« On rate 100% des tirs qu’on ne fait jamais.”

Bodycheck [Tome 1] de Michaël Espinoza & AnK

Editions Aqua Lumina – Shonen
168 Pages – Série en cours
Scénario : Michaël Espinoza
Dessin : AnK

Synopsis :

Compétitions fulgurantes et entrelacs amoureux vont rythmer le quotidien d’un jeune lycéen mélancolique, qui, pour s’intégrer, revient au hockey sur glace après une longue blessure.

Avis personnel :

Tout d’abord, je tenais à remercier les éditions Aqua Lumina ainsi que Babelio et sa masse critique qui m’ont permis de découvrir ce manga. Autant le dire tout de suite, il ne m’a pas particulièrement charmé.

Le sujet est original puisqu’on se concentre sur le hockey. C’est un sport qui n’est pas souvent mis en avant dans les écrits littéraires. Je n’y connais pas grand-chose à part ce que j’ai pu voir dans quelques séries américaines. La manière dont cela est traité m’a bien plu. Le scénario reste classique des mangas de sport. Le héros est plutôt doué pour le hockey, il va rejoindre une équipe et se faire des amis. Se dépassant pour elle, il va apprendre à grandir. Les relations avec les autres vont aussi l’amener à évoluer en même temps que sa passion pour le hockey se dévoile. Toutefois, dans ce premier tome, le héros ne souhaite pas entendre parler de hockey…

Voici un petit résumé pour en savoir un peu plus sur l’histoire. Laura fait la rencontre de Wayne et le mène en rollers dans son nouveau lycée. Elle se liera d’amitié avec lui et fera tout pour l’intégrer dans l’équipe de hockey à qui il manque un joueur pour participer aux compétitions. Sauf que Wayne n’est pas intéressé par cette proposition…mais cela ne déstabilise pas pour autant Laura qui va mettre tout en œuvre pour découvrir ce que cache Wayne. Le scénario est bien construit mais l’histoire ne m’a pas tellement captivée, les personnages m’ayant vite agacé. Le héros, la fille rebelle qui va l’introduire dans le hockey, le meilleur ami de cette dernière, la plus jolie fille de l’école auquel notre héros n’est pas insensible, le type méchant jouant dans l’équipe de hockey et aussi intéressé par la fille populaire composent les personnages de ce manga. Il y a beaucoup de stéréotypes, j’avoue que certains de ces personnages sont un peu plus développés mais je ne les ai pas trouvés attachants.

En ce qui concerne le graphisme, je n’adhère pas du tout. Mon avis est très subjectif mais ce n’est pas du tout mon style. Les traits sont très marqués, avec une certaine épaisseur. Par exemple, les contours des personnages sont parfois grossis. Les images sont aussi parfois trop surchargées et d’autres fois trop vides avec juste la tête d’un personnage. En parlant de ça, les coupes de cheveux sont plutôt étranges et les expressions bizarres. Il y a beaucoup de noirceur qui laisse une impression de mal-être. Cela est censé être dynamique et c’est plutôt réussi de ce côté-là dans les scènes de hockey. Il y a une tension qui est perceptible tout au long de la lecture. Parfois, j’ai plutôt eu l’impression qu’on était plongé dans un monde étranger, un peu horrifique plutôt que dans le monde réel.

La mise en page est correcte dans son ensemble. Parfois originale avec par exemple des personnages coupant la trame, mais d’autres fois où le lecteur se retrouve un peu perdu avec des moments d’action difficilement cernables. Pour terminer, j’ai apprécié les citations de personnalités du hockey à chaque début de chapitre. Celle du titre de cet article est de Wayne Gretzky. Et en voici une de Glenn Hall : « Notre première priorité était de rester en vie. La seconde était d’arrêter le palet. ».

En résumé :

Un sujet original avec le hockey mais traité dans un style graphique trop abrupt avec des personnages guères attachants. En définitive, je n’ai pas été convaincue par ce manga et je ne lirai pas la suite.

Commander ce livre ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s