A comme Association ; Tome 4 : Le subtil parfum du soufre de Pierre Bottero

A comme Association ; Tome 4 : Le subtil parfum du soufre de Pierre Bottero

Editions Gallimard Jeunesse et Rageot Editeur
185 Pages

A comme Association : une série fantastique imaginée par Pierre Bottero et Erik L’Homme. Suivez les aventures explosives d’Ombe et Jasper, deux Agents stagiaires face aux créatures les plus inquiétantes.

Quatrième de couverture :

Prénom : Ombe
Âge : 18 ans
Description : cheveux blonds et courts en pétard, yeux bleus, allure sportive
Profession : Agent stagiaire à l’Association et étudiante (officiellement)
Signe particulier : incassable
Aime : sa moto, tabasser un bon gros monstre, qu’on lui fiche la paix
Mission : sauver la vie du loup-garou et éviter d’en tomber amoureuse

Pierre Bottero :

Pierre Bottero est né en 1964. Vivant en Provence avec sa femme et ses deux filles, il a pendant longtemps exercé le métier d’instituteur. Grand amateur de littérature fantastique, convaincu du pouvoir de l’imagination et des mots, il a toujours rêvé d’univers différents, de dragons et de magie.

« Enfant, je rêvais d’étourdissantes aventures fourmillantes de dangers mais je n’arrivais pas à trouver la porte d’entrée vers un monde parallèle ! J’ai fini par me convaincre qu’elle n’existait pas. J’ai grandi, vieilli, et je me suis contenté d’un monde classique… jusqu’au jour où j’ai commencé à écrire des romans. Un parfum d’aventure s’est alors glissé dans ma vie. De drôles de couleurs, d’étonnantes créatures, des villes étranges… J’avais trouvé la porte. »

C’est en 2008 qu’Erik L’Homme et lui ont imaginé une série fantastique dont ils signeraient alternativement les livres. A comme Association était né. Disparu un soir de novembre 2009, il a laissé à ses lecteurs les clés de ses portes et de ses mondes, ainsi que deux manuscrits achevés de la série.

Avis personnel :

Ceci est le dernier livre que Pierre Bottero a écrit…un tome superbe où on retrouve tout ce qui fait la merveilleuse écriture de cet auteur. Dans ce tome-ci, Ombe devra se renseigner sur un possible réseau de trafiquants de drogue chez les loups-garous. Sa mission ne va pas se passer exactement comme elle le pensait. Elle fera la rencontre d’un loup-garou dont elle tombera rapidement amoureuse et avec qui elle aura une liaison. Elle l’aidera tout en obtenant des renseignements.

Ombe est un personnage qui me laisse un avis assez mitigé. Son indépendance trop poussée et sa sexualité assez débridée me la rendent assez antipathique. Pourtant, malgré son côté incassable, on la voit ici beaucoup plus fragile. Elle a un côté touchant, par son histoire et par sa solitude. Son personnage est abordé avec plus de finesse, elle acquiert un peu plus de réflexion que dans le tome précédent même si l’action prime toujours. Je l’apprécie peu à peu mais malheureusement, si elle ne fait que de brèves apparitions dans les tomes suivants (Erik L’Homme ne devrait pas reprendre le personnage de son ami), on ne pourra pas en découvrir plus sur elle. Je ne sais pas du tout comment les tomes suivants vont être écrits et je me demande comment les choses vont évoluer. En effet, ce tome-ci pose de nombreuses questions, autant sur Ombe que sur l’Association et il serait vraiment dommage que certaines réponses soient éclipsées.

Le livre alterne plusieurs épisodes. Quelques pages nous plongent dans le passé d’Ombe pour essayer de mieux la comprendre. Le langage, très poétique, est aussi teinté d’humour. Ce deuxième volume, ayant été proposé à l’état brut, puisque comme nous l’explique Erik L’Homme n’a pas été corrigé par Pierre Bottero, colle parfaitement à la personnalité d’Ombe.

Le troisième tome de la série se terminait sur une rencontre entre Jasper et Ombe. Les derniers chapitres de ce livre la racontent. Le récit est très émouvant. Tous les deux possèdent des points communs, entre autre une solitude qui les réunit ce soir de Noël, et qui les attachent l’un à l’autre. C’est une fin vraiment superbe. Pierre Bottero joue avec le pouvoir des mots pour donner un côté féérique et sentimental à cette touche finale.

En résumé :

Un livre génial, dans la continuité de la série tout en proposant une évolution. Une fin très touchante, tout simplement magnifique.

Lien : Etes-vous prêts à rejoindre l’Association ?

Commander ce livre ?

Challenge : Participation au challenge Magie et Sorcellerie Littéraires.

Publicités

5 réflexions sur “A comme Association ; Tome 4 : Le subtil parfum du soufre de Pierre Bottero

  1. Tout le monde en parle, c’est dingue !!
    Faut vraiment que je m’y met, tous les résumés et avis sont plus alléchant les uns que les autres, ça me donne vraiment envie de les ouvrir…
    J’ai hâte d’avoir enfin le premier tome entre les mains 🙂

    Merci d’être passée 🙂

  2. La fin du livre est hyper émouvante, j’en ai pleuré. Et surtout quand on lit les tous derniers mots, et que l’on sait la fin tragique de Bottero.

    Je suis vraiment contente de découvrir cette saga, et j’ai hâte de me plonger dans le T5 !

    • Oui. 😡 L’histoire m’avait moyennement plu (je n’aime pas particulièrement Ombe) mais la fin a plus que rattrapé ça. C’est tellement émouvant et unique.
      J’ai adoré le tome 5, il est vraiment bouleversant.

  3. Pingback: BOTTERO Pierre, Le subtil parfum du soufre « Le boudoir de Méloë

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s