’ai adoré cet album et il doit être très intéressant à travailler avec des petits.

Ce jour-là… de Mitsumasa Anno

Voici un autre album sans texte tout aussi sympathique que les précédents. Un cavalier solitaire visite une Europe ancienne (une cinquantaine d’années), entre traditions, coutumes et légendes. On trouve quantité de personnages vaquant chacun à leur occupation (faucher un champ de blé, faire une course, réparer un toit…). Tout est à observer, il y a de nombreux petits détails comme ce petit chaperon rouge guetté par un loup. Le dessin ressemble à un assemblage de petits points et de traits qui construisent de beaux paysages, tout cela dans des tons plutôt doux.

999 têtards de Ken Kimura et Yasunari Murakami

999 têtards viennent au monde dans une mare mais celle-ci devient trop petite lorsque les 999 têtards deviennent des grenouilles. Elles partent alors avec leurs parents à la recherche d’une nouvelle maison et doivent éviter de multiples dangers. Un album très chouette. Les enfants pourront se reconnaître dans les petites grenouilles et leurs comportements. L’histoire est simple et mignonne. J’ai beaucoup aimé les dessins qui varient beaucoup selon la perspective. On peut ainsi voir des têtes de grenouilles dans une mare pas vraiment dessinée et il faut imaginer leur corps. Les grenouilles sont parfois représentées par des points car elles sont trop loin. Elles sont adorables, toutes petites, en train de se déplacer.

Le dîner de Michel Van Zeveren

Une maman dit à son petit lapin de ne pas s’éloigner le temps qu’elle prépare le dîner mais il préfère s’amuser dehors et il est capturé par le loup : il servira de dîner ! A moins qu’il parvienne à s’échapper quand le petit loup qui a faim avant le dîner essaye d’ouvrir le frigo… Un album rigolo, très sympathique!

Loup de Olivier Douzou

Un chouette album pour petits ! Des yeux apparaissent, puis des dents ainsi qu’une tête, etc jusqu’à ce qu’un loup soit formé ainsi que son dîner bien surprenant…

Les sous de Zou de Michel Gay

Zou a une belle pièce et promet à son amie Elnée de lui acheter quelque chose. Cette dernière possède aussi un bel objet : une carte magnétique qui peut donc attirer les pièces ! Les voici partis en promenade avec le papa de Zou. Une histoire simple et bien racontée qui traite de scènes de la vie de tous les jours (acheter une glace, un musicien dans la rue…). Les personnages sont représentés par des zèbres. J’ai bien aimé les dessins, les couleurs sont douces et les traits simples.

Ce petit pois-là de Eric Battut

Dans le plan de petits pois, ces derniers se ressemblent tous. Mais il y en a un qui refuse d’être comme les autres. Le voilà partis à la rencontre d’animaux  auxquels il décide de ressembler. Un chouette album sur la quête de l’identité.

  • MANGAS :

Flower de Naoko Wada [Tomes 1 et 2]

Aoi, adolescente de 14 ans, est pleine de vie et de rêves. Elle souhaite intégrer une école particulière avec ses quatre ami d’enfance dont Ryuuta de qui elle est amoureuse. Mais les rêves et l’amour d’Aoi sont mis à rude épreuve lorsqu’elle a un accident et se voit contrainte de désormais utiliser une fauteuil roulant. C’est plutôt rare d’avoir une héroïne en fauteuil roulant. Le ton est triste dès le départ mais ce n’est pas pathétique. Aoi est en fauteuil roulant certes mais elle reste toujours Aoi. Elle apprend à se débrouiller ainsi et n’est pas prête à renoncer à ses rêves. Elle peut compter sur le soutien de sa famille et de ses mais qui sont là pour elle. Un manga original et agréable à lire. Le temps passe vite mais les événements ne sont pas nombreux. J’attends de voir si la suite me plaît tout autant !

Shuukatsu!! – Kimi ni Naitei de Aki Yoshino [Tomes 1 et 2]

Asaoka Yuuri, étudiante à l’université, tente tant bien que mal de trouver un emploi mais échoue à tous ses entretiens. Elle rencontre Manabe Ryouji lors d’une de ses interviews. Ce dernier est un étudiant sûr de lui à qui tout réussit, il est très populaire dans leur université. Le thème de la recherche du travail permet de voir une facette du Japon. Il est intéressant et bien traité. Il n’éclipse pas l’histoire d’amour qui prend le temps de bien s’établir en deux tomes. J’ai aimé les deux protagonistes et leur relation. Les dessins sont aussi très sympathiques.

