Sciences

La science de Sherlock Holmes de E.J. Wagner

La science de Sherlock Holmes de E.J. Wagner

Titre original : The science of Sherlock Holmes
Editions Le Pommier – 260 Pages
Traduction de Sarah Gurcel
Publication : Octobre 2011

Quatrième de couverture :

Angleterre, début du XXe siècle : tandis que l’ombre de Jack l’Eventreur plane encore sur Londres, sir Arthur Conan Doyle assiste avec passion à la naissance de la science criminelle.

Le maître en est persuadé : la science a un rôle crucial à jouer dans le système judiciaire…Tel est le premier fondement de La science de Sherlock Holmes. Qu’il se mêle de poison, de cendres de tabac ou de traces de pneus, le célébrissime détective fait en effet preuve d’un véritable esprit scientifique. L’ouvrage explore cet aspect fascinant de sa carrière, en montrant combien ses enquêtes reposaient sur les dernières découvertes scientifiques de l’époque.

Le livre constitue ainsi une introduction de qualité aux différents domaines de la policier scientifique, de la médecine légale à l’expertise des écritures, en passant par la balistique, l’analyse des empreintes digitales ou la toxicologie.

Une postface de Patrick Rouger, coordinateur de Police technique et scientifique, nous présente les outils que la police scientifique actuelle mettrait à disposition de Sherlock Holmes s’il revenait enquêter au XXIe siècle.

Avis personnel :

Tout d’abord, je tiens à remercier News Book et les éditions Le Pommier pour ce partenariat.

Sherlock Holmes est un personnage que j’aime tout particulièrement. En voyant ce titre proposé, j’ai tout de suite été tentée. Une couverture aux allures policières, la science criminelle analysée et Sherlock Holmes : un mélange explosif qui avait tout pour me plaire ! J’avais tout de même quelques a priori sur ce livre. En effet, Sherlock Holmes est une figure employée et réemployée à maintes reprises juste pour attirer l’attention et pour finalement être absent. Ici, ce personnage mythique est bien présent et sert d’exemple pour étayer le discours de E.J. Wagner. Ce n’est pas un livre analysant la méthode de travail de Sherlock Holmes mais un historique de la science criminelle depuis ces débuts jusqu’à aujourd’hui. Et il est vrai que Sherlock Holmes a fait preuve d’une grande logique et d’intuition dans ses enquêtes et qu’il a donc tout à fait sa place ici.

Le livre est divisé en 13 chapitres où autant de domaines différents sont abordés. Chaque chapitre commence par une citation d’un des livres de sir Arthur Conan Doyle et se termine par une petite synthèse de ce qui est à retenir.

Voici les différents thèmes constituant le livre :

  • Dialogue avec les morts
  • Chiens noirs et folklore de cauchemar
  • Quand la science fait mouche et que la mouche fait science
  • Prouver l’empoisonnement
  • Le détective et les déguisements
  • La scène du crime sous les feux de l’éclairage au gaz
  • L’image de la culpabilité
  • Coups de feu dans la nuit
  • Empreintes empruntées
  • Se salir les mains
  • De la main du diable
  • Bon sang ne saurait mentir
  • Meurtre, mythe et médecine

Ce livre est vraiment très intéressant, regroupant beaucoup d’informations. Il analyse en détail l’évolution des méthodes d’investigation de la police scientifique. Les anecdotes sont très nombreuses et c’est parfois peut-être à regretter. On peut en effet se perdre dans la multitude d’informations données. Cela ne m’a pas vraiment dérangé pour ma part, j’avais hâte d’en savoir plus à chaque page ! Et puis les événements sont parfois bien croustillants. Certains témoignent de l’horreur des expérimentations ayant lieu il y a quelques siècles. Quelques descriptions sont assez crues, notamment pour les dissections, attestant des conditions de l’époque. Certains crimes sont assez effroyables mais cela est narré scientifiquement de sorte qu’on a une certaine distance avec les faits.

