Mangas, Manwhas, etc

Shin Shunkaden de CLAMP

Shin Shunkaden de CLAMP

Editions Glénat – 240 Pages
Oneshot – Shonen

Synopsis :

Cette histoire se déroule en Corée. Ce pays recense plus de 300 villes et villages, tous régis par le gouvernement central, appelé « Chunan ». Pour chaque ville et village, le « Chunan » désigne un gouverneur, le « Ryanban », noble chargé d’administrer la commune. Au total, on recense 321 « Ryanban ». Le gouvernement accorde au Ryanban un mandat d’une durée de dix ans. Les gouverneurs choisis par le Chunan sont supposés être intègres. Cependant, parmi les 321 élus, certains font le bonheur de leur population, tandis que d’autres abusent de leur pouvoir.

CLAMP :

Ce groupe de mangakas est composé de quatre auteurs féminines. Elles ont écrit de nombreuses oeuvres, très diverses dans leur longueur ou dans le thème abordé. Elles se remarquent par leur univers complexe ainsi que par leurs personnages qui ne cessent d’évoluer. De plus, leurs dessins sont extrêmement détaillés et tout simplement magnifiques.

Avis personnel :

Dans cet oneshot (tome unique), les CLAMP s’attaquent à un classique de la littérature coréenne qu’elles revisitent. Les personnages principaux sont gardés mais certains traits de caractères sont un peu plus renforcés ou changés pour que le manga puisse faire sourire avec quelques situations comiques.

Le manga est divisé en quatre histoires, plus ou moins longues.
La première présente la jeune Chu Nyan, qui essaye de défendre sa mère et se dresse face au gouverneur qui tyrannise la cité. Elle fera la rencontre de Muron, un mystérieux jeune homme, qui l’assistera dans sa tâche.
Dans le deuxième chapitre, Chu Nyan et Muron viendront en aide à une cité où il ne pleut plus. Il fera plusieurs rencontres dont deux jeunes filles qui font tomber la pluie en dansant.
La troisième histoire raconte un épisode de l’enfance de Chu Nyan. Nous pouvons voir tout l’amour qu’elle porte à sa mère.
La dernière histoire est très courte. Elle présente Muron et Chu Nyan sur quelques pages qui s’arrêtent dans un restaurant pour pouvoir se restaurer. Nous serons étonnés par la capacité de Muron à avaler d’un seul coup son repas tandis que Chu Nyan se montre beaucoup plus distinguée.

De petites histoires sympathiques avec de magnifiques illustrations. Quelques questions peuvent demeurer en suspens puisque seulement quelques traits sont abordés et que les épisodes sont très courts.

Un manga agréable que tout passionné de CLAMP devra avoir lu !

Challenges : Une autre participation à mon challenge Découverte des Mangas et première au challenge CLAMP.