Challenges

Stop Talking And Read – 4ème édition

Le but de ce concours est de lire un maximum de pages entre 6 avril et le 6 mai. Bien entendu, l’objectif principal est de s’amuser et de partager. Je vais d’ailleurs en profiter pour faire baisser ma PAL puisque je ne choisirai que des livres qui sont dedans (si vous souhaitez une lecture commune, ce sera avec plaisir). Je ne participerai sûrement activement que pendant deux ou trois semaines puisque j’ai plusieurs examens qui commencent pendant cette période. En tout cas, je le fais juste pour le plaisir. :] Je vais essayer de lire 2H par jour quand ça sera possible.

S.T.A.R. est organisé par Liyah. Vous retrouverez toutes les règles sur son blog. Seuls les romans sont pris en compte. Je ferai un résumé chaque vendredi sur mes lectures passées. En attendant, vous trouverez un compte-rendu au jour le jour dans cet article.

Vendredi 6 avril : [~30mins de lecture]

20H30: Je n’ai pas encore eu le temps de lire aujourd’hui, entre les cours et rentrer chez moi. Mais je suis en vacances pour deux semaines ! \o/ Ce soir, j’ai prévu de regarder Koh-Lanta et je vais peut-être continuer le dernier tome de Narnia de C.S. Lewis qui attend depuis quelques mois déjà… Ce week-end ne sera pas trop concentré sur la lecture mais sur la rédaction de chroniques en retard. J’essayerai tout de même de lire un livre !

Samedi 7 avril : [~3H30 de lecture]

12H04: Réveillée tôt ce matin car je n’arrivais pas à dormir, j’en ai profiter pour lire environ 1H30 avant de travailler et j’ai donc terminé Narnia. Cela va être difficile de chroniquer ce livre sans spoiler car il ne se passe pas grand chose. Je n’ai ni aimé ni détesté cette lecture, c’était juste une conclusion qui m’a plus ou moins plu. Enfin, je suis contente d’avoir terminé cette série (+1 pour Fin de séries \o/). Je pense consacrer cet après-midi à la rédaction de chroniques qui s’accumulent…Et ce soir, je lirai un petit moment !

Dimanche 8 avril : [~2H10 de lecture]

8H41: J’ai commencé hier soir Maïté Coiffure de Marie-Aude Murail et je l’ai terminé en 2H. Un livre jeunesse très sympa encore une fois (de toute façon, ce ne peut être que le cas avec Murail). Pas encore prévu ma prochaine lecture, ce sera un petit livre, certainement encore un jeunesse. Bon week-end de Pâques à tous !

22H02: J’ai lu Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part de Anna Gavalda cet après-midi. Je l’avais découvert il y a quelques années et j’en gardais un meilleur souvenir. Il s’agit de plusieurs nouvelles, certaines sont plus sympas que d’autres mais dans l’ensemble mon avis ne sera pas trop positif. Je lirai peut-être encore quelques pages ce soir, ma prochaine lecture sera L’enfant qui savait tuer de Matt Whyman.

Lundi 9 avril : [~25min de lecture]

9H18: J’ai commencé ce matin L’enfant qui savait tuer de Matt Whyman et je pense que ça va être une lecture touchante.

Mardi 10 avril : [~10min de lecture]

Mercredi 11 avril : [~10min de lecture]

Vendredi 13 avril : [~10min de lecture]

Samedi 14 avril : [~1H20 de lecture]

Dimanche 15 avril : [~20min de lecture]

12H55: Toujours plongée dans L’enfant qui savait tuer de Matt Whyman, j’arrive bientôt à la fin. J’espère le terminer ce soir.

Lundi 16 avril : [~20min de lecture]

Mardi 17 avril :

9H04: J’ai terminé L’enfant qui savait tuer de Matt Whyman hier soir. Je n’ai pas encore choisi ma prochaine lecture.

Vendredi 20 avril : [~3H de lecture]

Samedi 21 avril : [~30min de lecture]

8H47: J’ai relu Tête d’Or de Paul Claudel pour les cours entre hier et aujourd’hui. Il ne me manque que quelques pages pour atteindre les 1000…J’hésite à commencer Le seigneur des anneaux de Tolkien…

Dimanche 29 avril : [~2H de lecture]

20H16: J’ai commencé Le seigneur des anneaux de Tolkien et ça me plaît beaucoup !

Mardi 1er mai : [~1H20 de lecture]

Mercredi 2 mai: [~1H50 de lecture]

16H24: Toujours plongée dans Le seigneur des anneaux de Tolkien.