Les avancées scientifiques ont fait d’énormes progrès par rapport aux siècles derniers. Par exemple, les enquêteurs n’avaient au départ pas de protection et ne faisaient pas attention à beaucoup de détails. De plus, le sol où du sang était présent pouvait être lavé pour ne pas choquer. Mais grâce à certains hommes brillants que l’on pourrait comparer à Sherlock Holmes, la science criminelle a pu s’améliorer.

Sir Arthur Conan Doyle, au fait de nombreux événements et des avancées médicales et scientifiques de son époque, a pu créer un héros extrêmement doué. Sherlock Holmes a inspiré de nombreux scientifiques et enquêteurs le prenant pour modèle. Tout est affaire de raisonnement ! Je conseille vraiment ce livre à tous ceux qui s’intéressent aux enquêtes policières, que ce soit sous formé écrite ou télévisuelle.

En résumé :

Un livre passionnant sur l’évolution de la science criminelle. En s’appuyant sur l’exemple de Sherlock Holmes, E.J. Wagner analyse l’historique conduisant à la police scientifique d’aujourd’hui.

Commander ce livre ?

Challenge : Billet dans la SSHD.

Challenges

Bilan Découverte des Mangas : 9 mois

Le Challenge Découverte des Mangas a pour but de lire des mangas mais surtout de découvrir ce genre.

Nous sommes peu nombreux et il reste peu de mois mais n’hésitez pas à nous rejoindre. Pour en savoir plus et s’inscrire, c’est ici. Je ne pense pas reconduire ce challenge par la suite vu le succès rencontré. ^^

Voici un récapitulatif après ces neuf mois de challenge : 4 inscrits et 26 billets publiés. Les inscrits sont : Gaya, Leyzou, Alexandra et moi-même, tous au rang Sama donc ayant pour objectif 15 mangas à lire.

Et pour les billets :
Comme elles [T1] de Sakura Fujisue ; Par Luthien
Twilight ; Fascination [V1] de Stephenie Meyer et Young Kim ; Par Luthien
Quartier lointain de Jirô Taniguchi ; Par Gaya
Negima ! [T1] de Ken Akamatsu ; Par Gaya
Au temps de l’amour de Yamaji Ebine ; Par Gaya
Shin Shunkaden de CLAMP ; Par Luthien
Pink Diary [T1] de Jenny ; Par Luthien
Celle que je ne suis pas [T1] et Celle que je voudrais être [T2] de Vanyda ; Par Luthien
Kaze No Shô de Jirô Taniguchi & Kan Furuyama ; Par Gaya
Tsubasa Reservoir Chronicle [T1 et T2] de CLAMP ; Par Gaya
The Best Selection [T1] de Yuu Watase ; Par Luthien
Orange de Benjamin ; Par Luthien
Inazuma Eleven [T1] de Tenya Yabuno ; Par Luthien
La Loi d’Ueki [T1] de Tsubasa Fukuchi ; Par Luthien
Bakuman. de Takeshi Obata et Tsugumi Ōba ; Par Leyzou
K-On ! [T1] de kakifly ; Par Leyzou
Someday’s dreamers de Yamada Norie et Yoshizuki Kumichi ; Par Gaya
Switch Girl [T1] de Natsumi Aida ; Par Alexandra
Fairy Tail [T1] de Hiro Mashima ; Par Luthien
Fairy Tail [T1] de Hiro Mashima ; Par Alexandra
Blue Exorcist [T1] de Kazue Kato ; Par Leyzou
Library Wars [T1] de Kiiro Yumi ; Par Gaya
Dukalyon de CLAMP ; Par Luthien
Clamp School Detectives de CLAMP ; Par Luthien
Card Captor Sakura [T1] de CLAMP ; Par Luthien
Switch Girl [T1] de Natsumi Aida ; Par Luthien

Ce qui donne en résultats :
– Luthien : 14/15.
– Gaya : 7/15.
– Leyzou : 3/15.
– Alexandra : 2/15.

Le challenge se termine dans trois mois avec un petit questionnaire sur ce qu’il aura apporté.