Non-chan to Watashi de Aki Yoshino [Nouvelle]

Risa et Takumi sont amis d’enfance mais ils ont arrêté de se parler après une dispute. Maintenant à l’université, Takumi est connu pour sortir avec une fille différente chaque jour tandis que Risa regrette ce qu’il s’est passé il y a six ans. Un oneshot agréable avec une sympathique histoire d’amour ! Le format nouvelle fait toutefois que c’est parfois un peu rapide. J’aime beaucoup les dessins.

Kimi wa Kira Kira de Aki Yoshino [Oneshot]

Je continue ma découverte de cette mangaka avec ce nouveau titre. Shinobu souhaite devenir photographe mais a abandonné sa passion pendant une certaine période. Elle s’y remet grâce à un garçon jouant au football américain et qui la captive. Son ami d’enfance, capitaine du club de tir-à-l’arc, est aussi là pour la soutenir. Un manga traitant de l’amitié et de l’amour mais surtout de la passion. Une  histoire sympathique desservie par de beaux dessins.

  • AUTRES :

Liberté de Paul Eluard et Claude Goiran [Album de poésie]

Les poèmes sont de Paul Eluard tandis que Claude Goiran les a illustrés. De jolis poèmes, très courts. Pour les illustrations, certaines m’ont beaucoup plu mais pas d’autres. Goiran utilise différentes matières – dessin, collage, paillettes – ce qui donne un résultat plutôt étonnant.

L’atelier des saisons de Philippe Mathy [Recueil de poèmes]

Des poèmes – sur les saisons évidemment – qui évoquent aussi la nature et les oiseaux. Il y a de beaux poèmes et certains sont intéressants mais dans l’ensemble, je suis plutôt restée imperméable à ce recueil.

Colza de Karin Serres [Pièce de théâtre]

Ils sont trois à vivre dans une maison aux volets à peine entrebâillés : Grand, Petit et leur mère. Grand n’est pas un enfant comme les autres, il voit le monde autrement, tout est imagination et poésie. Petit va à l’école mais se languit de retrouver son frère aîné qu’il adore. Et leur mère essaye de vivre en protégeant ses deux fils. Un joli texte, bien que parfois un peu obscur, sur le handicap mental, le rapport fraternel et l’amour d’une mère.

La sorcière d’avril et autres nouvelles de Ray Bradbury [Recueil de nouvelles] [Chronique]

Un recueil très intéressant avec des nouvelles très bien écrites.

La chèvre de Monsieur Seguin d’Alphone Daudet [Conte]

Monsieur Seguin achète une jolie chèvre mais celle-ci ne rêve que d’aller dans la montagne. Il la met en garde contre le loup mais Blanquette ne l’écoute pas. Je n’ai pas grand chose à dire dessus mais c’est un conte intéressant.

Les fées, Le petit Chaperon rouge et Le chat botté de Charles Perrault [Contes]

Des classiques toujours agréables à relire.

Les contes rouges du chat perché de Marcel Aymé [Recueil de contes]

De nouvelles aventures de Delphine, Marinette et les animaux de la ferme !

AUTRES CHRONIQUES PUBLIÉES EN SEPTEMBRE :

CHALLENGES :

Ajout de nouvelles séries lues dans les challenges Fin de séries Mangas et Fin de série Romans.

ACQUISITIONS ET PAL :

+11 / -3

CHRONIQUES SUR LA BLOGOSPHÈRE :

La blogosphère est un lieu de tentations. Voici quelques livres qui ont éveillé mon intérêt.

  • Un bel article d’Alacris sur Balzac et la Petite Tailleuse chinoise de Dai Sijie qui me donne envie de le sortir de ma PAL derechef !
  • Un livre jeunesse avec Taille 42 de Malika Ferdjoukh & Charles Pollak chez Anou.
  • Encore du Jirô Taniguchi chez Alison Mossharty avec le manga Un ciel radieux.

Publicités

9 réflexions sur “Septembre 2013

  1. Voilà un mois bien rempli et ce qui m’étonne toujours, c’est la variété des lectures que tu enchaînes 🙂
    bonne soirée

  2. Eh bien, que de lectures, je suis impressionnée ! Je comprends pourquoi le bilan arrive un mois après xD, ça prend du temps d’organiser tous ces compte-rendus.

    La chèvre de M. Seguin, traumatisme cuisant de mon enfance x)
    Et j’adore Eluard =D je n’avais pas du tout entendu parler de cet album illustré, ça m’intrigue beaucoup *_*

    Merci de citer mon article sur Dai Sijie, c’est adorable ! =) tiens-moi au courant surtout, quand tu l’auras lu :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s