Jeudi 3 mai : [~1H30 de lecture]

Vendredi 4 mai : [~30min de lecture]


Contes

« Mon ami l’écrivain Marcel Pétarademps A retrouvé ce temps perdu, ce fameux temps… »

Isidore Tiperanole et les trois lapins de Montceau-les-Mines de Pierre Thiry

Illustrations par Myriam Saci
Editions Books on Demand – 68 Pages
Août 2011 – 11 €
Conte pour enfants

Quatrième de couverture :

A cette époque, Montceau-les-Mines était bien différent d’aujourd’hui.
— Oui, on sait déjà tout ça !!! répondrez-vous.
C’était la campagne, il n’y avait personne à part quelques lapins, il ne se passait rien du tout…
Ce n’est pas si simple, il se passait même bien des choses. Il y avait Arthur, Theobald et Justin, il y avait aussi la belle Ermelinde, il y avait encore… Isidore, il y avait enfin…
Mais je ne vais pas vous raconter toute l’histoire sur la couverture, il faut aussi lire l’intérieur et vous apprendrez des choses qui vous étonneront peut-être.

Avis personnel :

Je tenais à remercier Pierre Thiry qui m’a contactée pour recevoir et chroniquer son livre. Je suis très touchée de votre confiance. J’ai passé un agréable moment avec ce conte mais il ne me marquera pas très longtemps.

Pour commencer, un mot sur le livre en lui-même. C’est de l’autoédition et les erreurs sont donc plus facilement pardonnables. Au niveau du texte, je n’ai pas repéré de fautes gênantes. Par contre, l’écriture est grosse et le texte étant aligné, il y a parfois de grands espaces blancs entre les mots. C’est juste un petit détail que l’on oublie facilement surtout que le livre se lit très rapidement. Au niveau de l’écriture, il y a beaucoup de points virgules qui m’ont laissé perplexe, j’aurais plutôt vu des virgules. Après, c’est un choix stylistique qui prend tout son sens quand on lit à haute voix le conte sachant qu’il est écrit pour les enfants.

L’histoire est simple mais l’univers est plutôt farfelu. Le lecteur est plongé dans un monde où les humains n’existent pas encore. Dans la ville de Montceau-les-Mines (vous découvrirez la provenance originale de ce nom dans le roman) gouvernée par les Hermines vivent des Lapins dont la famille Lapimbot. Ces trois frères sont amoureux de la princesse Ermelinde et souhaitent la conquérir. Chacun ayant une caractéristique propre, ils vont tenter avec leurs divers talents de la charmer en écrivant des poèmes. Arthur, gendarme, Théobald, marchand de glaces et Justin, troubadour, vont faire rimer les mots en utilisant leur métier dans des poèmes très originaux. On rencontre aussi Isidore Tiperanole qui est le concierge du château et qui essaye d’attraper le temps. Ce conte nous livre une jolie conclusion sous forme de morale que l’on pourrait synthétiser sous la formule de Jean de La fontaine : « Rien ne sert de courir ; il faut partir à point ». Une princesse, des amoureux transis, de l’aventure et de la poésie, cela a tout pour plaire aux enfants !

L’écriture de Pierre Thiry est très agréable. La lecture est fluide avec toutefois des mots un peu trop compliqués pour des enfants. Certains sont expliqués mais pas tous. En parlant de mots, les jeux sur ceux-ci sont très nombreux, que ce soit dans la prose ou dans les vers. Les rimes sont très présentes ainsi que des jeux sur les formes. Il y a de nombreuses références littéraires qui intéresseront les plus grands comme à Pierre Corneille ou à Marcel Proust.

Ce livre se lit très rapidement. Il est plutôt court et donc peu développé pour un lecteur adulte. Un enfant pourra par contre le trouver un peu trop long. Dernier détail sur les dessins. Ils sont peu nombreux, c’est dommage. Ils sont plutôt enfantins mais plaisants. Personnellement, je n’apprécie juste pas l’image de couverture que je trouve vraiment trop simple.

En résumé :

Un lecteur adulte saura apprécier l’écriture de Pierre Thiry mais l’histoire reste trop simple pour que j’y trouve personnellement plus d’intérêt. Mais ce livre étant destiné aux enfants, ceux-ci aimeront certainement l’aventure et la poésie des mots.

Commander ce livre ?