Marque Pages

[MP 04] Books

Cela faisait un petit moment que je n’avais réalisé de marque page alors en voici un nouveau sur les livres dans une ambiance un peu vintage. :]

Je rappelle les règles d’utilisation à suivre :
– Ne pas faire passer les marque pages pour vôtres ni les modifier et les redistribuer sur votre blog ou autre.
– Marque pages pour votre utilisation personnelle. Vous pouvez les imprimer et les offrir sans aucun soucis, juste ne faire aucun profit puisqu’ils sont gratuits.

N’hésitez pas à me donner des thèmes que vous aimeriez voir ici, je prendrai compte de vos suggestions. ^-^
Mais si vous souhaitez des marque pages totalement personnalisés, vous pouvez consulter la rubrique Commandes.

Weblog

Top Ten Tuesday 9

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous qui a été créé initialement par The Broke and the Bookish et qui a été repris en français par Iani.

Pour cette nouvelle participation, le thème est : Les 10 manies ou habitudes littéraires que vous avez.

Voyons voir…

1. Je ne corne jamais les pages des livres. Par contre, mes livres sont emmenés un peu partout, surtout ceux pour les cours, et ils peuvent s’abîmer assez facilement. Je fais attention mais on n’est jamais à l’abri d’une pliure. Par contre, je fais très attention avec les livres qu’on me prête. Je déteste retrouver un livre abîmé, même chose pour les autres.

2. Je n’écris jamais sur mes livres au stylo. Il m’arrive d’écrire au crayon de papier sur les livres pour les cours afin de pouvoir y effacer par la suite. Je connais beaucoup de personnes dans ma licence qui surlignent des passages ou autre dans les livres mais c’est impossible pour moi de faire ça. Le livre est trop précieux. ^^

3. J’aime beaucoup les marques pages mais j’utilise souvent les mêmes, des imprimés. J’ai peur de les perdre et ainsi ce ne sera pas un joli marque page que je ne pourrai pas remplacer.  J’ai donc toute une pile de marques pages qui ne servent pas beaucoup mais il faudrait bien que je les utilise. :p

4. Je peux lire plusieurs livres en même temps sans soucis mais je limite toutefois. En général, ce sont des livres très différents. Par exemple, cela peut être un livre pour les cours, un livre pour une lecture plus personnelle, un livre que j’ai un peu abandonné parce qu’il ne me plaît pas vraiment (c’est très rare mais ça m’arrive en ce moment avec Tout est sous contrôle de Hugh Laurie), un manga… En général, je ne dépasse pas les trois livres.

5. J’essaye de toujours terminer un chapitre avant de reposer le livre lorsque cela est possible.

6. Lorsqu’un livre me passionne, il est difficile de me concentrer sur autre chose. Il faut que je le termine au plus vite. L’exemple le plus flagrant est le septième tome de Harry Potter lu en quelques heures après sa sortie (heureusement que c’était un week-end !).

7. Je peux lire dans n’importe quel endroit sauf en voiture et en bus. Vraiment dommage pour ces derniers points, faisant souvent des trajets en voiture. :/

8. Je lis toujours les quatrième de couverture avant de commencer un livre. J’aime qu’elles ne dévoilent pas trop de choses sur l’intrigue mais savoir ce que je vais lire. Je n’aime pas quand il est annoncé quelque chose et qu’il ne se passe pas du tout ça.

9. Il m’arrive de me dire que je vais lire tel livre mais le moment venu, j’en choisis un autre. En général, je suis plutôt ce que j’ai décidé de lire (lecture pour les cours, partenariat, lecture commune) mais lorsque j’ai envie de lire autre chose, il m’arrive de prendre un livre selon l’envie du moment (dans ma PAL personnelle ou non).

10. Je prête une grande attention aux couvertures et elles peuvent me décider à acheter un livre si la quatrième de couverture m’intéresse. Cela peut aussi être l’inverse. Si je n’aime pas la couverture d’une livre, je préfère choisir une autre édition si ça existe.