Sianim ; Tome 1 : Masques de Patricia Briggs

Sianim ; Tome 1 : Masques de Patricia Briggs

Editions Milady – 462 Pages
Traduction de Zeynep Diker

Quatrième de couverture :

Aralorn est une changeforme qui a délaissé les privilèges d’une noble naissance pour une vie d’espionnage et d’aventures. Elle a croisé Loup au cours d’une mission et tous deux sont devenus d’inséparables amis, car elle sait qu’il dissimule sa véritable nature sous son apparence animale. Mais des circonstances dramatiques vont l’amener à se poser encore plus de questions sur son énigmatique compagnon et sur l’ampleur de ses pouvoirs. Quant à lui, il fera tout pour protéger Aralorn du danger mortel qui la guette, quitte à se dévoiler, quitte à mettre sa vie et son âme en péril.

L’auteur :

Née en 1965 à Butte dans le Montana, Patricia Briggs est une auteure renommée pour ses personnages pleins de vie et ses dialogues humoristiques. Ayant débutée sa carrière d’écrivain en 1990, l’auteur rédige quelques ouvrages de Fantasy jusqu’à ce que son éditeur lui propose de se lancer dans l’Urban Fantasy. C’est ainsi qu’elle donne naissance à Mercy Thompson, qui reste à ce jour son plus gros succès.

Avis personnel :

Tout d’abord, un grand merci à Livraddict et aux éditions Milady pour cette jolie découverte !

Masques est le premier écrit de l’auteur. Elle nous explique dans une courte introduction sa création et sa légère modification pour cette nouvelle édition. Ainsi, elle n’a rien enlevé du récit initial mais a tenté de l’harmoniser au mieux. J’ai trouvé un côté parfois brouillon mais cela n’enlève rien au charme du livre. Un premier contact réussi avec cette auteur qui m’encourage à découvrir Mercy Thompson.

L’histoire commence par un prologue narrant la rencontre entre les deux protagonistes. Les personnages nous sont brièvement présentés mais nous en découvrirons plus sur eux tout au long du récit. D’un côté, nous avons Aralorn, jeune mercenaire, douée pour les langues et le déguisement – en tant que changeforme, elle peut modifier son apparence. Et de l’autre, Loup, comme son nom l’indique un loup mais derrière ce masque se cache un puissant magicien. Evidemment, ces deux personnages sont liés par une très grande affection. Si Loup éprouve une très grande méfiance envers les individus, il apprendra à se livrer un peu avec Aralorn. Une confiance mutuelle s’est installée entre eux au fil des années. Si nous avons déjà quelques informations sur Aralorn au début du roman, Loup reste aussi mystérieux pour Aralorn que pour nous. Nous en apprenons plus au fur et à mesure de l’histoire et que Loup se dévoile à Aralorn.

L’intrigue se met en place doucement. Tout d’abord, on nous présente les protagonistes et quelques autres personnages. Certains passages prennent sens plus loin lorsque Aralorn comprend ce qu’il s’est passé. L’ae’Magi acquiert de plus en plus de puissance et soumet les peuples voisins à sa volonté. Loup, Aralorn et les réfugiés sous les ordres du prince Myr tenteront de vaincre l’ae’Magi tout en essayant de survivre…

A part Aralorn et Loup, il y a beaucoup de personnages secondaires qui auraient mérité d’être plus développés. Le prince Myr est mis en avant à plusieurs reprises mais reste finalement trop en retrait. Le camp de réfugiés comporte plusieurs individus et nous faisons connaissance avec certains mais sans aller en profondeur. Il aurait pu être intéressant d’en apprendre plus sur certains, surtout sur les enfants qui sont souvent propices à la lecture d’un conte. Aralorn est très friande de récits, que ce soit des contes, des mythes ou des légendes qu’elle aime autant récolter que raconter. Un autre personnage dont nous avons qu’un bref aperçu est Ren. Pendant quelques paragraphes, une focalisation sur ce personnage nous permet d’en savoir plus sur lui mais il est complètement oublié par la suite, excepté lorsque Aralorn l’évoque quelques fois. J’ai été déçue de ne pas le voir réapparaître par la suite. On sent réellement vivre les personnages et on s’attache à eux. Même si Aralorn et Loup sont les vrais héros de ce roman, de nombreux autres personnages sont très importants et je regrette de ne pas les avoir tous suivis. Je me suis totalement immergée dans cet univers et je me suis attachée à de nombreux personnages. Loup, très mystérieux, m’a touchée. J’ai aussi beaucoup apprécié le prince Myr qui fait preuve d’humanité. Aralorn est aussi une héroïne très vivante.

L’univers développé dans ce livre-ci est captivant mais parfois un peu trop complexe. J’ai été un peu perdue avec tous les noms et de nombreuses choses ne sont pas expliquées. Nous sommes immergés dans un univers inconnu mais qui n’est pas présenté comme tel. Les créatures magiques, les sorts et les différentes formes de magie sont montrés mais ne sont guère éclaircis. Le récit présente aussi certaines lourdeurs comme lorsque Aralorn se parle à elle-même ou à son cheval pour qu’on sache ce qu’il se passe. Mais l’histoire présente un rythme soutenu, avec de multiples rebondissements que l’on est facilement entraîné dans ce monde. Malgré les difficultés à se repérer et les explications qui viennent parfois un peu tard, nous prenons plaisir à suivre les aventures d’Aralorn et Loup. Finalement, à la fin de cette lecture, quelques questions demeurent sur l’univers mais l’intrigue sujette à de nombreux bouleversements est parfaitement résolue.

En résumé :

Une très jolie découverte. Un univers pas toujours expliqué mais une intrigue riche en événements et des personnages très attachants.

Commander ce livre ?

Challenge : Participation au challenge Magie et Sorcellerie Littéraires.

Publicités

15 réflexions sur “Sianim ; Tome 1 : Masques de Patricia Briggs

  1. Je crois que c’est un livre qui me plairait bien 🙂
    Surtout que j’aime beaucoup découvrir les premiers livres écrits pas les auteurs que j’apprécie, je trouve qu’ils ont un petit truc en plus…

    Merci d’être passée 🙂

    • Je ne saurais te dire car je n’ai jamais lu d’autres livres de cet auteur mais malgré quelques défauts, on passe un très bon moment avec cette lecture. :]

  2. Hmmm, je crois qu’il y a trop de magie pour moi :/ J’ai déjà lu un livre de Patricia Briggs et ça ne m’avait pas trop convaincue, malgré son succès. Je ne crois donc pas que je vais me lancer dans celui-ci, surtout s’il a un univers si « fantasy » et complexe ^.^

    • La magie est bien présente en effet et c’est un des points que je reproche à ce roman car elle n’est jamais expliquée et beaucoup de questions demeurent sur cet univers. ;x
      J’ai tout de même bien apprécié ce roman et j’ai hâte de lire la suite, sachant qu’elle va l’écrire maintenant. ^^
      Je ne connais pas du tout ses autres récits à part que Mercy Thompson est de la bit-lit mais j’ai hâte d’y découvrir. o:

  3. J’ai lu, de cet auteut, le premier tome de Mercy Thompson, que j’ai adoré. Je compte bien lire la suite (2 tomes m’attendent déjà dans ma PAL). Et pourquoi pas lire celui-ci ! Merci pour ton avis.

  4. Pingback: Patricia Briggs – Sianim, tome 1 : Masques « Chez Iluze

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s