Liens : Site de Pierre ThirySite de Myriam Saci

Autour des livres, Société Sherlock Holmes des Dilettantes

Canon holmésien

Suite à ma récente adhésion à la Société Sherlock Holmes des Dilettantes, voici un billet pour vous présenter le canon holmésien, aussi nommé canon de Sherlock Holmes. Il désigne les 4 romans et 56 nouvelles écrits par Sir Arthur Conan Doyle. Il y a aussi d’autres écrits non comptés dans ce canon mais dont les amateurs et professionnels se demandent s’ils auraient leur place dedans…je choisis de ne pas les lister ici mais j’en parlerai certainement. Tout ce qui est études, biographies, essais, pastiches, autres écrits de Doyle, etc, ne seront pas listés dans ce billet mais dans celui regroupant tous mes articles sur Sherlock Holmes. Cette liste sera faite par ordre chronologique de parution des textes. Les 56 nouvelles ont été regroupées en cinq recueils différents.

A Study in Scarlet [Roman] 1887 [Chronique]
The Sign of the Four [Roman] 1890 [Chronique à venir]

  • The Adventures of Sherlock Holmes
Titre original Parution Chronique
A Scandal in Bohemia 1891 A venir
The Adventure of the Red-Headed League 1891 A venir
A Case of Identity 1891 A venir
The Boscombe Valley Mystery 1891 A venir
The Five Orange Pips 1891 A venir
The Man with the Twisted Lip 1891 A venir
The Adventure of the Blue Carbuncle 1892 A venir
The Adventure of the Speckled Band 1892 A venir
The Adventure of the Engineer’s Thumb 1892 A venir
The Adventure of the Noble Bachelor 1892 A venir
The Adventure of the Beryl Coronet 1892 A venir
The Adventure of the Copper Beeches 1892 A venir

[Nouvelles]

  • The Memoirs of Sherlock Holmes
Titre original Parution Chronique
Silver Blaze 1892 A venir
The Adventure of the Cardboard Box 1892 A venir
The Adventure of the Yellow Face 1893 A venir
The Adventure of the Stockbroker’s Clerk 1893 A venir
The Adventure of the Gloria Scott 1893 A venir
The Adventure of the Musgrave Ritual 1893 A venir
The Adventure of the Reigate Squire 1893 A venir
The Adventure of the Crooked Man 1893 A venir
The Adventure of the Resident Patient 1893 A venir
The Adventure of the Greek Interpreter 1893 A venir
The Adventure of the Naval Treaty 1893 A venir
The Final Problem 1893 A venir

[Nouvelles]

The Hound of the Baskervilles [Roman] 1901-1902 [Chronique à venir]

  • The Return of Sherlock Holmes
Titre original Parution Chronique
The Adventure of the Empty House 1903 A venir
The Adventure of the Norwood Builder 1903 A venir
The Adventure of the Dancing Men 1903 A venir
The Adventure of the Solitary Cyclist 1903 A venir
The Adventure of the Priory School 1903 A venir
The Adventure of Black Peter 1904 A venir
The Adventure of Charles Augustus Milverton 1904 A venir
The Adventure of the Six Napoleons 1904 A venir
The Adventure of the Three Students 1904 A venir
The Adventure of the Golden Pince-Nez 1904 A venir
The Adventure of the Missing Three-Quarter 1904 A venir
The Adventure of the Abbey Grange 1904 A venir
The Adventure of the Second Stain 1904 A venir

[Nouvelles]

  • His Last Bow
Titre original Parution Chronique
The Adventure of Wisteria Lodge 1908 A venir
The Adventure of the Bruce-Partington Plans 1908 A venir
The Adventure of the Devil’s Foot 1910 A venir
The Adventure of the Red Circle 1911 A venir
The Disappearance of Lady Frances Carfax 1911 A venir
The Adventure of the Dying Detective 1913 A venir
His Last Bow 1917 A venir

[Nouvelles]

The Valley of Fear [Roman] 1914-1915 [Chronique à venir]

  • The Case-Book of Sherlock Holmes
Titre original Parution Chronique
The Adventure of the Mazarin Stone 1921 A venir
The Problem of Thor Bridge 1922 A venir
The Adventure of the Creeping Man 1923 A venir
The Adventure of the Sussex Vampire 1924 A venir
The Adventure of the Three Garridebs 1924 A venir
The Adventure of the Illustrious Client 1924 A venir
The Adventure of the Three Gables 1926 A venir
The Adventure of the Blanched Soldier 1926 A venir
The Adventure of the Lion’s Mane 1926 A venir
The Adventure of the Retired Colourman 1926 A venir
The Adventure of the Veiled Lodger 1927 A venir
The Adventure of Shoscombe Old Place 1927 A venir

[Nouvelles]

Challenge : Billet pour la SSHD.

