Visions de Kim Harrington

Visions de Kim Harrington

Editions Seuil – 268 Pages
Traduction par Laure Manceau

Quatrième de couverture :

« Mon nom est Claire Fern et je suis extralucide. Mon frère est médium. Et ma mère télépathe.

A Eastport, station balnéaire de Cape Cod, les touristes nous adorent. Mais les gens d’ici nous méprisent. »

Lorsque Victoria, une très belle adolescente, est retrouvée assassinée, Claire se retrouve malgré elle étroitement mêlée à l’enquête, avec Gabriel, le beau et ténébreux fils du nouvel inspecteur de police !

Avis personnel :

Avant de commencer cette chronique, je tiens à remercier News Book et les éditions Seuil pour ce partenariat.

La couverture est vraiment très jolie, j’aime les tons violet et bleu mélangés. Elle n’est pas toute lisse, présentant quelques surfaces plus compactes au toucher notamment au niveau du titre. J’aime beaucoup sa présentation et le sentiment de mystère qui en découle. Par contre, la quatrième de couverture en dévoile très peu sur l’histoire  et omet beaucoup de choses. Claire choisit d’enquêter car son frère se retrouve mêlé à cette enquête. De plus, Gabriel n’est pas le seul garçon qui s’intéresse à elle car elle a largement le choix entre tous ceux qui gravitent autour d’elle.

Claire Fern est une jeune fille avec un fort caractère. Elle est écartée des autres en raison de son don. En effet, en tant qu’extralucide, elle est capable d’avoir des visions du passé en touchant des objets. Mais ce n’est pas un don qu’elle contrôle comme elle en a envie, elle ne choisit pas ce qu’elle peut voir et elle ne voit parfois rien. Blessée par le rejet des autres, elle cache sa douleur derrière des réparties cinglantes. Heureusement, elle a le soutien sans faille de son frère Perry et du meilleur ami de celui-ci Nate. Son frère possède lui aussi un pouvoir : il est capable de parler avec les esprits des morts. Tous deux tiennent leur pouvoir de leurs parents. Si on ne sait absolument rien du père (ce qui sera certainement propice à un second tome), la mère est télépathe : elle peut lire dans les pensées de ceux qui se trouvent à ses côtés. Cette famille vit de ses dons en effectuant des lectures. Habitant au bord de la mer où les touristes se rendent régulièrement, la famille s’allie pour dire aux gens ce qu’ils entendent et voient. Excepté Perry qui peut transmette des messages, les autres dons ne sont vraiment là que pour épater la galerie, mais c’est ce que recherchent ces vacanciers. Tout cela n’est que le fond de l’histoire, donnant une impression de réalisme et permettant de nous attacher à l’héroïne. Elle m’a toutefois agacé à quelques reprises, étant toujours en train de répéter son isolement.

L’intrigue est plutôt simple mais bien menée. Une jeune fille a été assassinée dans une ville plutôt tranquille : qui est le meurtrier ? Claire va utiliser son don pour le débusquer en s’alliant à Justin, son ex-petit-ami, et Gabriel, le fils de l’inspecteur chargé de l’enquête, le premier garçon qui l’attire depuis sa rupture. Côté soupirants, ce n’est pas terminé puisqu’il y a aussi Stephen, fils de parents très riches n’ayant rien en commun avec la famille de Claire. La jeune fille est tiraillée entre tous ces choix. La quatrième de couverture parle de « Suspens. Romance. Action ! » et c’est tout à fait ça. L’enquête policière avance peu à peu, on se dirige parfois vers de fausses pistes avant de revenir dans la bonne direction. Le paranormal aide à résoudre l’enquête mais il n’est pas mis à l’avant du roman. Il fait partie de Claire et le lecteur n’est pas rebuté, en y voyant quelque chose de fantastique. On ne sait pas qui est le coupable parmi tous les suspects potentiels mais la fin ne m’a pas surprise.

La lecture est très fluide. Le langage est adapté à un public adolescent mais ce n’est pas enfantin. Le style de narration et le déroulement de l’enquête font que je conseillerai ce livre plutôt à des adolescentes mais j’ai tout de même passé un très bon moment avec ce livre. Toutefois, ce livre sera rapidement oublié.

En résumé :

Une enquête basique mais qui est menée avec brio par des personnages auxquels on s’attache. Une lecture agréable mais ce livre est plutôt destiné à un public adolescent.

Commander ce livre ?

Challenge : Participation au challenge Magie et Sorcellerie Littéraires.

Publicités

14 réflexions sur “Visions de Kim Harrington

  1. ca fait peut être un peu trop de choix pour une nana qui est « censé » être un peu rejeté par la société. – j’adore parce que c’est chaque fois comme ça dans les romans^^
    mais là, second tome possible suite au paternel… naaan >.<

    • Justin est le seul qui soit allé vers elle. Gabriel est un nouveau donc ne la connaît pas. Pour les autres, même s’ils ne l’apprécient pas, ils la trouvent très jolie. C’est sûr qu’elle a largement le choix. ^^
      La fin incite aussi à une suite. Du genre « Est-ce que moi j’aurais pu faire ça ? Seul l’avenir nous le dira… ». Je la lirai certainement s’il y en a une mais ça ne sera pas du tout pressé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s