Mangas, Manwhas, etc

« Les étoiles ne sont pas toutes pareilles. Il y en a une qui scintille… »

Twinkle Stars – Le chant des étoiles de Natsuki Takaya

Titre original : Hoshi wa uta
Editions Delcourt – Shôjo
Série terminée en 11 tomes

Avis personnel :

Ceux qui fréquentent ce blog depuis un petit moment connaissent mon engouement pour la mangaka Natsuki Takaya. Je l’ai découverte avec sa série Fruits Basket qui est une pure merveille ! Je suis depuis toutes les parutions françaises de ses mangas. Twinkle Stars est sa dernière série publiée en France et terminée depuis quelques semaines. Si cela n’égale pas Fruits Basket (difficile tellement cette série est génialissime !), cette série reste tout de même très agréable.

L’héroïne de cette histoire se nomme Sakuya et possède quelques caractéristiques communes avec Tohru de Fruits Basket. Comme elle, elle est plutôt secrète et timide mais elle est très généreuse. De plus, elle est aimée de tous les personnages qui l’entourent, prêts à tout pour la protéger. Toutefois, elle est moins naïve que Tohru mais possède une blessure plus profonde. Sakuya se montre forte et cache ses faiblesses à ses amis. Elle rencontre un garçon, Chihiro, qui devine ce qu’elle dissimule au plus profond d’elle-même. Elle s’éprend de lui aussitôt mais ce mystérieux jeune homme la rejette avant qu’elle puisse lui avouer son amour. L’histoire de Twinkle Stars tournera autour de l’amour de Sakuya pour Chihiro, de leur amitié naissante jusqu’à l’éventuel partage de leurs sentiments.

Evidemment, Chihiro cache lui aussi une profonde douleur. Très mystérieux, il se dévoile peu à peu au contact de Sakuya et de ses amis. Ceux-ci, Hijiri et Yuuri, sont très protecteurs envers elle. Yuuri est un garçon enthousiaste, débordant de vitalité et ayant beaucoup d’amis. Il a perdu ses parents très tôt et c’est sa grand-mère et son frère Yuuto qui l’a élevé. On ne voit pas souvent ce dernier personnage mais il est plein de sagesse. Hijiri est une belle jeune fille d’une riche famille. Elle surprotège Sakuya mais a parfois un comportement puéril. J’ai particulièrement apprécié sa relation avec Saki, son serviteur lui passant le moindre de ses caprices. Le dernier personnage important est le cousin de Sakuya, Kanade, qui est associable mais s’occupe d’elle depuis que son père a abandonné notre héroïne. Tous les deux ont une relation particulière et apprennent à se reconstruire et à s’apprécier ensemble.

Les personnages sont tous très attachants. Comme dans Fruits Basket, ils cachent tous une blessure secrète, souvent profonde. Je dirais même qu’il y a encore plus de noirceur dans Twinkle Stars. Mais cette série se termine évidemment avec un message d’espoir. Natsuki Takaya introduit toujours cette notion et nous montre un monde où il est possible d’être heureux. Le personnage de Sakura est aussi l’incarnation de cette douleur et de ce combat pour simplement vivre. Liée au passé de Chihiro, nous ne la voyons pas souvent. Mais finalement c’est un des plus beaux personnages et le dernier tome se conclut sur elle. L’espoir est toujours là. La beauté du monde se voit aussi à travers les étoiles et leurs chants. Cette musique douce est celle des personnes étant toujours là pour nous. Le graphisme très doux accentue la poésie des mots.

En résumé :

Une très belle histoire avec des dessins doux et des mots poétiques.

Commander ce manga ?

Vidéo de présentation :