Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites de Marc Levy

Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites de Marc Levy

Editions Pocket – 352 Pages

Quatrième de couverture :

Un père, sa fille.
Tout les sépare, tout les rapproche.

Quelques jours avant son mariage, Julia reçoit un appel téléphonique du secrétaire particulier de son père : comme elle l’avait pressenti, Anthony Walsh, homme d’affaires brillant, mais père distant, ne pourra pas assister à la cérémonie. Mais, pour une fois, Julia doit reconnaître qu’il a une excuse irréprochable : il est mort.
Julia ne peut s’empêcher d’y voir le dernier clin d’œil d’un homme qui a toujours eu le don de disparaître soudainement et de faire basculer le cours de sa vie.
Le lendemain de l’enterrement, Julia découvre que son père lui réserve une autre surprise. Le voyage le plus extraordinaire de sa vie… et peut-être l’occasion de se dire, enfin, toutes les choses qu’ils ne se sont pas dites.

Avis personnel :

Cette chronique contiendra quelques spoilers puisqu’il m’est impossible de parler de ce livre sans révéler certain éléments. Toutefois, ils seront très légers mais si vous n’avez pas vraiment envie d’en savoir davantage avant de le lire par vous-même, passez votre chemin.

En ayant lu cette quatrième de couverture, je ne m’attendais pas du tout à ce qui allait se passer dans le roman. En effet, elle nous présente, entre autre par l’accroche, une relation père-fille qui devrait être la trame principale de l’histoire mais j’ai trouvé que finalement cela passait en second plan.

Julia Walsh, prête à se marier, se voit contrainte de reporter la cérémonie car son père vient de mourir et il est enterré le jour même du mariage. Mais son père réapparaît peu de temps après sous forme d’un androïde. Il lui confie être là pour que tous les deux puissent partager un peu de temps ensemble avant qu’il ne soit trop tard.

Pour que nous disposions de ces quelques jours qui nous ont toujours manqué, de quelques heures de plus volés à l’éternité, simplement pour que toi et moi puissions enfin partager ensemble toutes ces choses que nous ne nous sommes pas dites.

Après quelques réticences, quelques conseils pris auprès de son meilleur ami Stanley, Julia décide de partir avec son père dans un voyage bref mais intense qui changera sa vie à jamais.

Un nouveau personnage fait son apparition peu après que son père et elle sont partis en voyage. Il s’agit de Tomas, un ancien amour de Julia qu’elle croyait mort. Aidée par son père, elle se lance alors à sa recherche. Dans un style assez simple mais avec beaucoup d’émotion, Marc Levy nous emmène d’un pays à un autre sur les traces de Tomas.

La relation avec son père est en partie oubliée au profit de celle avec Tomas. De nombreux flash-back racontant sa rencontre avec Tomas ainsi que d’autres moments du passé qui les lient s’intercalent dans le récit. Mais ce n’est pas à regretter car c’est en partie là que se situent les sentiments les plus forts de ce roman. Leur histoire est très belle et j’ai adoré vivre à travers eux ce récit de la chute du mur de Berlin. Ces six jours que Julia devait passer avec son père ne sont donc en réalité qu’un prétexte à cette histoire d’amour. Ce roman, plutôt que conter une relation père-fille, raconte une aventure pour que Julia puisse vivre heureuse le futur qu’elle souhaite avoir.

Ce qui  m’a plu dans ce roman est essentiellement les relations entre tous les personnages qui gravitent autour de Julia. Elle apprendra peu à peu à connaître son père et que finalement, ce n’était peut-être pas que de sa faute à lui si tout allait si mal… Son amitié avec Stanley est très forte et ce personnage est adorable. Les liens entre tous ces personnages sont bien retranscrits ce qui permet de vivre pleinement l’histoire.

Un défaut, et non des moindres, que je retiendrai et qui finalement me laisse un avis assez mitigé, est la fin. Personnellement, je ne trouve pas le livre terminé. Ce n’est pas une fin ouverte mais je la trouve expédiée. Des questions restent sans réponse et le mystère plane. Et même si c’était certainement voulu par l’auteur, cela ne m’a pas vraiment plu.

Je terminerai sur une citation d’Albert Einstein que j’aime beaucoup et qui ouvre le roman :

Il y a deux façons de voir la vie, l’une comme si rien n’était un miracle, l’autre comme si tout était miraculeux.

En résumé :

Un roman très agréable, plein de sentiments. L’arrivée inopinée de Tomas dans le récit m’a surprise puisque je m’attendais à quelque chose plus centré sur la relation père-fille mais le voyage entrepris est très enrichissant. Malgré une fin que je trouve décevante, cela reste un livre parfait pour passer un bon moment.

Commander cet ouvrage ?

Challenge : Participation au challenge Guillaume Musso – Marc LevyMa progression.

Publicités

15 réflexions sur “Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites de Marc Levy

  1. J’avais été extrêmement déçue par ce livre, très bavard, et la fin ! J’ai franchement eu l’impression de me faire avoir avec cette fin ! Depuis, j’ai arrêté les Levy !

    • La fin est bien décevante oui. :/
      Je n’ai lu que quelques livres de cet auteur et dans l’ensemble, j’ai bien apprécié. Je continuerai à le lire mais ce ne sera jamais un de mes auteurs favoris. ^^

  2. Si ça n’est pas mon Marc Levy préféré, je me souviens avoir beaucoup aimé ce roman. Quant à la fin, je ne me souviens pas qu’elle m’ai posé problème. Tout était expliqué dans mon souvenir, même si ça n’est pas forcément écrit noir sur blanc.

    • Je l’ai aussi beaucoup apprécié mais la fin m’a tout de même dérangée. Bien qu’il y ait des explications, il manque quelques données, quelque chose qui termine réellement le roman.

  3. j’ai adoré ce roman, j’ai ressentis une multitudes d’émotions en le lisant, en me demandant ce que je ferai si j’étais à la place de Julia. Une belle découverte pour ma part

    • C’est sûr que niveau émotions, on est servi ! Il y a beaucoup de sentiments très forts et c’est un de mes aspects favoris de ce roman.

  4. Ce Marc Levy-ci ne m’a jamais vraiment tentée. Je ne sais pas trop pourquoi, après tout l’histoire à l’air assez intéressante. Mais peut-être si je le trouve d’occasion. =)

  5. Ah, un Marc Levy ! 🙂 Je n’ai lu que 2 de ses livres et j’avais beaucoup aimé, mais même si les autres me tentent toujours avec leurs chouettes couvertures (moi, j’aime bien ^^) et les résumés, je n’ai jamais l’occasion de les lire.
    Toutefois j’ai peur de commencer celui-là à cause de sa fin. Je préfère ne pas regretter de l’avoir lu ^^ Peut-être un jour … 🙂

    • J’aime aussi beaucoup les couvertures de tous ces livres. Le meilleur moment pour les savourer est de les lire entre deux livres plus volumineux ou sérieux pour se détendre !
      Pour ce livre-ci, malgré cette fin trop vague, on passe un très bon moment !

  6. Etrange moi c’est justement la fin que j’ai adoré ! la relation père fille et tout de même présente et certains passages sont forts en émotion. J’ai trouvé ce livre très appréciable, c’est le 3ème de levy que je lis et je ne compte pas m’arrêter là.

    • Je n’ai pas dit qu’elle n’était pas présente mais elle reste finalement moindre par rapport à celle entre Julia et Tomas. Mais j’ai bien aimé la façon dont elle est traitée. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s