Films d'animation

Porco Rosso ; Hayao Miyazaki

Porco Rosso ; Hayao Miyazaki

Titre original : Kurenai no buta

Sur les côtes de la Mer Adriatique, dans les années 20, Marco Pagot, alias Porco Rosso, un aviateur chasseur de primes à tête de cochon, lutte contre des pirates de l’air pour l’amour de Gina et le souvenir de ses compagnons d’armes.

Durée : 1H29 minutes

Comme il en est coutumier, Hayao Miyazaki nous livre ici un nouveau chef d’œuvre. Un personnage charismatique, qui est devenu un cochon en raison d’un envoûtement. Nous n’en apprenons guère plus, ce n’est pas le sujet. Porco Rosso, surnommé ainsi comme vous l’avez certainement deviné à cause de son apparence, est un chasseur de prime. En échange d’argent, il accomplit diverses missions. Mais ce n’est pas un tueur et il agit généralement en tant que défenseur à la poursuite des pirates du ciel. Nous le suivons à travers ses diverses aventures et à travers l’amour d’une femme. Il arrive à Porco Rosso de nombreuses péripéties, avec comme élément essentiel de l’histoire, les avions.

Il y a de nombreuses scènes très touchantes, et d’autres très humoristiques. Miyazaki nous montre des choses étonnantes, sa magie opère tout au long du film. Les personnages sont tous plus attachants les uns que les autres. Les « méchants » n’en sont pas vraiment et sont eux aussi intéressants. Je ne pourrais définir une scène préférée en particulier tellement il y en a de superbes, drôles ou émouvantes. J’aime particulièrement les gamines du début du film (« Des pirates, waouh ! On est capturées ! C’est génial ! »). Une trentaine de petites filles gambadant à leur aise dans l’avion.

Pour ceux qui ne veulent pas de spoiler, veuillez sauter juste ce paragraphe. J’ai juste été un peu déçue par la fin même s’il est vrai que les films de Miyazaki s’achèvent souvent de la même façon. J’aurais bien aimé que l’amour entre Porco Rosso et Gina se concrètise, surtout que tous les deux s’aiment. La fin reste tout de même superbe, tel que Miyazaki sait le faire.