Les Mondes d’Ewilan ; Tome 1 : La forêt des captifs de Pierre Bottero

Les Mondes d’Ewilan ; Tome 1 : La forêt des captifs de Pierre Bottero

Editions Rageot – 311 Pages

Quatrième de couverture :

« La raison d’Ewilan vacilla.
Qui avait révélé son Don à l’Institution ?
Qui était au courant qu’elle allait revenir et que son pas sur le côté la conduirait dans le parc à cet instant précis de la journée ?
Que savaient les hommes qui l’avaient enlevée de l’Art du Dessin et de Gwendalavir ? »

Avis personnel :

Cela fait quelques semaines que j’ai lu ce livre mais je prends seulement le temps de le chroniquer. J’ai à peine relu quelques passages pour bien me le remémorer que j’étais déjà plongée dans l’univers de Pierre Bottero. Il a une plume vraiment magique. Dans La Quête d’Ewilan (chronique du premier tome), la jeune fille découvre ses dons et apprendre à les maîtriser. En plus de retrouver sa famille, elle rencontre aussi beaucoup de personnages qui deviendront très proches. Dans ce premier tome, elle est obligée de grandir.

Un rythme entraînant nous accroche dès les premières lignes. Il faut sauver Ewilan qui a été capturée. Nous sommes plongés dans notre propre monde, pas de trace de Gwendalavir pour le moment. Les chapitres s’alternent entre le moment présent et des flashback nous montrant le passé. Pendant plusieurs pages, nous apprenons ce qui s’est passé tout en luttant avec Salim pour délivrer son amie. Finalement, nous arrivons à un point où nous connaissons tout et où il est temps d’agir pour sauver Ewilan. Cette première partie nous présente l’Institution, un endroit où de terribles choses se passent. Maniel est aussi présent, c’est un personnage très important auquel on est attaché.

Salim a finalement réussi à délivrer son amie mais celle-ci a été droguée et sujette à de nombreuses expériences qu’on peut assimiler à la torture. La deuxième partie du livre commence alors, à Ombre Blanche, un lieu très calme où Ewilan va pouvoir guérir. Grâce au soutien sans faille de Salim, aux soins prodigués par lui et Maximilien Fourque, elle se rétablira. Ce nouveau personnage ressemble au lieu où il vit : solitaire, calme mais aussi chaleureux. Il aidera les deux enfants du mieux qu’il le pourra, apportant une vraie douceur sur leurs plaies. Il est aussi très tolérant et se remettra vite de son étonnement lorsqu’il comprendra leurs pouvoirs. Parce qu’Ewilan a beaucoup souffert à l’Institution et que sa guérison est très lente, Salim a évolué. Il est devenu plus calme et ses sentiments envers son amie se sont encore renforcés. Toujours courageux, il fera tout pour elle. Quant à Ewilan, elle ne pourra jamais oublié ce qu’elle a vécu. Ce ne sont désormais plus des enfants.

La troisième partie nous présente un nouveau personnage très intéressant. Ewilan n’était pas la seule captive de cet endroit infernal et souhaite délivrer les autres. Nous ferons la connaissance d’Illian, un petit garçon avec un pouvoir qu’Ewilan sent être très puissant. Finalement, dans la quatrième partie, nous retrouvons une partie des personnages que nous avions rencontré dans La Quête d’Ewilan. Edwin, Ellana, Siam et Maître Duom vont aider Ewilan à sauver Gwendalavir qui est menacé. Ils seront assistés par Bruno Vignol, un homme de pouvoir agissant dans l’ombre. L’inspecteur Franchina fait une brève apparition. Il est chargé d’une enquête sur des meurtres sordides ayant lieu dans la capitale. Le lecteur devine qui est derrière ces crimes en espérant que ce ne soit pas le cas.

Cette nouvelle série présente une évolution plus noire. Ewilan et Salim ont grandi depuis leur première aventure. Il y a beaucoup plus de dureté. Mais cela n’empêche pas l’émotion de jaillir tout au long du roman. En effet, les relations entre les personnages sont mises en avant essentiellement celle entre Salim et Ewilan. Tous nos héros sont prêts à tout pour protéger cette jeune fille. Ils sont de plus en plus attachants. Le style de l’auteur est toujours aussi poétique. Il nous transporte facilement dans un autre monde où on vit pleinement l’histoire.

En résumé :

Un premier tome captivant où les héros ont grandi depuis leur première aventure. Leurs liens se sont encore resserrés et on suit ce qui leur arrive en s’inquiétant pour eux.

Commander ce livre ?

Challenge : Participation au challenge Magie et Sorcellerie Littéraires.

Extraits :

L’Institution – Chapitre 5 (page 33)

Un voleur ignorant passe par la porte, un voleur confirmé passe par la fenêtre, un voleur astucieux passe par la cheminée. Un marchombre passe.

Illian – Chapitre 7 (page 181)

Nuit de juin au milieu des Causses. Un chercheur égaré regarde ses certitudes s’évanouir en fumée. Ses jambes ne le portent plus, il s’assoit sur un rocher blanc. Il se sent vide. Vide mais pas malheureux. L’odeur de la menthe poivrée.

Le dernier Ts’lich – Chapitre 16 (page 301)

Il ignora les Spires et l’infinité de possibles qu’elles recelaient, fonça tout droit en piétinant des merveilles jusqu’à ce qu’il atteigne son but, destructeur, brutal et sans âme.

Le dernier Ts’lich – Chapitre 18 (page 311)

Une larme naquit dans un univers violet, roula sur le velours d’une joue, porteuse d’un bonheur sans limite, alors qu’un sourire émerveillé illuminait le visage. Salim sentit quelque chose mourir en lui.
Ou peut-être éclore …

Publicités

8 réflexions sur “Les Mondes d’Ewilan ; Tome 1 : La forêt des captifs de Pierre Bottero

  1. Pas encore débuter l’aventure de la lecture d’ewilan, par contre mon homme oui, il a lu les 3 volets de la quête, et il compte bientôt lire les mondes ^^

  2. Départ de ma lecture en escargot mais franchissement de la ligne d’arrivée en Formule 1. J’ai de nouveau adoré être en compagnie d’Ewilan et sa troupe 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s