Mangas, Manwhas, etc

Maid Sama ! [Tome 1] de Hiro Fujiwara

Maid Sama ! [Tome 1] de Hiro Fujiwara

Titre original : Kaichō wa Maid-sama!
Editions Delcourt – Shôjo
12 tomes parus en France
Série en cours

Quatrième de couverture :

Le Lycée Seika était autrefois un lycée réservé uniquement aux garçons. Misaki a été élue présidente des délégués des élèves et n’aspire qu’à protéger les filles qui sont « sauvagement » humiliées par les garçons. C’est une lutte au quotidien.

En dehors des cours, elle travaille dans un Maid Café, mais cette activité doit rester secrète. Malheureusement, comme on pouvait s’y attendre, elle ne le restera pas longtemps, car Usui, un brillant élève de son lycée, tombe sur elle, par hasard. Il y a fort à craindre qu’elle ne puisse plus mener cette double vie en toute tranquillité …

Avis personnel :

J’ai choisi ce livre au hasard en passant rapidement à la bibliothèque. J’en avais entendu parler sur Internet sans pour autant m’y attarder davantage. Les éditions Delcourt, du shôjo, un style graphique plutôt sympathique et une histoire originale, cela avait tout pour me plaire. Et le pari est réussi ! Les premières pages m’ont laissées un peu dubitative mais au fur et à mesure de ma lecture, mon intérêt s’est renforcé pour se terminer sur un bilan très positif. J’ai depuis lu quelques tomes suivants et j’ai hâte de continuer cette série (malheureusement non terminée).

Ce qui m’a au départ déstabilisée est l’histoire que je trouvais un peu trop surréaliste. Misaki est une jeune fille de 16 ans qui est la présidente des délégués des élèves du lycée Seika. Autrefois un lycée réservé aux garçons, il reste aujourd’hui composé à 80% du sexe masculin. Misaki souhaite changer tout cela et fait régner l’ordre – et la terreur – dans le lycée. Très forte physiquement, experte en aïkido (et en catch d’après certaines prises de combats), dotée d’un fort caractère, elle veille à ce que les filles du lycée Seika puissent ne pas avoir peur. Effrayant les garçons avec son inflexible fermeté, elle est toujours prête à les reprendre sur leurs tenues vestimentaires (ils se baladent parfois en caleçon) ou sur tout autre incident. Garçon manqué, elle reste pourtant une jolie jeune fille et Usui s’en aperçoit rapidement. D’abord intriguée par Misaki qui ne ressemble pas aux quantités d’autres filles lui courant après (parce que oui, Usui c’est le garçon le plus beau, le plus intelligent et le plus doué – pourtant il n’abuse en rien de cette popularité), il s’attache rapidement à elle. Usui est un personnage plutôt mystérieux, qui semble pouvoir avoir tout ce qu’il souhaite (il n’a pas besoin de réviser énormément au contraire de Misaki pour avoir de bons résultats scolaires) mais qui se moque littéralement de tout ça. J’ai parfois eu l’impression que Misaki le divertissait de son ennui.

La relation entre Misaki et Usui est très ambigüe. Lorsqu’Usui découvre que Misaki est serveuse dans un Maid Café, il n’utilise pas cette information pour la décréditer ou pour la faire chanter. Il est très intriguant et même s’il avoue son amour à Misaki, on ne sait pas vraiment sur quelle position il se tient. Il a l’air plutôt froid mais il est prêt à tout pour protéger Misaki qu’il considère comme sienne. Quant à Misaki, elle déteste les garçons mais Usui semble être le seul à pouvoir lui faire face. Grâce à lui, elle apprendre peu à peu à s’ouvrir plus aux autres. Au lieu de voir en elle un tyran, certains élèves du lycée Seika apprendront à l’apprécier grâce aux conseils avisés de Usui. Toute une galerie d’autres personnages plus secondaires sont aussi mis en avant et développés. Ils sont tous intéressants avec une personnalité propre.

La romance entre les protagonistes est entamée dès le premier tome et j’ai hâte de voir ce que la suite nous réserve comme surprise. C’est un manga qui est aussi très drôle et ne se prend guère au sérieux. La mangaka incorpore quelques planches voire une vignette dans certaines pages qui nous renseignent un peu mieux sur les personnages ou sur certains épisodes. Cela ne coupe pas la narration, c’est original et très enrichissant. Les graphismes sont sympathiques mais on ne s’arrête pas dessus longtemps comme pour d’autres artistes (je pense à Natsuki Takaya par exemple !).

En résumé :

Une histoire qui paraît aux premiers abords un peu surréaliste mais on se prend rapidement au jeu. On suit avec plaisir les aventures des protagonistes et des autres personnages qui sont narrées avec beaucoup d’humour.

Commander ce livre ?