Magasin Zinzin de Frédéric Clément

Magasin Zinzin de Frédéric Clément

Editions Albin Michel – 59 Pages

Quatrième de couverture :

« Savez-vous, Mademoiselle, que j’ai dans mon Magasin Zinzin l’écharde qui, jadis, piqua le doigt de la Belle au Bois dormant…

J’ai aussi l’authentique petit pois et bien d’autres merveilles encore…

Entrez, entrez… laissez-vous tenter… »

Avis personnel :

Et voici un nouvel album que je découvre grâce à mon cours de Littérature de Jeunesse. Il s’agit d’un livre très particulier, poétique, qui change de ceux que j’ai lu précédemment. Le titre intégral est : Aux Merveilles d’Alys, Magasin Zinzin, Pour fêtes et anniversaires.

Le livre est un très bel objet. Le papier semble être du papier dessin, assez épais, lui donnant ainsi une tessiture très agréable. La couverture représente un assemblage d’objets pris en photo. Elle symbolise plus précisément une sorte de pancarte invitant à entrer dans le magasin. Un trou représente une petite fenêtre et laisse le lecteur voir à travers. Il aperçoit un petit ange et se demande ce que peut contenir ce livre merveilleux…

L’histoire est très simple : c’est bientôt l’anniversaire d’Alys, marchande d’un magasin extraordinaire rempli de merveilles. Mais que lui offrir ? Le narrateur, sous la forme d’une lettre, s’adresse à la fillette pour lui présenter des objets plus hétéroclites et merveilleux les uns que les autres… Le livre revisite les contes de fées tels que La Belle au Bois dormant ou Le Petite Poucet mais aussi des récits plus contemporains comme ceux de Jules Verne, sans oublier les contes Les Mille et une Nuits. Et surtout le titre ou la petite fille qui font évidemment référence à Alice aux pays des merveilles. L’intertextualité est présente de bout en bout du livre mais je doute que les enfants puissent saisir tout ce qu’il y a tellement de choses sont évoquées.

La narration est pleine de rythme, incitant à une poésie entraînante. Les mots sont choisis avec une précision extrême. Les sonorités s’accrochent les unes aux autres pour mieux rendre une musique parfaite, s’appuyant sur la transposition des mots. Il y a des polices d’écriture différentes tout comme les tailles ou le format.

Le style graphique de l’auteur est étonnant. Il y a un assemblage de photographies de lieux, d’illustrations en noir et blanc rappelant parfois des gravures, des dessins en couleur dans des tons très doux ainsi que des photographies d’objets regroupés. Un univers rempli à foison où chaque image accompagne le texte. Ces derniers sont indissociables : le texte est soit porté par la beauté des représentations soit renforcé par leur présence.

Voici les premières pages de l’histoire :

En résumé :

Un très joli album avec une histoire surprenante, nécessitant des connaissances textuelles. Je doute que les plus petits saisissent tous les messages de l’auteur mais le récit leur plaira certainement.

Commander ce livre ?

Publicités

10 réflexions sur “Magasin Zinzin de Frédéric Clément

    • C’est un livre enchanteur. ^_^ Même si les enfants ne comprendront pas tout, certains messages leur sont accessibles (comme les contes de fées) et je pense qu’ils aimeront voir tous ces objets détaillés. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s