Mangas, Manwhas, etc

« Quand je le vois je sens comme un grand feu qui s’allume dans mon cœur… »

J’aime ce que j’aime de CLAMP

jaime_ce_que_jaime_01 jaimecequejaime2 jaimecequejaime3

Titre original : Suki dakara suki
Editions Pika – Shôjo
Série terminée en 3 tomes
Editeur VO : Kadokawa Shoten
Prépublication : Asuka

Avis personnel :

Hinata Asahi est une lycéenne très candide. Son père étant un homme très riche, elle a plusieurs fois été victime d’enlèvements. Pour lui éviter tout souci, elle décide de vivre par elle-même. Elle se montre toujours très vive et très joyeuse. D’une innocence extrême, toujours en train de chanter ou de sourire, elle m’a paru quelques fois agaçante. J’ai réussi à plus l’apprécier dans les derniers chapitres mais ce ne sera pas une héroïne qui m’aura vraiment plu. Elle est pourtant gentille, présente pour ses amis, mais tout cela est trop excessif.

Un jour, dans la maison à côté de la sienne, jusque là inhabitée, emménage un homme qui va se trouver être aussi son professeur principal. Quel curieux hasard ! Hinata va tout de suite apprécier Shiro Assô qu’elle appellera monsieur Assô. Ses sentiments vont rapidement se renforcer et elle lui voue alors un amour très fort. Elle n’hésite pas à lui énoncer clairement ses sentiments. Monsieur Assô se montre très protecteur envers Hinata mais on ne sait pas vraiment ce qu’il pense ni ce qu’il éprouve. A l’apparence énigmatique, il est toujours là au bon moment pour aider Hinata. Cache-t-il un secret ?

Il y a quelques personnages secondaires mais ils sont peu développés. Tôko et Emi sont les meilleures amies d’Hinata, elles lui donnent sans cesse des conseils. Monsieur Assô a aussi quelques connaissances : Monsieur Kizu est tout aussi énigmatique que lui et Tomoaki devient vite ami avec Hinata. Ce dernier est écrivain et il rédige entre autre les aventures d’oursons qui ne sont pas sans rappeler Monsieur Assô et Hinata. Les histoires des albums sont racontées, elles sont vraiment très mignonnes.

En ce qui concerne les dessins, ce n’est pas la même chose que ce que fait actuellement CLAMP. Ce n’est pas trop un style que j’apprécie plus que ça mais ils sont corrects. Trois tomes suffisent amplement à raconter cette histoire. Malgré qu’Hinata ne soit pas une héroïne qui m’a vraiment plu, l’intrigue est intéressante à suivre. Cette série reste tout de même plutôt décevante mais agréable à découvrir pour qui aime le studio CLAMP.