Dukalyon de CLAMP

Dukalyon  de CLAMP

 

Pika Editions – Shonen – Intégrale en 2 tomes
Tome 1 : 160 pages – Tome 2 : 153 pages

Synopsis :

Vigoureux protecteurs de l’école Clamp, Kentaro et Takeshi forment un duo de justiciers masqués connu sous le nom de Dukalyon. Poursuivant sans relâche l’association des grosses brutes, toujours prête à faire un mauvais coup, ils affrontent carpe géante, poulpe inquiétant ou mouton électrique pour préserver la paix au sein de leur établissement.

CLAMP :

Ce groupe de mangakas est composé de quatre auteurs féminines. Elles ont écrit de nombreuses oeuvres, très diverses dans leur longueur ou dans le thème abordé. Elles se remarquent par leur univers complexe et très vaste ainsi que par leurs personnages qui ne cessent d’évoluer. D’ailleurs, elles sont adeptes du crossover (personnages apparaissant dans plusieurs séries). De plus, leurs dessins sont extrêmement détaillés et tout simplement magnifiques.

Avis personnel :

Ce manga prend place dans un univers se retrouvant dans plusieurs œuvres du studio et publiées à la même époque (dans les années 90). L’école Clamp est une sorte de ville où les élèves les plus doués étudient, étant considérés comme l’avenir. L’endroit est divisé en différents niveaux qu’on peut définir comme maternelle, école primaire, lycée et université. Mais ce lieu n’est pas exempt de criminalité et pour la sécurité de tous, les Dukalyon sont présents !

Il n’y a pas réellement d’intrigue dans les premiers chapitres (premier volume), il s’agit plutôt d’une succession de batailles diverses. En effet, les Dukalyon affrontent les Grosses Brutes du Centre Commercial Imonoyama à plusieurs reprises selon un schéma similaire. L’attaque est repérée (une musique est diffusée par les hauts parleurs), les héros s’échappent de cours en utilisant des prétextes futiles, combattent le monstre et tout se termine bien. Cela permet tout de même de nous présenter les personnages principaux qui sont Kentaro Higashikunimaru et Takeshi Shukaïdo auxquels on peut ajouter Eri Chusonji et Kotobuky Sukiyabashi.

Kentaro et Takeshi sont deux étudiants du lycée Clamp. Ils sont dans la même classe, en première année. Kentaro est très doué en cuisine, il est amoureux de son ami et souhaite l’épouser. Il est aussi incapable de garder le secret concernant les Dukalyon (ce qui lui vaut de nombreux coups de marteaux de la part d’Eri). Takeshi est lui un élève très studieux, qui vient d’une famille défavorisée et qui est parfois agacé du caractère de Kentaro. Leur relation est très forte, en tant qu’amis, même si Kentaro souhaite plus. Takeshi le repousse gentiment (ou pas) à chaque fois qu’il y a une allusion au mariage tout en rougissant fortement. Ce sont deux personnages qui se retrouvent régulièrement dans des situations comiques.

Eri est étudiante en deuxième année au lycée Clamp. Elle utilise un marteau pour se battre mais il est aussi souvent employé envers Kentaro et Takeshi lorsqu’ils n’interviennent pas assez rapidement à son goût. Elle tombe amoureuse de Kotobuky lorsqu’elle le rencontre pour la première fois. Sentiment réciproque pour ce jeune homme qui est dans la même classe que les Dukalyon. Il cache pourtant un secret : il est le chef de l’Association des Grosses Brutes du Centre Commercial Imonoyama. Le deuxième volume se développe autour de cette intrigue amoureuse, les Dukalyon étant même oubliés (et protestant contre ça !). En effet, Kotobuky a une promise qui arrive à l’école CLAMP et lance les attaques que les Dukalyon devront contrer.

L’humour est présent de bout en bout, à travers les situations ou les personnages. Ceux-ci (essentiellement les Dukalyon) sortent parfois de l’intrigue en fin de chapitre pour nous présenter ce qui va suivre, pour protester sur leur absence dans le manga ou tout simplement pour signaler que l’intrigue n’a aucun sens. Les monstres sont absurdes, par leur nom, leur physique ou leur pouvoir. En ce qui concerne les graphismes, ils sont très sympathiques. Certes, moins jolis que ceux d’aujourd’hui avec des traits moins fins, mais toujours beaucoup de détails et une mise en scène soignée.

Pour terminer cette chronique, je vais rapidement parler d’autres personnages. Le chef des Dukalyon apparaît masqué (avec des lunettes) et est même présent en tant qu’élève dans un chapitre spécial. En effet, les Dukalyon affrontent le voleur aux cents visages dans une mise en scène théâtrale. Le lecteur repère sans soucis qui est caché sous les différents masques mais les personnages n’en ont absolument pas conscience. D’ailleurs, Eri n’apparaît pas masquée mais costumée lorsqu’elle affronte les monstres ce qui vaut à Kotobuky quelques questionnements. Il pense que l’Eri costumée (qu’il ne reconnaît pas en tant que son amie) est une proche parente d’Eri tellement la ressemblance est frappante…De nombreux personnages comme le chef des Dukalyon ou le voleur aux cents visages apparaissent dans d’autres œuvres (Clamp School Detectives par exemple). Les Dukalyon font aussi quelques apparitions dans ce manga et même la boulangerie où ils passent pour se rendre à la salle secrète où ils sont informés de leur mission.

En résumé :

Un concentré d’humour ! Des personnages propices à de nombreuses situations comiques que l’on retrouve avec plaisir dans d’autres œuvres du studio CLAMP.

Challenges : Participation à mon challenge Découverte des mangas et au challenge CLAMP.

Publicités

6 réflexions sur “Dukalyon de CLAMP

  1. j’avoue que je n’ai pas gardé un souvenir de ce manga^^’ (trop vieux), un plutôt vague pour « le voleur aux 100 visages » (elles aimaient déjà mélanger leur série à l’époque XD)
    Je tente de relige magic knight mais… difficile, trop vieux, trop uluberlu =3

    • Je n’ai lu que le premier tome pour Le voleur aux 100 visages, il faut que je m’achète le second mais je me souviens d’avoir bien aimé. J’ai lu récemment Clamp School Detectives et j’ai vraiment adoré. 😀
      Je n’ai pas encore lu Magic Knight, à venir. 🙂
      J’ai certaines préférences dans leurs séries mais je n’ai pour le moment jamais été déçue. ^^

      • « Le voleur » est sympatoche, très romantique XD
        Les détectives est sympa mais n’aboutit pas à grand chose
        c’est un peu comme avoir des histoires sur le côté de personnes d’une série…
        par contre, je te conseille tokyo babylon si tu n’as pas lu^^

  2. C’est un genre d’histoire de manga qui me tente moins… Cela dit, il faudrait que j’essaye ! J’ai vraiment des gouts très classique dans ce genre de lecture ! (d’un autre côté, j’ai pas tenté autre chose que les manga archi-connus….)

    Bonne journée 🙂

    • Si tu préfères des intrigues bien ficelées, mieux vaut éviter en effet. Mais sinon, ce sont des petites aventures très sympathiques. Et CLAMP est un groupe de mangakas que j’aime particulièrement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s